Deux cafés et l’addition avec Spoke

Posté dans : Lausanno-lausannois 0
Nouvelle interview expresse d'un.e Lausannois.e de coeur, d'origine, ou de passage, au détour d'un petit café.

La démarche est simple ! Aborder dans un bar ou un café une personne à l’air sympathique, que l’on soudoie en lui offrant un café pour qu’ensuite elle réponde à une petite série de questions sur notre belle ville. Aujourd’hui c’est au tour de Spoke (prénom d’emprunt), qui a toujours vécu dans la région et qui vit à Lausanne depuis cinq ans maintenant, de nous répondre au détour… d’une petite bière apéritive !

LBB : Quelle chanson Lausanne pourrait vous inspirer quand vous chantez sous la douche ?

Spoke : Monsieur Sainte Nitouche [Inna Modja-French Cancan, ndlr.], parce que cette chanson me rappelle des souvenirs de vacances…

 

LBB : Des vacances à Lausanne ?

S : Non mais c’est parce qu’à Lausanne on est toujours en vacances !!

LBB : On dit de Paris qu’elle est la ville lumière, de Rome la ville éternelle, New York la ville qui ne dort jamais, que pourrait-on dire de Lausanne ?

S : Lausanne, ce sont les montagnes, on voit des montagnes de partout ! Ou alors la ville qui monte… C’est aussi la ville des touristes.

LBB : Si Lausanne était envahie par les extra-terrestres, ils iraient où pour s’éclater le soir?

S : À la Cité, parce que c’est mon quartier !

LBB : Si vous deviez vendre la ville, quel serait le slogan ?

S : Je dirai « ça monte, c’est bon pour les fesses ! »

LBB : L’emblème de Porrentruy est un cochon, Berne a son ours, Genève son aigle, quel animal sur le drapeau de Lausanne ?

S : Une grenouille, comme celle du parc de Saint François !

LBB : Qu’est-ce que vous adorez le plus à Lausanne ?

S : Les apérooooos !! Et les bébés lapins de Sauvablin

LBB : Qu’est-ce que vous détestez le plus à Lausanne ?

S : Le Flon, c’est moche !!

Et pour ceux et celles qui s’amusent à répondre dans leur tête à ces questions et qui aimeraient partager leurs réflexions avec nous, contactez-nous et devenez la prochaine star des Deux cafés et l’addition !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.