Flingues, mitraillettes et compagnie au mudac – expo

Posté dans : Société | 0

Jeudi de l’ascension… pluvieux. Que faire ? Eh bien, pas grand chose ! Me susurre à l’oreille une voix tentatrice bien connue… La voix de la facilité et de la paresse. Toute activité extérieure faisant risquer la noyade, la tentation est donc plutôt à me noyer uniquement devant tennistv ou des films au ciné. Puis, quand ces activités ne tromperont plus l’ennui, de me surprendre soudain à sombrer dans un surf sur la toile de plus en plus débile et destructuré. … Lire la suite

Les contours de Lausanne la nuit : rentrer seule d’un pas pressé

Posté dans : Société, Soirées | 0

Le 25 novembre avait donc lieu la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes. Ces violences qui prennent place aux cœurs des foyers, silencieusement. Ces viols dont on ne parle pas, ou trop peu. La violence psychique d’un partenaire abusif. Comme l’expose le Musée de la Main en ce moment, la violence peut prendre différentes formes. Sanglante et visible, décriée ou sournoise, systémique, extrême… La violence des chiffres Selon les Nations Unies, un tiers des femmes est victime de … Lire la suite

“Violences” : le Musée de la Main vêtu d’un gant de velours blanc, claque

Posté dans : Culture | 0

Après avoir mis en lumière l’anatomie et la vie d’un scientifique avec ses deux dernières expo, le Musée de la Main se consacre aux violences pour sa 35ème mouture. Est-ce que la mise en scène sera aussi innovante que le concept des Nights (soirées “hype” au musée)? La violence est un thème lourd à traiter, mais c’est aussi un grave problème de santé publique. Alors que pour les autres expositions, il était possible de mettre en avant un aspect plus … Lire la suite

CdL 16 : No future in Lausanne’s dreaming.

Posté dans : Feuilleton | 2

« Excusez-moi, vous auriez pas cinq francs pour aller à la Marmotte ? », Sal soupira. Il était bien clair, pour lui comme pour sa potentielle bienfaitrice qu’étant donnée l’heure matinale, il ne resterait, à l’heure de rejoindre ledit rongeur, qu’un mensonge de plus. Il avait fait son plus beau sourire à cette vieille dame très élégante, qui le dévisageait l’air impassible en sortant de Manor. Elle ne semblait guère sous le charme. Cela dura une seconde. Puis deux. Puis … Lire la suite