La gravité est une loi universelle 2

Posté dans : Lausanno-lausannois 0

[Lisez la première partie du récit en cliquant ici] Pour Corinne, les journées n’avaient plus de fin, ni de commencement d’ailleurs. Un épanchement de grisaille entourait chacune de ses pensées depuis le crash. La torpeur qu’elle avait ressentie ne s’était pas atténuée au fil du temps. Et, trois semaines plus tard, le sentiment était simplement devenu plus familier. Il suivait la jeune femme du matin au soir, puis lors de ses nuits interrompues. Rien ne laissait présager une quelconque évolution … Lire la suite

Coexistences – A la rencontre d’une association lausannoise qui créé des liens à travers les différences

Suite au bal de l’Orchestre Jaune du 12 janvier dernier[2], j’ai eu envie d’en savoir plus sur l’association Coexistences. En effet, ce bal d’hiver est organisé chaque année au profit de l’organisme lausannois et ce depuis de nombreuses années. J’ai donc contacté la présidente, Madame Fiuna Seylan Ongen, afin de lui poser quelques questions sur l’histoire, les activités et l’actualité de Coexistences. Elle a gentiment accepté ma demande et nous nous sommes donc rencontrées tout récemment autour d’un thé. LBB : … Lire la suite

Les Lausannois et la Ficelle 2.0 : dix ans qu’ils s’m2

Parce que le plus pratique, le plus régulier et le plus fiable, le m2 est aussi le plus emblématique, le plus spectaculaire, le plus emprunté et donc forcément le plus bondé des transports lausannois (tl). Notons aussi que l’absence de portiques et la dispense d’oblitérer son billet pour accéder aux quais du m2 – une situation certes surprenante mais que l’on retrouve dans les métros de Berlin ou de Vienne notamment – offre un vrai boulevard aux resquilleurs et aux … Lire la suite

L’AmiKette et ses fruiandises artisanales made in Lausanne

C’est une notification qui retient mon attention plus que les autres ; une invitation à aimer la page Facebook L’AmiKette. Intriguée, je découvre qu’il s’agit de bonbons artisanaux composés entièrement de fruits de saison issus de l’agriculture locale. Ni une ni deux, j’ai envie de discuter avec la créatrice afin d’en savoir plus sur son entreprise et la conception de ce produit alimentaire moderne et séduisant. Krystel Fazzi est assistante de direction à l’institut des sciences de la Terre dans la … Lire la suite

Un regard sur Lausanne : Un homme triste

Posté dans : Un regard sur Lausanne 0

Un homme triste. L’homme triste pleure ses limites. En effet, à la naissance, la nature l’a borné à un certain niveau de beauté, de force et d’esprit. Des doses limitées que l’homme triste peut, il est vrai, améliorer ou du moins entretenir quelque peu à force d’efforts. Mais pas tant que ça, le maquillage ne suffisant pas à multiplier les miss et mister univers, les altères ne permettant toujours pas de soulever des camions, quand à l’intelligence, on connaît bien … Lire la suite

La littérature romande ça vous inspire ? – « Stand-by : saison 1, épisode 1/4 »

Posté dans : Culture 0

Il y a peu et par un hasard complet, je suis tombé sur un article du Temps dont le titre a immédiatement su captiver mon attention. Je me suis alors empressée de le parcourir intégralement. Celui-ci parlait de la récente publication du premier tome de Stand-by, une monographie en plusieurs volumes écrite en s’inspirant des règles scénaristiques des séries TV. Séduite par le concept, j’ai débarqué deux jours plus tard dans une librairie et me suis procuré le petit livre … Lire la suite

OCUB 112 : Quelques bons plans pour se réchauffer à Lausanne ces prochains jours

Posté dans : OCUB 0

FIN JANVIER À DÉBUT FÉVRIER –  Le point théâtre   Dans ce point théâtre, voici une sélection, toute personnelle, des pièces à ne pas rater par ordre chronologique. Commençons pas La Thébaïde ou les Frères ennemis au TKM jusqu’au dimanche 28 janvier. C’est cette pièce qui fera connaître Racine, en 1664, à l’âge de… vingt-quatre ans ! Le récit raconte la haine fatale entre les deux fils d’Œdipe, Étéocle et Polynice, tandis que leur mère Jocaste et leur sœur Antigone tentent par tous les moyens de les … Lire la suite

OCUB 111 : Des sorties pour se cultiver et militer

Posté dans : OCUB 0

JEUDI 11 JANVIER 2018 – NIGHT HYPNOTIQUE De l’hypnose nocturne dans un musée… voilà bien le début d’une histoire à nous faire frémir. Dans le cadre des Nights du musée, le Musée de la main organise trois performances sur l’hypnose le jeudi 11 janvier à partir de 19h jusqu’à minuit ! Au programme : à 19h30 « Un goût de pur conscience », à 20h30 « Hypnose ordinaire – changer la perception et percevoir le changement » et enfin à 21h30 « Et … Lire la suite

Un îlot de peinture pour les actions militantes en gare de Lausanne

Posté dans : Politique, Société 0

Quand les grandes stations comme celle de Lausanne conservent un semblant d’identité grâce à un travail architectural admirable et inspiré, petites et moyennes gares se ressemblent chaque jour un peu plus, subissant l’une après l’autre un plan de rénovation dont la normalisation est manifestement l’idée maîtresse : aujourd’hui, que le voyageur arpente les quais de Croy-Romainmôtier, de Cully ou encore de Bussigny, une sensation de déjà-vu apparaît au contact d’un décor ultra-épuré et délibérément impersonnel, mêlant le gris du béton, la … Lire la suite

En 2018, le Lausanne Bondy Blog souhaite que…

Que les pistes cyclables lausannoises soient développées et sécurisées J’ai toujours été cycliste : mes mollets, musclés à force de pédaler dans l’« entonnoir » vallorbier, m’ont éviter de devoir troquer mon deux-roues pour un e-bike au moment de m’installer dans la ville la plus inclinée de Suisse. Or, si l’ascension du Petit-Chêne ou du chemin de Champrilly n’ont pour l’heure pas eu raison de ma témérité, l’état des pistes cyclables lausannoises a en revanche plusieurs fois bien failli me coûter un … Lire la suite

OCUB 110 : En route pour 2018 !

Posté dans : OCUB 0

SAMEDI 30 DÉCEMBRE 2017 – Flappers Burlesque Show au D! Club Envie de terminer l’année sur une note colorée, sensuelle et légère ? Le tout, sur une bande-son rythmée, saupoudrée de paillettes et surmontée de plumes ? Alors laissez-vous entraîner par une troupe de flappers, tout droit arrivées des années 20 ! Le mot flappers signifie littéralement « jeune fille délurée » et désigne plus précisément les jeunes femmes aux allures garçonnes et aux mœurs libérées durant les années folles aux Etats-Unis. Le D! Club servira … Lire la suite

Bô Noël, vin chaud et textes d’impro

L’irritable qui renversait son vin chaud et pestait contre le chaland Chaque année, c’est la même rengaine : le marché de Noël ayant perdu sa teneur ringarde, il est maintenant bien vu de se faire voir un verre de sagex à la main, à côté d’une hutte en faux bois pour boire de la vraie piquette. En plus, il fait froid et il y a trop de monde. Faire la file. puis se faufiler pour essayer de trouver une table … Lire la suite

Chapelier Fou aux commandes de Satellite pour un concert insolite

Posté dans : Culture, Lausanno-lausannois 0

J’avoue, je m’étais un peu emballée lors de mon précédent article qui annonçait un concert. En effet, la performance de Princess Nokia au Romandie le 1er novembre n’aurait pas mérité de teaser (merci pour le playback !). Partons donc sur une valeur sûre dans un style complétement différent : Chapelier Fou. Cette fois-ci, il s’agit d’un artiste que j’ai eu la chance de voir en live à Bruxelles en mai dernier et dont la longue carrière fait du lui un musicien de … Lire la suite

Des petits moyens au service de nobles causes : soutenez les associations lausannoises

Le Suspendu  « Je crois que ce sont les petites choses, les gestes quotidiens des gens ordinaires qui nous préservent du mal… de simples actes de bonté et d’amour ! », confie Gandalf dans Le Hobbit : Un voyage inattendu. Le Suspendu, c’est justement ça ; un simple acte de bonté. Le concept est importé de la tradition napolitaine du « café suspendu » et consiste à payer à l’avance une consommation afin qu’une personne dans le besoin puisse en … Lire la suite

OCUB 109 : Ciné, DJing, impro, aquarelle et marché solidaire

Posté dans : OCUB 0

MERCREDI 13 DÉCEMBRE – Paris, je t’aime…. A (re, re, re) voir ! Dans le cadre de l’exposition consacrée à Gus Van Sant au musée de l’Elysée jusqu’au 7 janvier 2018 (courrez-y vite, si ce n’est pas encore fait !), l’indémodable et difficilement classable « Paris, je t’aime » sera diffusé à la Cinémathèque Suisse. Gus Van Sant, réalisateur et scénariste américain – notamment auteur du succès Harvey Milk en 2008 –, a en effet fait partie de la troupe de cinéastes (18 … Lire la suite

1 4 5 6 7 8 9 10 98