Le Panier Culturel ou quand les citrouilles se transforment en œuvres d’art

Posté dans : Culture, Société | 0
Le Panier Culturel s’est donné comme mission de promouvoir et de soutenir la culture à travers une sélection de propositions parfois inédites et combinées dans un panier qui sera disponible quatre fois par an. Destiné aux esprits curieux !
La sélection sera pluridisciplinaire ou ne sera pas :) ©LePanierCulturel
La sélection sera pluridisciplinaire ou ne sera pas ! 🙂 © LePanierCulturel, illustration Manon Richard

Tout le monde a déjà entendu parler, de près ou de loin, du principe des paniers de légumes. Joël vous les présentait il y a quelques semaines et l’idée est simple : réunir des légumes de saisons et de la région. Cela permet de découvrir des saveurs oubliées et de se laisser inspirer par une sélection définie tout en consommant local. Pour comprendre le panier culturel, il pourrait suffire d’imaginer que les légumes sont remplacés par des propositions culturelles. Pourtant, il y a beaucoup d’autres bonnes idées dans cette récupération et le projet mérite que l’on s’y attarde. Je suis donc partie à la rencontre d’Elsa Frémont et de Martina Bertoli, deux des membres du comité de l’association Le Panier Culturel, portée par six femmes pétillantes, inventives et motivées.

D’où vient l’idée ?

L’une des initiatrices découvre par hasard le concept du panier culturel en France, où ceux-ci sont déjà distribués dans quelques villes. Séduite par l’idée, elle ramène sa trouvaille en terres helvétiques et en parle autour d’elle. L’équipe ne tarde pas à se constituer et le panier prend une teinte locale. Le Panier Culturel propose désormais de partir à la découverte du paysage culturel de la région, une région qu’elles choisissent de faire rayonner depuis Lausanne jusqu’à Yverdon, Vevey et Morges. Depuis, elles parcourent ce territoire de long en large afin de découvrir des initiatives qui échappent aux radars médiatiques habituels. L’accueil a été positif dans tous les lieux qu’elles ont visités et des propositions spontanées de partenariat n’ont pas tardé à affluer. Cela leur a rapidement permis d’imaginer et de planifier le contenu des paniers. Pour qu’ils puissent effectivement voir le jour, elles ont lancé il y a une vingtaine de jours une campagne de financement participatif sur le site wemakeit.ch.

Le Panier Culturel déniche pour vous des pépites cachées!
Le Panier Culturel déniche pour vous des pépites cachées ! © LePanierCulturel, illustration Manon Richard

Monts et merveilles

Chacun des paniers réunira une œuvre artistique originale, une œuvre imprimée (type livre, magazine etc.) ou enregistrée (type cd ou vinyle), des entrées pour des spectacles ou des musées, des balades et des ateliers. Ainsi, elles orchestrent un savant mélange d’objets à conserver et de sorties culturelles. Par ailleurs, elles proposent des expériences inédites, concoctées sur mesure pour Le Panier Culturel et qui émanent de leur background commun dans la médiation. Vous pourrez rencontrer des artistes, partir à la découverte des lieux de création ou encore participer à des dégustations originales. Le tout couvrira un large spectre de disciplines et permettra, au final, d’esquisser une fresque colorée et dynamique du vivier culturel local.

Le premier panier, qui devrait être disponible en mars 2017 et qui pourra être pré-réservé dès la fin de la campagne de financement, est déjà prêt. Son contenu est encore un secret précieusement gardé et ne sera révélé qu’à sa sortie. En effet, la notion de surprise est centrale au concept et c’est aussi ce qui est séduisant dans l’idée. Il est vrai qu’à Lausanne, et encore plus lorsque l’on élargi notre champs d’investigation à toute la région ciblée, l’offre culturelle est extrêmement vaste et riche. C’est bien, mais c’est au risque parfois de s’y perdre. L’idée d’une sélection surprise promet de nous éviter la lecture des nombreux programmes d’institutions culturelles tout en nous sortant de nos classiques. Réservée aux esprits curieux, l’expérience permet d’ouvrir nos horizons individuels et de nous faire guider.

Le projet est porté par une équipe pétillante!
Le projet est porté par une équipe pétillante ! © LePanierCulturel

Comment ça fonctionne ?

La campagne de financement est encore en cours. Il ne leur reste plus que cinq jours mais l’objectif est déjà presque atteint. Ce n’est désormais plus très difficile d’anticiper leur succès et de pouvoir annoncer la concrétisation du projet. Dès la fin de la campagne, il sera possible de se porter acquéreur du premier panier. Chaque saison sera l’occasion d’un nouveau panier ; il y en aura donc quatre par année. L’achat pourra se faire à l’unité ou sous la forme d’un abonnement. Pour lors, un seul type de panier destiné à un public adulte est proposé. Pourtant, portées par le soutien manifesté lors de leur campagne et par leur enthousiasme, les initiatrices du projet imaginent déjà des développements possibles, avec une diversification des paniers, constitués autours de thématiques définies ou d’un public particulier, mais toujours avec une approche pluridisciplinaire. Au delà de la distribution, si originale soit-elle, de produits culturels, c’est bien une communauté qu’elles espèrent à terme constituer. Les membres et les consommateurs pourront par exemple proposer des lieux ou des artistes à mettre en avant. La notion de réseau est très importante dans leur réflexion et l’association, qui ne poursuit pas de but lucratif, re-distribuera 80% de ses bénéfices aux institutions, lieux et artistes partenaires. Seul 20% seront conservés afin de faire fonctionner l’association elle-même.

Je ne sais pas vous, mais je me réjouis pour ma part de découvrir le contenu du panier n°1, que je vous présenterai sans doute sur le LBB à la fin mars. D’ici là, vous pouvez encore pendant quelques jours soutenir le projet sur le site wemakeit.ch, avec de jolies contreparties à la clé. Par ailleurs vous pouvez jeter un oeil à leur site internet, sur lequel il sera possible de s’abonner ou d’acquérir un panier, et leur page Facebook pour suivre l’avancement des préparatifs. Une affaire à suivre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.