OCUB 84 : Cinéma, religion et pop art !

Posté dans : OCUB | 0
On approche la fin de l'année à grand pas et on court tous de tout les côtés pour les préparatifs des fêtes. Néanmoins vous aurez peut etre l'occasion de croiser un-e Blogueur-euse entre deux cadeaux à emballer dans les lieux suivants.

JEUDI 22 DÉCEMBRE – Soirée anniversaire au Bellevaux

Que diriez-vous d’engager une petite détox intellectuelle avant de (re-)plonger dans l’hébétement festif ? Après avoir parlé picole en long et en large il y a quinze jours, retournons fissa à la culture.

Soirée anniversaire au Bellevaux

En cette fin d’année, les calendriers sont saturés de soirées, de Noël à la Saint-Sylvestre, qu’il reviendra à chacun de choisir en fonction de ses goûts musicaux et stylistiques. Pour ma part, j’ai préféré dénicher une pépite en zieutant du côté du septième art. Le cinéma de Bellevaux fête les 2 ans de sa renaissance – et l’entame de sa 58ème année d’existence ! –, ce jeudi dès 18h30. Le Bellevaux, c’est un cinéma de quartier à la programmation maligne, dont la mue a contribué à dynamiser la scène lausannoise des cinémas indépendants. En ce moment, on peut notamment y voir le sublime Mademoiselle du coréen Park Chan-wook. A l’occasion de cette soirée anniversaire, une sélection de courts métrages est proposée.  Ces images, ces histoires et ces voix seront à déguster sans modération. Du côté de nos verres, c’est la Mise en Bière qui s’occupe de la programmation. Que du bon donc. Voilà qui devrait nous mettre en jambes pour la suite ! Saskia

VENDREDI 23 DÉCEMBRE (mais aussi jusqu’au 30 avril 2017) – POP ART MON AMOUR

popart_astroPourquoi ne pas tromper les frimas et aller se réchauffer les yeux avec l’exposition POP ART MON AMOUR à la Maison d’Ailleurs ?
Bon alors d’accord, c’est à Yverdon, mais par exemple ce vendredi 23 décembre, plutôt que d’aller s’entasser dans les magasins avec tout le monde, vous pouvez aller y boire un vin chaud et profiter de l’exposition (l’entrée est gratuite !). Et puis si vous avez des enfants ou ados à distraire, c’est une expo sur la rencontre du pop art et des mangas, donc ça devrait plaire à tous les âges ! Je vous laisse en chantonnant “Ce héros du futur…Joël
Toutes les infos ici.

SAMEDI 24 DÉCEMBRE – Veillée de Noël à la cathédrale

sapinLes grandes religions ont ceci en commun qu’elles tentent de montrer comment obtenir la pureté de l’âme, afin d’accéder sinon à la présence de Dieu, du moins à une forme de transcendance. Pèlerinage à la Mecque ou à Saint-Jacques-de-Compostelle, baptême, circoncision, méditation, Sainte-Cène… Et tant d’autres pratiques sensées rapprocher de l’éveil spirituel et de la paix intérieure. Mais voici que l’homme, baveux, souillant ses couches quelques années après sa naissance et quelques années avant sa mort, quand même condamné à évacuer et essuyer ses excréments durant les quelques dizaines d’années d’intervalle, devrait constater son échec : aucun effort ne lui permettra jamais d’atteindre la sainteté. Or tout l’intérêt du christianisme, oublié malheureusement par la grande majorité de ses adeptes, réside dans l’idée qu’il ne serait plus nécessaire de tenter de rejoindre Dieu par ses propres moyens. Ce serait Lui qui serait venu vers nous en revêtant notre condition humaine, caca pipi y compris. A tire personnel, j’ignore s’il est bien vrai que Elohim himself se soit donné la peine de faire le déplacement il y a deux mille ans tel que conté dans les évangiles. Pourtant, quoi qu’il en soit, je crois et j’espère qu’Il vient encore à la rencontre de tout égaré recherchant sincèrement mais sans succès pour lui dire : où cherches-tu ? Je suis déjà là ! Je vous invite donc à faire un tour dans l’une des églises de Lausanne pour célébrer cette divine apparition à l’occasion de la veillée de Noël… pourquoi, par exemple, à la cathédrale ou seront déployés les grands moyens de 16h30 à 24h00, tous les détails du programme ici. Lucien
DIMANCHE 1er JANVIER – Première journée de 2017
Ou croiser un blogueur le 1er janvier ? Ou simplement, un autre humain ? Je vous imagine, vous, oui, vous, frais comme un glardon à l’idée de commencer une nouvelle année. Une qui soit un peu meilleure que la précédente, comme toutes les années à la même période. Bonnes résolutions, Dry January, inscription à un cours de yoga déculpabilisant. Le premier janvier c’est un peu mort. Rien à faire à Lausanne, limbo. Restons donc chez nous, avec une tisane détox et un bon bouquin. Mathilde

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.