Des petits moyens au service de nobles causes : soutenez les associations lausannoises

Le Suspendu  « Je crois que ce sont les petites choses, les gestes quotidiens des gens ordinaires qui nous préservent du mal… de simples actes de bonté et d’amour ! », confie Gandalf dans Le Hobbit : Un voyage inattendu. Le Suspendu, c’est justement ça ; un simple acte de bonté. Le concept est importé de la tradition napolitaine du « café suspendu » et consiste à payer à l’avance une consommation afin qu’une personne dans le besoin puisse en … Lire la suite

« Guerrilla » ou 80 Lausannois sur scène au Théâtre de Vidy

En préambule, Guerrilla est une pièce de la compagnie El Conde de Torrefiel à voir au Théâtre de Vidy, le vendredi 8 et le samedi 9 décembre. Si suite à la lecture de cet article, vous hésitez encore à venir voir la pièce ce soir, sachez qu’à partir de 22h le foyer se transforme en piste de danse avec le DJ set de SCHADE (Bienne) et leurs sons dark wave, chanson française psychédélique et 80’s tribute. D’une salle de conférence, en passant … Lire la suite

Une montre lausannoise ? A la bonne heure !

Posté dans : Lausanno-lausannois, Technologie | 0

Nous sommes nombreux à porter un regard perplexe sur la haute horlogerie. A observer ses adeptes d’un œil distant et interrogateur. Il faut dire que la montre – mécanique en particulier – est généralement et d’abord perçue comme un bijou de privilégiés, symbole ultime de richesse et de luxe, reléguant souvent au second rang le formidable degré de technicité que cet instrument de mesure du temps renferme. L’opinion communément admise vient aussi à penser que Genève et l’arc jurassien résument … Lire la suite

La gravité est une loi universelle

Martin n’aimait jamais aller au boulot. Il fallait pourtant bien se payer des vacances aux destinations exotiques et capitaliser pour sa retraite, mais l’inutilité de chaque journée passée à son nouveau poste de community manager lui procurait tous les matins une nausée avec laquelle aucune gueule de bois ne pouvait rivaliser. Son mal-être empirait lors de sa traversée quotidienne de la place de la Riponne, incontournable pour se rendre à son bureau. Les pavés s’imbriquant les uns dans les autres … Lire la suite

Lausanne, ça fout les jetons : notre top des lieux glauques

Passage (anonyme?!) entre Rue Neuve et Rue Pré-du-Marché Un court passage, pavé, étroit et pentu. Assez emprunté le jour, ce trait d’union entre Rue Neuve et Pré-du-Marché devient terriblement inhospitalier une fois la nuit tombée. Éclairé d’un seul misérable lampadaire, une barrière divise la voie en deux, une autre en bas filtre les badauds sur sa largeur, à moins qu’elle ne vienne les inciter à rebrousser chemin… Les toilettes publiques contiguës à ce couloir de l’angoisse diffusent une lumière blafarde … Lire la suite

Lausanne à portée de petit budget : quelques bons plans non-exhaustifs

M loCe billet s’adresse donc aux touristes qui viennent visiter le coin sans vouloir se ruiner (sacré défi), aux étudiants français qui viennent d’être admis à l’EPFL et qui reçoivent une douche froide à chaque fois qu’ils voient un prix s’afficher ou simplement à tous les résidents qui n’ont pas le luxe de s’accommoder au coût de la vie suisse. Manger dehors Que cela soit pour se faire plaisir ou parce qu’on est en déplacement, les repas pris dehors mangent … Lire la suite

L’entrevue décalée : Léonore Porchet

Y a-t-il encore besoin de la présenter ? Sémillante Verte, députée remarquée au Grand Conseil vaudois, Léonore Porchet s’engage afin de faire bouger les lignes de notre société. Féministe, fervente défenseuse de la culture et de l’égalité des droits humains, la jeune femme apparaît à intervalles réguliers dans les médias. Prenant le contre-pied des interviews traditionnelles, nous vous proposons de découvrir Léonore Porchet sous un autre angle ; celui du portrait lausannois décalé. LBB : Je te dis « Lausanne » et tu penses … Lire la suite

BadTripAdvisor : choisir son resto quand on débarque à Lausanne

Posté dans : Lausanno-lausannois | 0

Justement, Lausanne est une ville comme les autres. Sauf que celle-ci, j’y vis, donc je peux prétendre la connaître. Je peux affirmer d’un air dédaigneux que le carnaval de Lausanne, c’est beauf ou que tel bar était mieux avant et que les nouveaux gérants n’ont rien compris à l’esprit du lieu. Je peux aussi rêver que l’herbe est plus verte ailleurs. Les Bâlois sont tellement chill, à se prélasser sur les bords du Rhin. Les Lyonnais ont tout compris avec … Lire la suite

« VIANDE = SOUFFRANCE »

Posté dans : Lausanno-lausannois, Société | 3

Comme pour le premier opus (disponible ici), c’est à nouveau sur un banc du Bois Mermet, près du dépôt tl de la Borde, que j’ai repéré le deuxième message que je me propose d’analyser. « VIANDE = SOUFFRANCE » Cette fois-ci, les motivations de l’auteur sont claires, aucun doute à avoir sur la mouvance défendue : l’antispécisme. Des inscriptions ou autocollants de la même veine prolifèrent de plus en plus en Occident. Le message est clair, limpide : en mangeant … Lire la suite

La littérature romande, ça vous inspire ? – « L’Enfant du placard »

Résumé D’un côté il y a Claire, en 2010, mère de deux jumelles adolescentes, divorcée et célibataire. A la mort de sa mère, elle va découvrir une lettre que celle-ci lui a adressée. A l’intérieur deux inconnus sont mentionnés: Enzo et Tatiana. Qui sont-ils ? Pourquoi sa mère ne lui en a jamais parlé auparavant ? Obnubilée par ces questions, Claire va partir à leur recherche et ce qu’elle va découvrir va chambouler toute sa vie. De l’autre côté, il … Lire la suite

« MÊME SI JE MOUILLE, NON, C’EST NON »

C’est à l’occasion d’une promenade à travers le charmant petit bois de la Borde, tout près du dépôt des bus tl, que j’ai repéré une étrange inscription sur un banc public, il y a quelques mois déjà. Intrigué et amusé par cette petite phrase, je suis allé la prendre en photo l’autre jour afin d’immortaliser cette citation pour la postérité. Il était temps, elle commence à s’effacer et ne survivra vraisemblablement pas à toutes les pluies automnales et hivernales. Quelles … Lire la suite

Un plongeon aux tréfonds de la pensée : « Narcisse évanoui »

Posté dans : Culture, Lausanno-lausannois | 0

Les peintres, sculpteurs, cinéastes, chorégraphes, compositeurs, écrivains et autres artistes, ont toujours suscité une grande fascination auprès du grand public. Ils détiennent en effet entre leurs mains une aptitude, une « facilité » dont ils peuvent difficilement en expliquer l’origine et pour laquelle ils éprouvent une reconnaissance sincère, tant ils craignent eux-mêmes s’en voir un jour subitement dépossédé ; le syndrome de la page blanche, ou la crainte vertigineuse de constater qu’il ne nous a peut-être été fait grâce de la créativité … Lire la suite

Born to speak vaudois !

Adieu à toi cher lecteur ! Je suis Suisse. Je suis née et j’ai grandi en Suisse, de parents ayant eux-mêmes vécus toute leur vie en Suisse. À force de fréquenter une uni composée à 80% de français, j’ai fini par diminuer les intonations chantantes, les « ou bien » en fin de phrase, les « sans autres » et les « seulement » à tout va. Je veux bien l’admettre : je ne suis pas peu fière d’avoir réussi à masquer mon accent, surtout que pour une fille … Lire la suite

Retour sur l’affaire du rond doré

En septembre 2017, il reste quelques vestiges de la campagne de collage qui a fait rage dans les rues lausannoises au printemps 2016. En voici trois exemples récents : Cela vous dit quelque chose ? Un souvenir lointain de questionnement ouvert ? A l’époque, j’avais cru à une campagne de teasing marketing dont le but aurait été de créer le buzz après avoir suscité moultes interrogations. Mais la réponse n’est jamais venue : pas de gros coup de pub à la clé. Pendant … Lire la suite

La littérature romande, ça vous inspire ? – « Le Dernier Échangeur »

En choisissant ce livre entre les rayonnages d’une bibliothèque, je ne savais pas trop à quoi m’attendre. La couverture n’était pas la plus attrayante qui soit, mais il s’agissait d’un roman policier dont l’action se passait ici : forcément une petite lueur de curiosité n’a pas tardé à s’allumer au fond de mon regard. Résumé Sans plus une once de motivation, Michel Rod laisse sa vie s’écouler entre son travail de journaliste et ses soirées bien arrosées. L’horrible meurtre d’un … Lire la suite

1 2 3 4 24