Entre Uber et Airbnb : on partage tout ? (partie 1)

Pas question de rester dormir sur le canapé d’un inconnu qu’on aurait rencontré en soirée ou de se faire raccompagner en voiture avant le deuxième rencard (Nan mais t’es folle ? J’veux pas me faire violer moooâ !), mais on monte allègrement et en toute confiance dans la voiture du premier Uber qui passe par là sans se poser plus de questions que ça. Parce que, ben oui, c’est safe ! Et puis y’a un système d’étoiles, si le mec est un taré, … Lire la suite

Pour une tentative de trait d’union entre femmes et gynécologues

Posté dans : Société | 0

L’université trouve souvent sa place dans les médias, mais beaucoup de travaux publiés ne sont pas disponibles au grand public. C’est l’occasion de faire parler une chercheuse de son travail. Angélick Schweizer a étudié la psychologie à l’Université de Lausanne, en y faisant son bachelor, son master et sa thèse. Durant la réalisation de cette dernière, elle a aussi mis un pied dans la sexologie. Elle a d’ailleurs obtenu un certificat de formation continue universitaire (CAS) dans le domaine, même si … Lire la suite

Des friches et des hommes

Espace Nord 9, vendredi 18 mai, 13h00. La salle principale est remplie de chaises et de bancs, au fond un bar est installé et de l’autre côté de la paroi, au calme, se trouve un espace de lecture où le fonds du Forum des Espaces Possibles (documents, livres et fanzines) est disponible en libre consultation. Organisé par le collectif Où êtes-vous tous ?, le Forum, ouvert à tous et gratuit, se veut être un moment de discussion et d’ouverture qui aborde … Lire la suite

« Welcome to Lausanne » : entre fausse herbe et vrai buzz

Le premier joint roulé un soir d’été, c’est un motif de transgression. Une envie de s’encanailler, de s’affranchir des bons conseils de papa-maman. De fait, la première expérience est rarement très glorieuse et on finira probablement malade une heure plus tard, à vomir tripes et boyaux… Mais tant pis, on s’en fiche, même malade pendant deux jours ça valait le coup ! Fort de cette première leçon, la prochaine fois on se le jure : on ne prendra qu’une taffe … Lire la suite

Regards Neufs : l’audiodescription pour un recouvrement de sens

Posté dans : Société, Technologie | 2

Voir de près, être touché de loin Je vois, encore, pour l’instant. Toi aussi, tu me lis, donc peut-être que tu vois aussi. Ou alors tu te fais aider de voiceover, ce compagnon informatique qui arrive à lire tout ce qu’il trouve sur une page web. Dans la résidence étudiante où je vivais de 2008 à 2011, il y avait un voisin qui était aveugle. Il était aussi étudiant en informatique. Il m’avait invité chez lui, et son ordinateur n’avait … Lire la suite

Cactus, ananas et flamants roses

La rue Marterey à Lausanne est un excellent exemple de ruelle lausannoise pavée, au charme de l’ancien, sans tomber dans le cliché guindé : un écrin privilégié pour tout concept store débutant. Et ça ne rate jamais, à chaque fois que je passe à côté d’une de ces vitrines, mélange savamment dosé de plantes grimpantes ambiance « jungle urbaine », de meubles design au charme épuré et de toutes sortes d’objets déco/cadeaux plus ou moins incongrus, je ne peux pas empêcher mon petit … Lire la suite

La littérature romande, ça vous inspire ? – « Silencieuse(s) », une BD sur le harcèlement de rue

Posté dans : Culture, Société | 0

Résumé Silencieuse(s) c’est l’histoire d’Agathe, Julie, Mahé, Zoé, Anaïs, Sarah, Lana et Solène, huit femmes âgées de 16 à 35 ans, venant de différents horizons. Amies, voisines ou inconnues. Toutes partagent pourtant un point commun, toutes sont victimes à un moment donné d’un acte de harcèlement de rue. Insultes, attouchements, interpellations déplacées, poursuites, etc., chacune d’entre elle vit une de ces situations et va réagir à sa façon.  Ce qui se détache de cette lecture Cette bande dessinée nous fait … Lire la suite

Un regard sur Lausanne : Free Hugs

Posté dans : Société, Un regard sur Lausanne | 0

Des bouches qui s’ouvrent, des bourses qui se ferment. Entendu dans le m2. Des bouches qui s’ouvrent. Qui s’ouvrent vite et trop, pour dégainer des flèches à peu près dans toutes les directions. Des flèches lâches, des flèches dans le dos, des flèches en direction d’absents. La critique est la proportion très majoritaire des conversations humaines. Et n’en doutez pas, vous êtes critiqués vous aussi, la critique ne discrimine pas. Constaté dans le m2. Des bourses qui se ferment. Qui … Lire la suite

Le Café des Patronnes : « Ici les gens sentent qu’il y a une âme et c’est important pour nous, car on y a mis notre bide, notre cœur, tout ! »

Le 6 juin dernier, rue du Valentin 43, ouvre une sorte de caverne d’Ali Baba. Nul besoin, cependant, de réciter la formule pour entrer au Café des Patronnes, boutique de dépôt-vente où l’on peut, comme le nom l’indique, boire un verre. Une lumière douce règne à l’intérieur du local où les vêtements se tiennent à gauche à droite, négligemment suspendus à un paravent en osier ou près du comptoir. Tandis que je m’installe dans un large fauteuil bleu, Melodia me … Lire la suite

Le partenariat enregistré avec un-e sans-papier : love story administrative à Lausanne (Partie 2/2)

Posté dans : Carte blanche, Société | 0

A ce stade du récit, cela fait deux mois que les démarches ont été entreprises, nous sommes fin novembre 2016. Les premières étapes de ce partenariat entre une suissesse et une femme sans-papier sont contées dans la première partie de l’article. Toc toc, Service de la population Pour la suite de nos aventures, un rendez-vous à la division étrangers du Service de la population (le SPOP) est de rigueur. En effet, ce service se charge de délivrer des tolérances de … Lire la suite

Le partenariat enregistré avec un-e sans-papier : love story administrative à Lausanne (Partie 1/2)

Posté dans : Carte blanche, Société | 0

Septembre 2016, je prends mon bloc-notes pour conter une histoire dont je ne connais pas encore les travers et l’issue. Le scénario commence par un constat des plus banals : j’ai rencontré une fille et elle m’a plu. Ça, c’était il y a environ un an et demi. Et les débuts, c’est toujours bien, excitant et prometteur. On est dans l’émotionnel, dans le fun. Mais dans cette histoire, la réalité a fait son chemin, un peu plus vite que dans … Lire la suite

Klamydia’s : expertise associative pour la propagation de l’information en santé sexuelle LGBT

Posté dans : Société | 0

Cette expression à rallonge désigne toutes les femmes qui pratiquent du sexe avec d’autres femmes… Volontairement large de sens, car toutes les femmes concernées ne se considèrent pas lesbiennes ou bisexuelles. Les professionnel-l-e-s de la santé utilisent le sigle « FSF » et pour une légèreté de rédaction, FSF fera l’affaire. . Population minorisée Au sein des personnes LGBT, les hommes ont été beaucoup touchés par l’épidémie de VIH, et les effets d’un activisme exemplaire ont secoué les autorités de … Lire la suite

Green Condom Club : Savoir ce qu’on se met à l’intérieur

Posté dans : Rien à voir, Société | 0

Toutefois, la question de la composition des capotes a le mérite d’être posée. Comme pour les tampons hygiéniques, la plupart des fabricants ne pratiquent pas la transparence et le consommateur utilise ces produits de premières nécessité sans pouvoir le faire de manière éclairée. Enfin, ça c’était avant. Discussion avec Gabrielle Lods, la scientifique romande derrière le projet qui va révolutionner vos nuits d’amour. La petite graine pour un projet vert Le projet Green Condom Club naît d’une discussion légèrement alcoolisée … Lire la suite

Un regard sur Lausanne : Gagner à l’Euro Millions et aller vivre au sommet de la Tour Bel-Air

Le Laverrière, luxueux appartement tout fraîchement rénové et occupant les deux derniers étages de la Tour Bel-Air, avec accès à la terrasse au sommet du bâtiment, est toujours à la recherche de ses premiers locataires ! Un truc qui me dirait bien, que de vivre là-dedans. Avoir ainsi une vue imprenable à 360° sur toute la ville qui m’a vue grandir, sur le lac et les alpes, confortablement installé dans le jacuzzi que je me dépêcherais d’installer sur la terrasse, à l’abri d’un … Lire la suite

Fête du Slip 2017 : Comment je me suis retrouvée nue dans un studio photo

Tandis que Mathilde, Sitara et Alex prenaient des contacts, moi je n’avais pas encore réalisé que cette histoire d’accréditation pour la Fête du Slip était sérieuse. Du coup vendredi, je me retrouve à décortiquer le programme du festival aidée par l’article de Mathilde. Notre petite équipe s’organise à coup de WhatsApp ; qui fait quoi et va où à quelle heure ? En parallèle, je discute avec une amie sur Messenger, elle me dit qu’elle est intéressée par le projet U-Naked à … Lire la suite

1 2 3 4 17