OCUB 139 : Un programme idéal pour vous déhancher, vous cultiver et vous émouvoir !

Posté dans : OCUB | 0
Dans ce nouvel OCUB, deux belles occasions de vous remuer le popotin s'offrent à vous: au Bourg d'abord, pour une soirée afrofunk endiablée. A la maison de quartier sous-gare ensuite, où se produiront, deux soirées durant, les étoiles montantes de la scène musicale lausannoise. Côté conférence, rendez-vous à Pôle Sud pour assister aux témoignages poignants de femmes forcées à l'exil. Dans le volet expos, on vous convie au Musée romain de Vidy, qui aborde en ce moment une thématique éminemment actuelle dans notre société contemporaine: celle de la compétition.
La Nuit des Artistes 2019.
VENDREDI 3 MAI ET SAMEDI 4 MAI – La Nuit des Artistes 2019

La très haute concentration de musiciens comptabilisée dans notre canton s’avère disproportionnelle au nombre de scènes disponible pour les artistes qui souhaitent se produire en public. L’auteur de ses lignes en sait quelque chose, lui qui a joué dans un groupe de rock et souvent cravaché pour décrocher des dates de concert. C’est précisément dans le but de surmonter cet écueil que La Nuit des Artistes a vu le jour, en mettant à disposition une scène, en l’occurrence dans la Maison de quartier sous-gare, pour permettre aux jeunes pousses d’exprimer leur talent. L’événement se déroule sur deux jours. Une quinzaine de musiciens en tous genres (rock, pop, swing, rap, metal) se produiront, chacun pour un concert d’une vingtaine de minutes. Parmi eux, Crux Sledge, un groupe de rock psyché aussi fougueux que talentueux, programmé vendredi soir. Samedi soir, ce sont les deux MC’s de La Mutinerie qui livreront leur prose sur des beats hip-hop old school hyper rythmés, à l’image du très funky «Freestyle de bandits». L’entrée aux deux soirées est gratuite, déplacez-vous donc en nombre! Toutes les autres infos sont sur la page Facebook de l’événement. Yoan


SAMEDI 4 MAI – Soirée de soutien au Holy Groove Festival

Soirée de soutien au Holy Groove Festival.

Depuis plusieurs années, les Tontons Funkeurs arborent fièrement le titre d’ambassadeurs du funk en terres lausannoises. La mission des Tontons? Sortir de leur besace leur riche collection de vinyles funk-soul-afro-groove et hip-hop, et transformer les salles qui les accueillent en temples du funk, le temps d’une soirée. Accompagnés cette année de deux acolytes féminines, j’ai nommé Miss B et DJ Toma, le combo des Tontons composé de Lil’Freak, Phil Rock, Soul Koffi, Biky Bike et deFlamoureus prendra les commandes des platines du Bourg. Toutes les recettes de la soirée seront reversées au Holy Groove Festival, qui se tiendra comme chaque année au mois d’octobre. Se trémousser pour permettre à un festival d’exister, en voilà une excellente manière d’occuper utilement son week-end! L’entrée est 10.-, toutes les autres infos se trouvent sur la page Facebook de l’événement. Yoan


Une occasion pour les femmes migrantes de sortir du silence.

MARDI 14 MAI – Soirée «Parcours de migrantes»

Jamais, à travers l’histoire, il n’y a eu autant de personnes dans le monde fuyant la guerre, la violence et les persécutions. Bien que les femmes représentent sans l’ombre d’un doute le groupe de personnes le plus vulnérable parmi la population réfugiée et exilée, elles sont souvent oubliées, ignorées. Le temps d’une soirée, le groupe lausannois d’Amnesty International entend leur donner la parole. Qu’elles viennent d’Afghanistan, de Syrie, de Grèce ou de Suisse, elles ont toutes des histoires à partager. La soirée débutera par une introduction de Manon Schick, directrice d’Amnesty International Suisse, et se poursuivra avec des présentations sur la situation des femmes et des témoignages de réfugiées. Un repas afghan conclura la soirée. Entrée gratuite; 18h30 à Pôle Sud (salle Gibraltar). Tous les détails sont ici. Emmanuel


“Seul contre tous”, un adage manifeste et persistent dans notre société.

JUSQU’AU 2 FÉVRIER 2020 – Expo temporaire au Musée romain

On peut aimer la compétition… à condition de se sentir avoir une chance de gagner. Les parents un peu philosophes le comprennent bien et laisseront généralement une chance à leur petite progéniture lorsqu’ils jouent avec elle. La règle reste bien-sûr valable dans la vie adulte, aussi faut-il se fixer des objectifs raisonnables selon nos limites, dans tous nos projets. Celui d’écrire le présent OCUB à 23h30 alors que mes yeux se ferment tous seul, par exemple, est un peu limite et j’ai grand peine à faire transition vers l’expo que je voulais promouvoir ici. Mais allons-y: c’est une expo du Musée romain de Vidy, intitulée «Que le meilleur gagne», et qui traite donc de la compétition. Du rôle qu’elle a joué dans les sociétés anciennes mais aussi de la position très importante qu’elle occupe dans la société contemporaine. Tous les détails iciLucien


Crédits de l’image mise en avant: Le groupe de rock Crux Sledge (page Facebook)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.