Un court-métrage lausannois à l’assaut du City Club

Posté dans : Culture, Lausanno-lausannois | 0
D'Autres Aurores, le nouveau court-métrage de Florian Poupelin sort jeudi au City Club de Pully. L'occasion de vous donner envie d'aller à la découverte du cinéma lausannois.
Une des deux affiches du film
Une des deux affiches du film

Un an. Un an que Florian Poupelin, blogueur de ce cher LBB, mais aussi, et surtout, réalisateur, travaille sur D’Autres Aurores, son dernier court-métrage.

Florian, en quelques mots, c’est une passion dévorante pour le cinéma, avec des heures de films à son actif qui finissent par lui donner envie de créer lui aussi son propre univers cinématographique.

Il a réalisé cinq court-métrages en trois ans, notamment en participant au Kino Kabaret de Genève ou au 48 Hour Film Project à Lausanne. Il a été nominé dans de nombreux festivals et gagné quelques prix.

D’Autres Aurores est donc son sixième court-métrage et comme n’importe quel film, la mise en place d’un tel projet n’aura pas été de tout repos, ponctuée de nombreux moments de découragements et de doutes, aussi vite oubliés une fois le tournage commencé. Une équipe de quinze personnes, trois jours dans le froid et la nuit lausannoise et des instants magiques. C’est le moment préféré de Florian. C’est là qu’il est dans son élément : la réalisation, la direction d’acteur, la lumière, le son, le partage. Le sentiment aussi de donner vie à ce qui était seulement écrit sur du papier il y a encore quelques jours…Image2

Mais il parle de quoi ce film ? Le meilleur moyen de le savoir est de venir jeudi 14 janvier (demain !) à l’avant-première qui aura lieu à 20h (ouverture des portes, 19h) au City Club de Pully. Mais comme je suis sympa, je vous dis déjà que vous allez en prendre plein les yeux. L’ambiance et l’esthétique s’associent pour vous laisser le meilleur des souvenirs. Albert Chinet et Amélie Peterli qui tiennent le haut de l’affiche jouent très bien dans cette nuit où la naïveté adolescente croise l’entrée difficile dans l’âge adulte.

Image1Florian présentera aussi deux autres petits court-métrages réalisés tout les deux entre deux et trois jours. Ce ne sera donc pas un mais trois films que vous aurez l’occasion de voir !

Venir jeudi soir, c’est aussi l’occasion de soutenir un réalisateur lausannois et plus largement le cinéma romand indépendant. L’occasion de montrer que ce cinéma-là intéresse aussi le public et qu’on aimerait voir plus souvent des films d’auteurs de la région.

Le site de Florian : www.florianpoupelin.com et le wemakeit pour l’aider à financer son projet.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.