OCUB 108 : Théâtre, DJ et sports d’hiver en tête d’affiche

Posté dans : OCUB | 0
Courir ou sortir ? C'est le dilemme que vous propose notre fameux agenda bimensuel, qui propose sorties culturelles et sportives pour sa 108ième édition. Le programme est riche, et en vrai, vous n'avez pas besoin de choisir, et vous pouvez décider de remplir à craquer votre calendrier.

VENDREDI 1er ET SAMEDI 2 DÉCEMBRE – Casting présente : la Bête

Casting présente : la Bête. © Droits réservés

Envie d’un spectacle unique au monde ? Pas de problème, l’équipe de Lausanne-Impro est là ! Dès 20h, les 1er et 2 décembre au Théâtre 2.21, Casting présente : la Bête débutera. L’idée est la suivante, un réalisateur est à la recherche de sa future équipe de choc pour son tout nouveau long métrage. Il auditionne quatre comédiens qui vont devoir improviser selon sa volonté. A la fin de leur essai, il leur distribuera à chacun un rôle et leur dévoilera en deux mots ce qu’il souhaite pour son film de 45 minutes. Sans scénario, les comédiens n’auront que quelques minutes pour se creuser les méninges et se mettre d’accord entre eux, ensuite, ils devront jouer et faire avec les idées saugrenues et inattendues des autres. Le prix de l’entrée est de 20 CHF plein tarif et de 15 CHF avec réduction. Impossible d’y aller à ces dates là ? Petits chanceux, d’autres représentations sont prévues jusqu’au mois de juin ! Toutes les infos utiles sont ici. Camille


.

DU VENDREDI 1er AU DIMANCHE 3 DÉCEMBRE – Les Urbaines

Les Urbaines c’est quoi ? En premier lieu, j’ai envie de vous dire que c’est un programme culturel contemporain riche et surtout… entièrement gratuit ! Le festival investit différents espaces à Lausanne et Renens afin de proposer des spectacles, des expositions, des performances, des installations, des concerts et des projections. Prises de risques et décloisonnement sont au rendez-vous ! Pour en savoir plus consultez le site par ici. Julie


.

SAMEDI 2 DÉCEMBRE – Le Supermarket, édition de Noël

De 11h à 18h, au sein de l’Atrium du Flon, vous trouverez des merveilles. Le Supermarket, c’est LE marché lausannois décalé pour retrouver des créateurs de la région qui vous feront découvrir leurs créations dans une ambiance relax ! Vous pouvez avoir un aperçu des différents exposants qui seront là en parcourant leur compte Instagram par ici ! De quoi trouver l’inspiration pour de beaux cadeaux de Noël, non ? Julie


.

Une affiche qui promet !

DIMANCHE 3 DÉCEMBRE – Match des Rolling Furies

Imaginez un sport qui concentre badasserie, convivialité et patins. Cela vous dit quelque chose ? On va a déjà parlé du roller derby dans nos colonnes. Et plus précisément de notre équipe locale au doux nom de Rolling Furies. L’équipe, dont la renommée rayonne au-delà de nos frontières, car elle a écrasé les joueuses de Nancy le weekend dernier, nous fait l’honneur de jouer presque à domicile le weekend prochain. Quand je dis « presque à domicile », c’est que les lausannoises ont de la difficulté à convaincre les propriétaires de salle de gym que la pratique de leur sport est inoffensive pour le revêtement de sol. Du coup, pour aller soutenir les Rolling Furies contre les Chamber’Hyènes, c’est à Cossonay qu’il faudra se rendre ce dimanche. C’est gratuit et sympa, donc venez ! Tous les détails sur le site des furieuses, ici. Mathilde


DU 4 AU 15 DÉCEMBRE – Le point théâtre

Guerrilla, à voir au Théâtre de Vidy le 8 et 9 décembre prochains.

Ci-dessus, Camille vous invite à vous rendre à Casting présente : la Bête au Théâtre 2.21. Un événement plus bas, c’est au tour de Lucien de vous convier au TKM pour Courir. Quant à moi, j’aimerais vous parler de quatre pièces dans ce point théâtre de décembre. Commençons par D’autres, de Tiphanie Bovay-Klameth, donné à l’Arsenic du 6 au 10. Seule sur un plateau nu, la jeune femme s’attache à faire exister ces autres qui peuplent son histoire, ses souvenirs, son imaginaire. Entre autobiographie et digression, le jeu de ces figures permet d’en éprouver l’étrangeté et la singularité, pour mieux les ériger en personnages. Prometteur. C’est un étrange jeu de mots qui se déroule à la Grange de Dorigny du 7 au 10. En effet, Anne Bisang y met en scène la pièce de Nathalie Sarraute Elle est là. Conversation anodine, pas si anodine que ça, intention cachée, conflit. Virtuosité de la parole. Du côté du Théâtre de Vidy, le plasticien Augustin Rebetez revient avec son univers onirique, peuplé de machines animales et de pantins-poètes. L’Âge des ronces, c’est notre époque de la prolifération, de la vitesse, de l’éparpillement et des épines. A voir du 6 au 15. A Vidy toujours, Guerrilla, le 8 et 9, nous projette en 2023. Théâtre de politique-fiction, où une description du monde d’ici six ans croise des récits de vie d’anonymes, dont des histoires de femmes et d’hommes rencontrés à Lausanne. Electrique et politique. Immanquable. Julie


MERCREDI 6 DÉCEMBRE – « Mercredi c’est permis ! » : DJ Masaya au « Folklor »

Le concept du « jeudredi » est bien connu : anticiper la noce de 24 heures, trop impatients que nous sommes d’attendre l’arrivée du vendredi. Tant qu’on y est, pourquoi ne pas avancer le week-end d’un jour supplémentaire pour le démarrer « merdredi » ? La contraction est certes moins heureuse à l’oreille mais elle colle assez bien avec l’idée de se rendre à une soirée techno-deep-house un mercredi à 23h… Organisée par le « Folklor », l’entrée est 5 francs tout rond et verra DJ Masaya user de ses platines pour un live-set qui promet d’être aussi ample, moelleux et savoureux que le bonhomme en pâte de la Saint-Nicolas avalé au p’tit-déj. Toutes les infos ici. Yoan


 

DU 7 AU 10 DÉCEMBRE – Courir

Si je devais recommander un auteur à un p’tit jeune allergique à la lecture, ce serait Jean Echenoz, l’un des plus grands écrivains français contemporain. Tout en proposant des textes truffés d’humour et très facile d’accès dans des romans généralement pas trop longs, l’écriture d’Echenoz n’en est pas moins subtile, on a vraiment affaire à de la haute littérature. Et si lire 100 ou 200 pages c’est quand même déjà une trop grosse marche, alors une marche encore plus modeste s’impose. Une possibilité serait de découvrir le roman Courir (auteur : Echenoz) par l’intermédiaire d’un spectacle, mis en musique par le groupe format A’3 et interprété par Thierry Romanens (notamment connu pour sa présence aux Dicodeurs). Performance au TKM du 7 au 10 décembre, tous les détails récapitulés ici. Pour avoir déjà assisté à ce spectacle qui avait été donné au CPO, je peux vous affirmer que c’est une bonne pioche. 😉 Lucien


Et vous, quel Père Noël êtes-vous ? Photo : CC-BY Dakota Smith
SAMEDI 9 DÉCEMBRE – Christmas Midnight Run

Inspirée par la proposition de mon camarade de plume Lucien, Courir, juste au-dessus, j’ai pensé au jogging/course à pied/running. Le sport, absent de notre blog à quelques rares exceptions, est pourtant très pratiqué dans la capitale olympique. Combien de selfies lors de 20 km de Lausanne ? Combien de kilos de poudre projetés durant la Color Run ? Combien de lausannois pour se rendre en masse chez nos voisins genevois à l’occasion de l’Escalade ? La popularité de la course n’est plus à prouver et cédant enfin à cette tendance, je fais la lumière sur la Christmas Midnight Run, qui a l’immense avantage de ne pas se prendre au sérieux et, de surcroit, de proposer des parcours très raisonnables de 2,4 km. Pour s’inscrire à cette catégorie, le déguisement de Père Noël est obligatoire, ça promet ! Pour être spectateur ou participant, jetez un œil aux infos ici. Mathilde

Répondre