OCUB 106 : Jazz, ciné, vélo, point théâtre, colère, blatte et sexisme

Posté dans : OCUB | 0

DU 31 OCTOBRE AU 5 NOVEMBRE – Festival JazzOnze+ Aux côtés de Cully Jazz et de Montreux Jazz, le festival JazzOnze+, qui fête sa 30ème édition cette année, s’est fait une place de choix et n’a (presque) rien à envier à ses deux compères. Preuve en est par sa programmation, en partie gratuite : les grosses pointures comme le saxophoniste Joshua Redman, l’éclectique pianiste jamaïcain Monty Alexander ou l’inépuisable contrebassiste Ron Carter, côtoieront de jeunes pousses gorgées de talent. Parmi … Lire la suite

OCUB 87 : Culture et Wikipédia

Posté dans : OCUB | 0

DU 7 AU 11 FÉVRIER 2017 – Providence au Théâtre de Vidy Providence c’est Laurent Poitrenaux accompagné de deux grands magnétophones sur un texte d’Olivier Cadiot dans une mise en scène de Ludovic Lagarde. Je t’avoue que de ces trois noms, j’en connaissais un seul et c’est ça la beauté des OCUB, la découverte (je te dis ça presque sans ironie). Alors je voulais pas te laisser comme ça et j’ai potassé mon sujet. Poitrenaux et Lagarde signent leur 3ème collaboration … Lire la suite

OCUB 81 : Du cinéma pour les jeunes et les moins jeunes, de la folk touareg, des polars, du théâtre et même… des timbres !

Posté dans : OCUB | 0

VENDREDI 11 NOVEMBRE – Irak in Fragments Nous sommes tous devenus, à des degrés divers, des canards. Ce que je veux dire par là c’est que nous avons acquis, au contact d’une actualité toujours plus accablante, la capacité d’être imperméables. Nous entretenons un plumage lustré sur lequel la vie glisse et évitons au maximum toute attaque frontale en navigant entre les événements. Cette semaine, j’ai au contraire envie de prendre le réel de plein fouet. Si quitter vos costumes colverts … Lire la suite

EVM 04 : Cause the reason is treason.

Posté dans : Culture | 0

C’est la première fois que je mets les pieds dans cette salle. Charles Apothéloz… quel drôle de nom ! Et quelles drôles de personnes aussi. Ils parlent tout bas alors que la lumière est encore allumée (ça me change du cinéma, tiens !). Ils sont plutôt bien habillés et d’un âge qui doit aller des vingt aux huitante ans. Ils ont l’air de parler de choses sérieuses, mais sur un ton un peu badin. Ils ont tous à la main … Lire la suite