«Utopolis Lausanne», une invitation à rêver la société de demain

À quoi ressemble votre monde idéal? C’est la question que pose «Utopolis Lausanne», créé par le collectif Rimini Protokoll (Helgard Haug, Stefan Kaegi et Daniel Wetzel), cinq cents ans après le livre de Thomas More intitulé «Le meilleur état de la république et la nouvelle île d’Utopie». «L’utopie, c’est l’espoir en le pouvoir transformatif de la fiction, développe Patrick Gyger, directeur de PLATEFORME 10. La notion est importante dans ce contexte historique figé où nous sommes en manque de vision. Imaginer … Lire la suite

1/3 Pédaler dans le yahourt!

Pour cette première contribution au LBB, une réflexion partagée dérivée en trois articles distincts qui chacun se questionnera sur un rythme: le mouvement au travers de l’activité physique, le fare niente sous le biais de l’immobilité et l’hymne à la lenteur par le récit personnel de ma convalescence à la suite d’un accident de vélo. La thématique de cet article se centre sur l’inactivité répréhensible tout en étant nécessaire et sain pour le corps et l’esprit.

3/3 Il n’y a pas le feu au lac!

Pour cette première contribution au LBB, une réflexion partagée dérivée en trois articles distincts qui chacun se questionnera sur un rythme: le mouvement au travers de l’activité physique, le fare niente sous le biais de l’immobilité et l’hymne à la lenteur par le récit personnel de ma convalescence à la suite d’un accident de vélo. La thématique de cet article s’intéresse à notre relation avec la mesure du temps et comment la vitesse s’est imposée comme le rythme normal de notre ère.

Sur les traces des habitantes et habitants invisibles de la Lausanne médiévale

Posté dans : Culture, Politique, Société 0

Qui animait la cathédrale, lieu de pèlerinage et de commémorations? Comment traitait-on les pestiféré·e·s et les lépreux·ses à Lausanne? Où travaillaient les artisan·e·s et marchand·e·s? Quel était le statut des femmes? Comment la justice lausannoise traitait-elle les brigand·e·s, les voleur·euse·s et les sorcier·ère·s? Autant de questions auxquelles les quatre balades conçues par des étudiant·e·s de Master en Histoire médiévale de l’Université de Lausanne, sous la supervision de la professeure Martine Ostorero, répondront. Une occasion de découvrir la ville de manière … Lire la suite

Lucien marche la nuit (le long de la Vuachère)

N’ayant pas repris la plume depuis 6 mois, j’ose l’avouer: j’ai décidé d’écrire un peu n’importe comment et sur n’importe quoi. Qu’est-ce que je fais de singulier à Lausanne, et qui pourrait être marrant à écrire sur le blog? Que je me suis dit. Et c’est ainsi que je me retrouve à vous raconter que je marche la nuit. Mais il marche où et à quel rythme, le Lucien? J’ai pour règle de partir en promenade en principe deux fois … Lire la suite

«100 femmes qui ont fait Lausanne», le livre qui célèbre les Lausannoises

Elles sont politiciennes, artistes, scientifiques, militantes, philanthropes, sportives, etc. Elles se nomment, entre autres, Henriette d’Angeville (1794-1871), première femme à avoir organisé son expédition au sommet du Mont-Blanc, Lolette Payot (1911-1988), meilleure tenniswoman suisse avant l’arrivée de Martina Hingis, Rosalie Constant de Rebecque (1758-1834), dont l’herbier sert encore de référence dans l’histoire de la flore. Elles sont nées à Lausanne, y ont vécu ou l’ont fait rayonner dans le monde. Un projet pour réhabiliter les femmes 100 femmes qui ont … Lire la suite

Les anecdotes lausannoises de juillet du Lausanne Bondy Blog

Où est passée votre barre à selfie? «Pouvez-vous me prendre en photo?» Voilà une question qu’on ne m’avait pas posée depuis très, très longtemps. A ma grande surprise, j’en fus honorée et terrifiée. Saurais-je encore le faire? Des années de barres à selfie, ça laisse des traces. Je suis devenue une professionnelle en selfies, en contorsions en tous genres pour avoir la vue, les ami-e-s et la famille avec moi, en immense premier plan, pour ne pas avoir justement à … Lire la suite

Ezra Sibyl Benisty, un univers délicat, érotique et intime

Posté dans : Culture, Société 0

Note aux lecteuricexs Cet article est rédigé en écriture inclusive. Nous y abordons des questions d’identité sexuelle, d’identité de genre et d’expression de genre. Nous vous invitons à lire ce lexique de la queer- et transidentité pour vous familiariser avec les termes employés: https://wikitrans.co/lexique Au moment de notre rendez-vous, iel s’est assis·e pour écrire en face de moi le texte de sa performance. Iel n’est pas à la bourre, mais a l’habitude de l’être. Iel voudrait que tout soit bien … Lire la suite

Je suis venue te dire que je m’en vais

Chère Lausanne, Du haut de ses treize ans et trois mois, notre histoire demeure ma plus longue relation. Ouverte car non-exclusive, certes. Avec des hauts et des bas, bien entendu. Mais tout de même la plus longue, et ce n’est pas rien. Au début, tu m’es apparue mystérieuse, rebelle et plurielle. Je n’avais que toi en tête. Tu avais tout pour attirer la jeune personne que j’étais alors. Il m’a fallu du temps et parfois bien des efforts pour apprendre … Lire la suite

Les anecdotes lausannoises de juin du Lausanne Bondy Blog

Au King Size Pub pour le match Suisse-France Je l’avoue, j’ai mes petites sensibilités, mes variantes d’hypocondrie. Je ne bois pas: l’alcool est connu pour attaquer tous les organes en même temps. Il est douteux que j’aille m’aventurer dans un pays trop exotique: c’est le risque de contracter une quelconque maladie chronique rien qu’en ingérant un plat local. Je ne vais pas en boîte de nuit: c’est les acouphènes assurés. Au sujet des risques auditifs que je n’aime pas prendre, … Lire la suite

Le temps d’une visite au musée romain

Posté dans : Culture, Lausanno-lausannois 0

8 mois depuis mon dernier article. 🙁 C’est un triste record depuis que je suis au LBB. Record facilité, bien sûr, par l’hiver très pénible que nous avons traversé où l’un des seuls articles que j’aurais pu écrire se serait intitulé Moi, mon appart, et la boulangère qui me vend mon bircher. Il faut pourtant l’avouer, j’aurais pu reprendre la plume il y a de nombreuses semaines déjà, lorsque les musées ont réouvert. Maintenant que je le fais enfin, je … Lire la suite

10 restaurants et 10 artistes lausannois forment des duos en vidéo; bienvenue sur «Une bouffée d’art»

L’idée est restée longtemps dans sa tête. Puis, suite à la conférence de presse du Conseil fédéral du 24 février 2021, Marine Gasser s’est dit «c’est le moment». Début mars, elle met tout en place. S’enchaînent dix tournages en trois jours, le montage, les retouches photos, la création du site et du compte Instagram, etc. Le 29 mars, «Une bouffée d’art» apparaît en ligne. «Il fallait le faire là». Donner une autre image de la pandémie Marine, au début de … Lire la suite

La gravité est une loi universelle 3, mais avec des réacteurs on décolle

Posté dans : Lausanno-lausannois 0

Premier épisode ici.  Deuxième épisode par-là.  Il eut l’outrecuidance de s’asseoir en face d’elle, avec son sourire bienveillant et son grand sac. Malgré son agacement, elle essayait de l’ignorer. Elle se plongea dans le trop petit écran de son smartphone pour regarder les prochains avions au décollage de Genève. Une part d’elle-même était tentée par les pulsations familières des grandes villes d’Asie du Sud-Est. Hongkong, Singapour, Séoul, Tokyo ? Son visa hongkongais était encore valable, elle éviterait ainsi toutes démarches administratives. … Lire la suite

Concours de poésie: la Ville de Lausanne affiche vos haïkus dans les tl

Rimbaud, Baudelaire, Lamartine? Oubliez-les. Du 20 mars au 3 avril, ce sont vos poèmes qui envahiront les transports publics lausannois. A l’occasion du Printemps de la poésie 2021, la Ville de Lausanne et les tl lancent un concours de poésie ouvert à tous. Les participant·e·s sont invités à composer un poème bref de type haïku (3 vers, 17 syllabes réparties en 5-7-5). Le thème «Lignes de vie», aussi signature des tl, invite les poètes en herbe à s’inspirer des transports, … Lire la suite

Cartographie érotique de Lausanne

Fantasmer dans le bus 9, ne pas jouir au Buffet de la gare, tomber la culotte à Rumine… Le Point V ( ; ) revisite sept lieux lausannois sous l’angle du désir. Ligne 9 Enfin, fini. Je fais un arrêt dans mon bureau pour préparer les dossiers de demain et j’éteins mon ordi – pas envie d’y passer des plombes ce soir. Un petit saut rapide aux toilettes avant de me diriger vers l’arrêt de bus. Aujourd’hui je me sens belle, … Lire la suite

1 2 3 4 8