«Utopolis Lausanne», une invitation à rêver la société de demain

À quoi ressemble votre monde idéal? C’est la question que pose «Utopolis Lausanne», créé par le collectif Rimini Protokoll (Helgard Haug, Stefan Kaegi et Daniel Wetzel), cinq cents ans après le livre de Thomas More intitulé «Le meilleur état de la république et la nouvelle île d’Utopie». «L’utopie, c’est l’espoir en le pouvoir transformatif de la fiction, développe Patrick Gyger, directeur de PLATEFORME 10. La notion est importante dans ce contexte historique figé où nous sommes en manque de vision. Imaginer … Lire la suite

Petite balade en avion depuis la Blécherette

Posté dans : Lausanno-lausannois, Société 0

Parfois, les réseaux sociaux ont aussi du bon. Avec mon profil timide, ils m’ont permis de créer plusieurs amitiés qui n’auraient pas vu le jour autrement, et de vivre de nombreuses expériences dont l’idée me serait difficilement venue par un autre biais. C’est ainsi que Facebook est responsable de la balade en avion que j’ai effectué depuis l’aéroport de la Blécherette. C’est en effet sur son mur que Silas, vieille connaissance d’école du dimanche pas revue depuis au moins 15 … Lire la suite

Vibrant hommage à Raymond Burki à l’Espace Arlaud

“Le dessin permet de s’exprimer. Quand on ne sait pas le faire par la parole, dessiner fait sortir les idées, ce qu’on a en soi, son regard sur le monde, sur la vie” Raymond Burki Personnalité vaudoise fortement ancrée dans le coeur de ses compatriotes pour avoir malicieusement croqué l’actualité dans le quotidien 24Heures pendant près de quatre décennies, à l’aide d’un oeil avisé et d’une mine de crayon aiguisée, l’Espace Arlaud en collaboration avec la Fondation du Trait, prolonge … Lire la suite

1/3 Pédaler dans le yahourt!

Pour cette première contribution au LBB, une réflexion partagée dérivée en trois articles distincts qui chacun se questionnera sur un rythme: le mouvement au travers de l’activité physique, le fare niente sous le biais de l’immobilité et l’hymne à la lenteur par le récit personnel de ma convalescence à la suite d’un accident de vélo. La thématique de cet article se centre sur l’inactivité répréhensible tout en étant nécessaire et sain pour le corps et l’esprit.

2/3 Plus un geste!

Pour cette première contribution au LBB, une réflexion partagée dérivée en trois articles distincts qui chacun se questionnera sur un rythme: le mouvement au travers de l’activité physique, le fare niente sous le biais de l’immobilité et l’hymne à la lenteur par le récit personnel de ma convalescence à la suite d’un accident de vélo. La thématique de cet article se centre sur l’inactivité répréhensible tout en étant nécessaire et sain pour le corps et l’esprit.

3/3 Il n’y a pas le feu au lac!

Pour cette première contribution au LBB, une réflexion partagée dérivée en trois articles distincts qui chacun se questionnera sur un rythme: le mouvement au travers de l’activité physique, le fare niente sous le biais de l’immobilité et l’hymne à la lenteur par le récit personnel de ma convalescence à la suite d’un accident de vélo. La thématique de cet article s’intéresse à notre relation avec la mesure du temps et comment la vitesse s’est imposée comme le rythme normal de notre ère.

Sur les traces des habitantes et habitants invisibles de la Lausanne médiévale

Posté dans : Culture, Politique, Société 0

Qui animait la cathédrale, lieu de pèlerinage et de commémorations? Comment traitait-on les pestiféré·e·s et les lépreux·ses à Lausanne? Où travaillaient les artisan·e·s et marchand·e·s? Quel était le statut des femmes? Comment la justice lausannoise traitait-elle les brigand·e·s, les voleur·euse·s et les sorcier·ère·s? Autant de questions auxquelles les quatre balades conçues par des étudiant·e·s de Master en Histoire médiévale de l’Université de Lausanne, sous la supervision de la professeure Martine Ostorero, répondront. Une occasion de découvrir la ville de manière … Lire la suite

«100 femmes qui ont fait Lausanne», le livre qui célèbre les Lausannoises

Elles sont politiciennes, artistes, scientifiques, militantes, philanthropes, sportives, etc. Elles se nomment, entre autres, Henriette d’Angeville (1794-1871), première femme à avoir organisé son expédition au sommet du Mont-Blanc, Lolette Payot (1911-1988), meilleure tenniswoman suisse avant l’arrivée de Martina Hingis, Rosalie Constant de Rebecque (1758-1834), dont l’herbier sert encore de référence dans l’histoire de la flore. Elles sont nées à Lausanne, y ont vécu ou l’ont fait rayonner dans le monde. Un projet pour réhabiliter les femmes 100 femmes qui ont … Lire la suite

Mariage pour toutes et tous: un bulletin comme coup de pinceau

Posté dans : Carte blanche, Politique, Société 0

Si le oui l’emporte le 26 septembre, la Suisse conférerait enfin des droits égaux aux couples hétéro et de même genre qui souhaitent se marier. Bien, il est temps! Au-delà de l’aspect juridique de ce combat de longue date, un soutien massif du peuple dans les urnes est crucial pour démontrer à toutes les personnes LGBTQIA+ (désirant se marier ou non) que les minorités sexuelles et de genre ont des millions d’allié-e-x-s parmi les citoyens suisses. Même si la victoire … Lire la suite

Ezra Sibyl Benisty, un univers délicat, érotique et intime

Posté dans : Culture, Société 0

Note aux lecteuricexs Cet article est rédigé en écriture inclusive. Nous y abordons des questions d’identité sexuelle, d’identité de genre et d’expression de genre. Nous vous invitons à lire ce lexique de la queer- et transidentité pour vous familiariser avec les termes employés: https://wikitrans.co/lexique Au moment de notre rendez-vous, iel s’est assis·e pour écrire en face de moi le texte de sa performance. Iel n’est pas à la bourre, mais a l’habitude de l’être. Iel voudrait que tout soit bien … Lire la suite

10 restaurants et 10 artistes lausannois forment des duos en vidéo; bienvenue sur «Une bouffée d’art»

L’idée est restée longtemps dans sa tête. Puis, suite à la conférence de presse du Conseil fédéral du 24 février 2021, Marine Gasser s’est dit «c’est le moment». Début mars, elle met tout en place. S’enchaînent dix tournages en trois jours, le montage, les retouches photos, la création du site et du compte Instagram, etc. Le 29 mars, «Une bouffée d’art» apparaît en ligne. «Il fallait le faire là». Donner une autre image de la pandémie Marine, au début de … Lire la suite

Concours de poésie: la Ville de Lausanne affiche vos haïkus dans les tl

Rimbaud, Baudelaire, Lamartine? Oubliez-les. Du 20 mars au 3 avril, ce sont vos poèmes qui envahiront les transports publics lausannois. A l’occasion du Printemps de la poésie 2021, la Ville de Lausanne et les tl lancent un concours de poésie ouvert à tous. Les participant·e·s sont invités à composer un poème bref de type haïku (3 vers, 17 syllabes réparties en 5-7-5). Le thème «Lignes de vie», aussi signature des tl, invite les poètes en herbe à s’inspirer des transports, … Lire la suite

Déconfinement: le compte à rebours est lancé

Mardi 3 novembre 2020, café IUM. – Il fait cru ce matin. Vous ne trouvez pas ?– Que oui ! répond Françoise faignant d’être traversée d’un frisson.– Je vous le dis, cette année, l’hiver y va pas nous épargner. On va morfler.– Qu’est-ce qui te fait dire ça, Geneviève ?– Ch’ais pas, je le sens.– On viendra ici se réchauffer. Hein dis, Fred ! Fred, qui prépare mon café, gratifie les trois vigousses retraitées d’un large sourire. Comme tous les mardis, depuis que le … Lire la suite

L’immobilisme ou le choix de ne pas en faire

L’article que vous lisez présentement a connu une rédaction sinueuse. Il a subi de nombreuses modifications à la faveur de mes réflexions personnelles et, surtout, de plusieurs conversations fortuites, notamment avec deux personnalités lausannoises : la Drag Queen Catherine d’Œx et la chanteuse Billie Bird. Qu’il me soit ici permis de leur exprimer toute ma gratitude pour leur authenticité et la richesse de leurs observations. Réunis devant la Bossette il y a de cela trois semaines, Catherine d’Œx et moi-même abordions … Lire la suite

Amuse-toi comme tu es, c’est Magic X

On ne va pas se mentir. J’ai quelque peu hésité à publier cet article sur ma visite du magasin érotique Magic X de la Rue de l’Ale. On a beau dire que les esprits ont évolué, qu’on est en 2020, il y a quelque chose qui relève de l’étalage de l’intime, une sorte de mise à nu, l’impression de prêter son flanc aux remarques et aux quolibets, dans le fait de parler en « je » d’un sujet qui touche d’aussi près … Lire la suite

1 2 3 4 21