“Voir Lausanne autrement”, le crédo alterno-hippie des journées alternatives urbaines

Ce week-end a lieu la seconde édition des Journées des alternatives urbaines dans le quartier du Vallon. Une foule d'événements participatifs pour découvrir la ville autrement ! Rencontre avec Jérémie Schaeli, coordinateur des Journées.

JAU1Lausanne Bondy Blog (LBB): Comment sont nées les Journées des alternatives urbaines (JAU) ?

Jérémie Schaeli (JS): Le concept des JAU a germé fin 2011 sur le constat que les conférences régulières organisées par l’Association écoquartier ne suffisaient pas pour entrer dans une dynamique, pour véritablement regrouper les énergies. Dès le départ l’idée a été de réunir les modèles alternatifs sous un seul toît, sans limite des thématiques qui pouvaient être touchées. Cette année nous abordons par exemple le partage et le bien commun, le logement, la transition énergétique, le renouvellement urbain et la ville sensible, par la tête et par les mains!

LBB: C’est la seconde édition, comment s’est passé la première ?

JS: La première édition a eu lieu sur deux jours en mai 2013 avec une première journée de conférences et tables rondes sur la question de la diversité dans la ville. La seconde a mis en avant des activités partagées, coopératives et écologiques venant de toute la Suisse ainsi que de France et d’Autriche. Près de 500 personnes y ont participé, un public issu des entreprises et administrations de la région comme des milieux académiques et une foule d’habitant-e-s intéressé-e-s à décdisco-soupe2ouvrir ce qui se fait de nouveau dans ces domaines.

LBB: Quels sont les buts de l’événement ?

JS: Pour cette seconde édition, on s’est mis au défi d’équilibrer la réflexion avec la pratique. Quitter le “tout dans la tête” et impliquer le reste du corps. A l’image de la cuisine à laquelle le public sera invité à participer, ou des balades sensibles guidées, pour redécouvrir le quartier avec tous nos sens. Plus d’ateliers pratiques aussi et des parties festives, le vendredi soir autour de la parole avec du théâtre, du slam (participatif!) et de la danse-poésie, et le samedi soir avec des concerts et une jam session. Mais l’esprit qui nous a guidés tout au long, ça a été de faire ensemble et de chercher la résonance entre les pièces du puzzle que sont les JAU. D’où le slogan de cette édition, Do it together!

LBB: Comment se passent ces journées, concrètement ?

JS: Avec plein d’activités la journée et des soirées tout aussi riches! Ce n’est qu’un aperçu mais le vendredi nous avons une série de discussions sur des sujets comme les chartes dans les quartiers, le modèle négawatt pour la transition énergétique ou la friche de Malley. Samedi fera la part belle aux ateliers pratiques: jardinage en milieu urbain, pain au levain cuit sur place et bien d’autres, avec aussi un café réparation. Pour le dimanche Veganopolis viendra nous régaler d’un de ses vrunch géants, en parallèle d’un marché gratuit de plantes, objets et habits. Certains ateliers ont des places limitées, cela se règle directement sur place. Pour les balades, l’inscription est nécessaire et se fait à l’accueil, dans la cour du théâtre du 2.21. A part le vendredi sur inscription, toutes les activités sont accessibles librement. Et il sera évidemment possible de se restaurer sur place par notre cuisine participative et végétarienne.

LBB: Quelle15_JAU_PLANs nouveautés pour cette édition?

JS: Nous pensons que les enfants méritent d’être exposés tôt à des modèles alternatifs. Ils pourront donc profiter des ateliers de confection de bombes de graines pour fleurir la ville, le samedi à 11h et 15h, et aux contes pour réenchanter le monde, le dimanche à 10h30 et 13h. Le café réparation et le marché gratuit seront certainement des endroits où ils se sentiront bien aussi ! Mais les JAU sont aussi un lieu d’expérimentation : cette année, nous faisons l’expérience du prix libre, tant pour l’inscription à la journée du vendredi que pour les repas. Nous construirons aussi une armoire ouverte, qui sera ensuite installée dans le quartier.

LBB: Pourquoi avoir choisi le Vallon ?

JS: Nous cherchions un lieu en lien avec nos thématiques. Lorsque nous l’avons sollicité, le théâtre 2.21 a réagi très positivement à l’idée d’accueillir les JAU. Il faut dire que la dynamique du Vallon est particulière et que les habitant-e-s s’y mobilisent fortement. Ca a été l’occasion de développer une belle connivence avec l’Association de quartier du Vallon, qui concrétise plusieurs de ses projets dans le cadre des JAU.

LBB: Quelque chose à ajouter?JAU3

JS: Oui, il est important de dire que nous voyons ces trois jours dans une continuité, comme un pas, concret, pour le mouvement collectif des alternatives. Le dimanche en est une bonne illustration puisque nous terminerons par un grand atelier “tremplin pour le futur”, qui présentera plusieurs activités concrètes nées de cette belle aventure, dans lesquelles les personnes motivées pourront se lancer avec nous… jusqu’aux prochaines JAU!

Pour plus d’informations: le site des JAU et le programme complet

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.