OCUB 122 : Une éclaircie dans le ciel gris

Posté dans : OCUB | 0

DU MERCREDI 13 AU DIMANCHE 24 JUIN – Ô Vallon Habituellement, dans nos OCUB, nous vous présentons chacun un voir deux événements qui ont su captiver notre attention, mais aujourd’hui, j’ai décidé de passer outre cette habitude. Pourquoi me restreindre à un seul événement ? Non, cette fois-ci je change la donne et me focalise plutôt sur un seul lieu : le quartier du Vallon. Et il y a de quoi y faire croyez-moi ! Depuis le début du mois ce quartier lausannois … Lire la suite

Dealers à Lausanne: gare à Melgar!

Posté dans : Politique, Société | 2

«La drogue c’est d’la merde… mais surtout quand y’en a plus…». A l’époque où Couleur 3 s’autorisait ce genre de blagues impertinentes, Lausanne avait déjà la réputation d’être «the place to deal», en particulier entre la Place Chauderon et la Rue Saint-Roch, ainsi que sur les hauts de la Rue de Bourg. Aussi, bien que le phénomène ne date pas d’hier, la municipalité peine encore à trouver les bonnes mesures pour le combattre. En 2012 déjà, le syndic Daniel Brélaz avait … Lire la suite

De Provence à Lausanne : billet d’une campagnarde qui ne se laissera jamais totalement gagner par la grande ville

Laissez-moi dans un premier temps lever un doute potentiel quant au titre de mon article : je viens bien de Provence, mais rien à voir avec l’arrêt du M1 situé au beau milieu de la Vallée de la Jeunesse, ni même de la région toute de mauve vêtue du sud de la France. Je viens d’une toute petite commune du Nord vaudois, peuplée par 388 humbles habitants, dernière étape vaudoise avant le fort lointain canton de Neuchâtel. J’y ai grandi très … Lire la suite

Le partenariat enregistré avec un-e sans-papier : love story administrative à Lausanne (Partie 2/2)

Posté dans : Carte blanche, Société | 0

A ce stade du récit, cela fait deux mois que les démarches ont été entreprises, nous sommes fin novembre 2016. Les premières étapes de ce partenariat entre une suissesse et une femme sans-papier sont contées dans la première partie de l’article. Toc toc, Service de la population Pour la suite de nos aventures, un rendez-vous à la division étrangers du Service de la population (le SPOP) est de rigueur. En effet, ce service se charge de délivrer des tolérances de … Lire la suite

Le partenariat enregistré avec un-e sans-papier : love story administrative à Lausanne (Partie 1/2)

Posté dans : Carte blanche, Société | 0

Septembre 2016, je prends mon bloc-notes pour conter une histoire dont je ne connais pas encore les travers et l’issue. Le scénario commence par un constat des plus banals : j’ai rencontré une fille et elle m’a plu. Ça, c’était il y a environ un an et demi. Et les débuts, c’est toujours bien, excitant et prometteur. On est dans l’émotionnel, dans le fun. Mais dans cette histoire, la réalité a fait son chemin, un peu plus vite que dans … Lire la suite

La ville entre ici et là-bas : Rencontre avec Gabrielle et Elmedina

Samedi 4 octobre, un peu avant quatorze heures, je m’installe en terrasse, ce bel après-midi d’automne, et me plonge dans les déboires et les victoires d’Elmedina, l’héroïne presque éponyme d’une petite BD sortie le 16 septembre et réalisée par Gabrielle Tschumi aux dessins et Elmedina Shureci qui raconte son enfance au Kosovo jusqu’à sa naturalisation il y a quelques années à peine. Le trait, en noir et blanc, est assuré, un brin caricatural mais toujours pertinent. Le langage est simple, … Lire la suite

Un Espace social au cœur de Lausanne

Véronique Pochon me reçoit à l’Espace-même, dans les bureaux et dans le bistrot social à proprement parler. Son équipe se compose de six personnes réparties entre assistants sociaux et éducateurs, qui prennent les réservations pour les 24 lits dont dispose l’accueil d’urgence de nuit, la Marmotte, puis émettent des cartes pour que les gens puissent aller y dormir. De plus, l’équipe distribue des cartes pour 65 lits disponibles dans un abri de la protection civile à Lausanne jusqu’à fin avril. … Lire la suite

PAN MILAR

Posté dans : Société | 4

Voilà quelques mois déjà que j’ai découvert à travers mon parcours professionnel, les cours de préparation à l’accouchement destinés aux femmes migrantes et offerts dans différentes langues. Ils sont animés par des sages-femmes et des interprètes communautaires d’Appartenances. J’ai eu la chance de pouvoir en discuter avec l’une des sages-femmes qui s’occupe d’une session de cours, Eliane Schnabel. Elle m’a raconté toute la genèse du projet et rappelé qu’il a émergé d’une expérience au sein de l’ancien EVAM (établissement vaudois … Lire la suite