Un nouvel ovni sur Lausanne

Posté dans : Politique 0
« Forum des luttes et des résistances »: une jeune organisation emblématique des nouvelles formes que revêtent les mouvements contestataires.

Le jeudi 11 Octobre 2012 avait lieu, à Lausanne, une manifestation revendiquant le droit au logement comme l’un des droits le plus fondamental. Différents groupes d’intérêts y participaient, des syndicaux aux collectifs de squatteurs, mais à y regarder de plus près, l’impulsion avait été donnée par une drôle d’organisation dénommée « Forum des luttes et des résistances » encore inconnue au bataillon ! Le Lausanne Bondy Blog vous propose de partir à la découverte de cette  nouvelle structure qui risque de faire du bruit…

C’est un vendredi en fin d’après midi, la fatigue se fait sentir lorsqu’un jeune homme s’approche. Barbe et chapeau de style Borsalino, l’accoutrement n’est pas commun pour une personne de 21 ans. Nous nous saluons et je fais l’erreur de dire: « Alors c’est toi le représentant de cette organisation? » Evidemment ça ne passe pas et je comprends vite pourquoi. Ce forum se revendique comme étant une structure horizontale réfutant toute forme de hiérarchie et prônant les valeurs d’une démocratie « parfaite » où tout un chacun se verrait attribuer le même pouvoir. Arthur Auderset n’est donc pas le représentant de cette organisation mais n’en divulgue pas moins brillamment les valeurs auxquelles il s’identifie complètement : « Nous voulons aller contre l’élitisme ambiant dans notre système politique et nous cherchons à faire une politique de lutte non-institutionnelle car ce n’est que sous cette forme que la démocratie peut être effective! ».

Cette organisation, qui ne cache pas son affiliation aux milieux d’extrême gauche, émerge le 15 Mai 2012 du milieu des militants impliqués dans les mouvements sociaux lausannois qui ressentaient le besoin d’une structure légère de démocratie directe pour lutter contre les injustices. Une structure légère, car ce qu’ils veulent éviter avant tout c’est l’immobilisme qui caractérise le système dans lequel nous vivons: « Pour avancer, il faut une nouvelle culture politique qui permette d’investir la rue et de renier la politique institutionnelle qu’on nous impose, comme les initiatives populaires qui ne nous mènent à rien au final. Il faut construire un véritable contre-pouvoir populaire basé sur l’action directe. C’est une manière de faire de la politique à la première personne sans faire appel à des instances intermédiaires, une véritable émancipation qui permette aux gens de choisir leur vie ».

Concrètement, ce forum travaille principalement sur la question du logement, du travail et de la souffrance engendrée par la répression de la liberté et sur les violences faites aux pauvres. Se penchant actuellement sur la question de la mendicité, ce mouvement ne cherche pas à réinventer la roue et propose son soutien matériel et symbolique aux diverses luttes existantes. Son action est principalement d’organiser différentes manifestations et de réinvestir la rue pour exprimer le ras-le-bol omniprésent de la population.

En définitive, le Forum des luttes et des résistances est révélateur des nouvelles formes de contestation, prônant une égalité parfaite entre ses membres et se refusant de faire appel à diverses instances pour exprimer son mécontentement envers le système, une manière de contester que l’on peut retrouver dans le mouvement des Indignés. Il reflète un état d’esprit où la demi-mesure n’a pas sa place et agit comme un espoir et la preuve que l’humain est plus que jamais capable de porter un regard critique sur ce qui l’entoure et d’agir en fonction.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.