OCUB 141 : Une fin mai ensoleillée, entre culture et nature

Posté dans : OCUB 0
Comme le veut l’adage, en mai, fais ce qui te plaît. Au LBB, ce qui nous plaît en ce moment, c’est la danse, les fourmis, la musique et les expos. Rien que ça. Notre OCUB 141 vous emmène donc tout d’abord au Musée de l’Elysée, pour la visite guidée (gratuite !) d’une expo photo vertigineuse sur les défis planétaires actuels. Nous vous invitons également à contempler en plein air le monde des fourmis, à admirer le dernier spectacle du Béjart Ballet au Théâtre de Beaulieu et à danser au Bourg sur les sons electro-pop du premier et tout nouveau projet musical du groupe ELV.

JEUDI 30 MAI – «Tant de choses planent dans l’air, d’où notre vertige»: visite guidée au musée de l’Élysée 

Vous en conviendrez, le musée de l’Élysée fait office de poids-lourd dans le foisonnant paysage culturel lausannois. Au point que l’institution jouit d’un prestige – mérité – qui lui permet de rayonner bien au-delà de nos frontières cantonales. Aussi, dans notre agenda bimensuel – aka OCUB –, nous autres blogueur.se.s essayons plutôt de vous présenter des lieux et des événements plus confidentiels et dont le budget promotionnel n’équivaut en rien celui des grosses institutions. Or une fois n’est pas coutume, je vais déroger à cette règle officieuse établie au LBB, pour mettre en lumière l’exposition vernie pas plus tard qu’hier au Musée de Élysée. Les raisons qui m’y poussent? D’abord l’accès désormais libre pour tous les événements organisés entre ses murs; une gratuité en vigueur dès aujourd’hui et ce jusqu’à ce que mort du musée sis à Montchoisi s’en suive – comprenez jusqu’à son déménagement sur Plateforme 10 en octobre 2020. Autre argument, la thématique de la nouvelle exposition, baptisée Tant de choses planent dans l’air, d’où notre vertige. Celle-ci est née d’un projet du photographe suisse Yann Mingard, qui explore les différentes traces laissées par l’homme sur la terre, en rapport avec des phénomènes naturels, technologiques et sociaux. Avec en point de mire de ce parcours, une invitation au questionnement de notre rôle en tant que citoyens et consommateurs, dans un monde qui semble partir inexorablement à vau-l’eau. A noter enfin que vous pourrez assister ce jeudi même à une visite guidée de l’exposition, et ce toujours sans débourser un centime. Toutes les autres infos se trouvent sur le site web du muséeYoan


SAMEDI 8 JUIN 2019 – Vernissage au Bourg du premier album d’ELV

Une vaste créativité, des influences plurielles et des projets multiples. Ce sont les premiers qualificatifs qui me viennent en tête pour vous décrire Ludovic Di Donato, artiste lausannois notamment connu pour être la voix et le clavier du groupe La Bande à Joe. A cela s’ajoute un timbre doux et enveloppant, porté le plus souvent par des mélodies aériennes et colorées. Il présentera au Bourg son tout nouveau projet, ELV et vernira lors de cette soirée son premier album. Cet opus a vu le jour lors d’une résidence au cours de laquelle se sont retrouvés de nombreux artistes d’ici et d’ailleurs. Des sons electro-pop et chillwave auxquels se mêlent notamment les voix de Robin Girod (Duck Duck Grey Duck), Arleone (Château Ghetto), Régis ou encore Bandit Bandeau. Tout ça se passe le samedi 8 juin au Bourg, dès 21h30, pour la modique somme de CHF10. Toutes les infos ici et aussi par làManon


MERCREDI 12 JUIN Fourmicus incrustator

Combien de fourmilières ai-je écrabouillé de mes semelles dans mon jeune âge, dans un plaisir sadique d’autant plus grand que je savais intenter de véritables génocides en toute impunité, et détruire en quelques secondes des mois de construction ? 😀 Je le referai plus, promis, la lecture de Bernard Werber m’ayant rendu plus bienveillant, et même assez fasciné. L’occasion me sera donnée de renouveler cette fascination le mercredi 12 juin à 18h30 : deux myrmécologues (myrmécologie = étude des fourmis) se trouveront au pied du grand escalier à la place du château, afin d’initier les intéressés… tous les détails iciLucien

 

 

 

 


DU 11 AU 16 JUIN 2019 – Dixit, Béjart Ballet Lausanne au Théâtre de Beaulieu

Après avoir enchanté le public en 2017 déjà, le spectacle Dixit du Béjart Ballet revient. Le Théâtre de Beaulieu servira ainsi pour la dernière fois d’écrin à la compagnie, avant sa fermeture pour travaux jusqu’en 2021. Ce spectacle mêle poétiquement théâtre, cinéma et danse afin d’offrir un hommage vibrant et multidimensionnel au chorégraphe Maurice Béjart. Un dialogue qui se conjugue tant au passé, au présent qu’au futur entre Gil Roman et celui qui fût son mentor. Un voyage au cœur de l’inspiration et de la création, mis en scène par Marc Hollogne, célèbre notamment pour ses pièces de cinéma-théâtre. Un spectacle riche, où tous les arts de la scène sont conviés afin de saluer l’ampleur du génie de celui qui décida de poser ses valises et ses chaussons à Lausanne il y a 32 ans. Toutes les infos ici et Manon

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.