Jacob Banks et sa soul contagieuse débarquent aux Docks

Posté dans : Culture | 0

La scène hip-hop se laisse toujours plus emporter dans la déferlante électro-trap, au point de se perdre dans des sons synthétiques et commerciaux, autotunés à l’excès, à mille lieues du pur son old school de ses débuts. La soul a en revanche plutôt bien négocié son entrée dans le XXIe siècle. Preuve en est avec Jacob Banks, l’une des étoiles montantes de la scène actuelle. Sans jamais trahir les origines du genre, conservant toujours un pied – et quelques notes –  dans … Lire la suite

Ceci n’est pas un compliment

Posté dans : Carte blanche, Société | 1

Je ne vous parle pas du gros lourd qui accoste tout ce qui bouge de façon aussi subtile qu’élégante, de Weinstein ou de ceux qui agressent ouvertement les femmes. Ceux-ci commencent peu à peu à être identifiés comme étant inappropriés et on s’en réjouit. Je vous parle de ceux qui, bien intentionnés, s’adressent aux femmes en pensant leur dire quelque chose d’agréable, tout en leur attribuant un rôle qu’elles n’ont pas demandé: les tendres sexistes. Il convient alors de répondre … Lire la suite

OCUB 115 : La neige fond à Lausanne mais l’offre culturelle reste solide !

Posté dans : OCUB | 0

MERCREDI 7 MARS – Forum public : le tabou des règles (CHUV) Me concernant, les Anglais ont débarqué au deuxième jour de l’an 2000. Et oui, plus de 18 ans maintenant que j’ai mes ragnagnas ! Mes bringues quoi, mes emmer*** pour les plus indisposées d’entre nous face à ce phénomène tout aussi fascinant que mal aimé et méconnu : les règles. On leur trouve une quantité de surnoms tous mes plus acadabrants les uns que les autres. Et ainsi, on s’en … Lire la suite

«Back to the trees» au Théâtre 2.21

Posté dans : Culture, Société | 0

Une tribu de pithécanthropes (sous-espèce de l’Homo erectus), établie dans une steppe de l’Afrique de l’Est durant l’époque du Pléistocène, lutte pour sa survie, constamment menacée par les attaques de la faune sauvage environnante. D’un côté, il y a Edouard, apôtre du progressisme et obsédé à l’idée de découvrir constamment «quelque chose de neuf», en vue de faire avancer l’espèce. De l’autre, oncle Vania, sorte de Diogène préhistorique, libre penseur, adepte du dépouillement et farouche défenseur de l’homme à l’état de … Lire la suite

Bouillonnement d’émotions en gare de Lausanne

Posté dans : Lausanno-lausannois | 5

Une gare, un lieu à part… Une gare c’est un lieu plein de vie, un lieu de passage mais aussi de rencontre, de départ et d’arrivée. Il s’agit également d’une place d’attente et d’achat (toute gare d’une certaine importance est une sorte de mini centre commercial, non?), ainsi que d’un sanctuaire pour le temps qui s’écoule indéfiniment. En effet, tout ne tourne-t-il pas autour du temps qui passe? Les yeux de tous sont fixés sur les incontournables horloges des CFF ou … Lire la suite

Lausanne élue porte-étendard du pinard

Posté dans : Société | 0

En décembre dernier, alors que je surfais en toute sérendipité entre deux sites d’actualité, je suis tombé sur un article du 24 heures qui annonçait que neufs experts du «Great Wine Capitals Global Network» (GWCGN) étaient venus explorer Lausanne et sa région en vue d’une potentielle adhésion au sein de ce club international d’œnotourisme, où siègent déjà de prestigieuses capitales viticoles telles que Bordeaux, Bilbao, Vérone, Adélaïde en Australie ou Mendoza en Argentine. Laissant ensuite pour un temps cette information … Lire la suite

« JE PRÉFÈRE PROJETER MA PROPRE OMBRE »

Posté dans : Lausanno-lausannois, Société | 0

Les deux premiers opus concernaient des citations inscrites sur des bancs publics au Bois Mermet (à découvrir ici et là). Cette fois-ci, passons à l’analyse d’une phrase peinte ou plutôt sprayée sur un mur de l’Avenue d’Ouchy, juste à côté du magasin Bächli qui se trouve à deux pas de la gare de Lausanne.  C’est ma collègue blogueuse Mathilde qui a repéré et photographié l’intrigant énoncé que vous pouvez découvrir ci-dessous. Quelle est l’identité du graffeur/tagueur, et quelles sont ses … Lire la suite

OCUB 114 : 1001 choses à faire par Lausanne ces prochains temps !

Posté dans : OCUB | 0

SAMEDI 24 FÉVRIER – « Ode à la Caraïbe » avec Anthony Joseph : film et concert au Cinéma CityClub Mélangez de l’afrobeat bien cuivré à du jazz caribéen ensoleillé, ajoutez-y une bonne dose de funk psyché et une touche de calypso endiablé, décorez avec des improvisations instrumentales inspirées, enrobez le tout de poèmes historico-surréalistico-futuristes et vous obtenez le plateau-musical savoureux servi par Anthony Joseph. Pour scander ses textes mi parlés, mi chantés, le poète originaire de Trinidad, chantre de l’identité caribéenne, s’accompagne d’une troupe de musiciens … Lire la suite

Fever Ray, stroboscopes dans le firmament des Docks

Posté dans : Culture | 0

Fever Ray est le projet de Karin Elisabeth Dreijer. Elle est d’abord connue pour l’être d’une des moitiés du feu groupe suédois The Knife. Ce duo, une sœur et un frère, a mis fin à son activité en 2014, mais il n’est pas si simple de l’oublier quand on parle de Fever Ray, si bien que des références y seront faites tout au long des lignes qui suivent. Avant de co-fonder The Knife, Karin Dreijer avait débuté son activité musicale … Lire la suite

OCUB 113 : Lausanne est multiple et éclectique, preuve en est !

Posté dans : OCUB | 0

MERCREDI 7 FÉVRIER – Table ronde : « Migrants d’hier, migrants d’aujourd’hui »   Vous traiterez l’étranger en séjour parmi vous comme un indigène du milieu de vous; vous l’aimerez comme vous-mêmes, car vous avez été étrangers dans le pays d’Égypte. Je suis l’Éternel, votre Dieu. (Bible version Louis Second, Lévitique 19:34). A la lumière de ce passage biblique, les xénophobes qui osent parfois se prétendre d’obédience chrétienne sont au fait peu chrétiens dans leurs attitudes et comportements envers les … Lire la suite

La gravité est une loi universelle 2

Posté dans : Lausanno-lausannois | 0

[Lisez la première partie du récit en cliquant ici] Pour Corinne, les journées n’avaient plus de fin, ni de commencement d’ailleurs. Un épanchement de grisaille entourait chacune de ses pensées depuis le crash. La torpeur qu’elle avait ressentie ne s’était pas atténuée au fil du temps. Et, trois semaines plus tard, le sentiment était simplement devenu plus familier. Il suivait la jeune femme du matin au soir, puis lors de ses nuits interrompues. Rien ne laissait présager une quelconque évolution … Lire la suite

Coexistences – A la rencontre d’une association lausannoise qui créé des liens à travers les différences

Suite au bal de l’Orchestre Jaune du 12 janvier dernier[2], j’ai eu envie d’en savoir plus sur l’association Coexistences. En effet, ce bal d’hiver est organisé chaque année au profit de l’organisme lausannois et ce depuis de nombreuses années. J’ai donc contacté la présidente, Madame Fiuna Seylan Ongen, afin de lui poser quelques questions sur l’histoire, les activités et l’actualité de Coexistences. Elle a gentiment accepté ma demande et nous nous sommes donc rencontrées tout récemment autour d’un thé. LBB : … Lire la suite

Les Lausannois et la Ficelle 2.0 : dix ans qu’ils s’m2

Posté dans : Lausanno-lausannois, Politique, Société | 2

Parce que le plus pratique, le plus régulier et le plus fiable, le m2 est aussi le plus emblématique, le plus spectaculaire, le plus emprunté et donc forcément le plus bondé des transports lausannois (tl). Notons aussi que l’absence de portiques et la dispense d’oblitérer son billet pour accéder aux quais du m2 – une situation certes surprenante mais que l’on retrouve dans les métros de Berlin ou de Vienne notamment – offre un vrai boulevard aux resquilleurs et aux … Lire la suite

L’AmiKette et ses fruiandises artisanales made in Lausanne

C’est une notification qui retient mon attention plus que les autres ; une invitation à aimer la page Facebook L’AmiKette. Intriguée, je découvre qu’il s’agit de bonbons artisanaux composés entièrement de fruits de saison issus de l’agriculture locale. Ni une ni deux, j’ai envie de discuter avec la créatrice afin d’en savoir plus sur son entreprise et la conception de ce produit alimentaire moderne et séduisant. Krystel Fazzi est assistante de direction à l’institut des sciences de la Terre dans la … Lire la suite

Un regard sur Lausanne : Un homme triste

Posté dans : Un regard sur Lausanne | 0

Un homme triste. L’homme triste pleure ses limites. En effet, à la naissance, la nature l’a borné à un certain niveau de beauté, de force et d’esprit. Des doses limitées que l’homme triste peut, il est vrai, améliorer ou du moins entretenir quelque peu à force d’efforts. Mais pas tant que ça, le maquillage ne suffisant pas à multiplier les miss et mister univers, les altères ne permettant toujours pas de soulever des camions, quand à l’intelligence, on connaît bien … Lire la suite

1 2 3 4 5 6 94