OCUB 123 : Tout le monde dehors, y a plein de choses à voir!

Posté dans : OCUB | 0

MERCREDI 27 JUIN – SUISSE VS COSTA RICA AU GREAT ESCAPE Comment faire un OCUB sans parler des matchs de la coupe du monde !?  Un événement où même les non-footeux se laissent prendre au jeu. Une occasion de revêtir le maillot de son équipe préférée et de gueuler jusqu’à en perdre les cordes vocales. Je n’échappe pas à la règle. Moi qui suis de nature globalement calme, me voilà à péter les plombs devant un écran géant. On crie de … Lire la suite

OCUB 96 : C’est à l’extérieur que ça se passe entre Vins Vivants, Mafia Market, fête de la musique ou du bois et bien d’autres choses !

Posté dans : OCUB | 0

SAMEDI 17 JUIN – La rue des Vins Vivants et Yellow Mafia Market Des vins vivants et la mafia asiatique qui investissent Lausanne… Dit comme ça, ça peut faire peur entre des vins qui marchent et les yakuza qui débarquent. Mais qu’on se rassure c’est juste à boire (avec modération bien évidemment) et à manger. Au vu de la chaleur annoncée ce ne sera pas un mal de bien s’hydrater. On commencera donc logiquement par un apéro, du terroir s’il … Lire la suite

OCUB 65 : Entre prostitution et atelier d’écriture pour seniors, on ratisse large cette semaine au LBB

Posté dans : OCUB | 0

JEUDI 3 MARS – Much Loved au Cinéma CityClub Le film de Nabil Ayouch est projeté ce jeudi à Pully en présence du cinéaste. La séance de 20h est complète, mais il est toujours possible de vous procurer des billets pour celle de 17h. Au programme une plongée au cœur du monde de la prostitution à Marrakech dans lequel évoluent les 4 héroïnes. Au Maroc l’œuvre de Nabil Ayouch a été censurée et l’actrice principale a reçu des menaces de … Lire la suite

For Noise 2012 : fresh, sound and sun !

C’est la fin de l’été, la rentrée approche et nos oreilles bourdonnent encore des décibels goulûment distribuées lors des festivals populaires. Heureusement, il reste encore un peu de fête dans l’air et ça, le For Noise l’a bien compris ! Car après toutes les débauches de juillet/août, ce que veut notre estomac,  c’est une petite tisane chaude (ou une bière bien fraîche pour les plus hardis) ; nos fesses, un coin d’herbe sèche ; notre peau, du soleil caressant et notre âme, de … Lire la suite