Pulsations urbaines

Posté dans : Lausanno-lausannois | 0

En premier, c’est une gare. Vallorbe-Lausanne. Voie 9, pas 3/4. Combien d’aller-retour ? J’ai perdu le compte au fil du temps. Il y a eu nos sorties en club, dans des bars, tant de cigarettes fumées au Lapin Vert. Nos rires avides du monde et toute une mélancolie quand je revois ces photos de Debbie prises sur l’esplanade de la cathédrale. A la découverte de la ville et de la vie se mêlait un goût d’interdit et de vodka cranberry. . … Lire la suite

Des conférences au Mad en plein après-midi : voici le Swiss Web Program Festival 2015

Une demande d’accréditation, trois jours et autant d’open-bar plus tard, je me trouve confronté à un dilemme déontologique :  Comment faire un compte-rendu objectif – ou du moins pas trop bienveillant – de cet événement quand tu es reçu en grande pompe, alors que tu as enfilé tes petits souliers de blogueur pour le LBB ? Tenons-nous en aux faits. Cette année marquait la deuxième édition du Swiss Web Program Festival. Bertrand Saillen, fondateur du SWPF et directeur de l’agence … Lire la suite

Ça groove à Lausanne !

Notre « Où croiser un blogueur » 54 déjà tendait l’oreille et proposait aux vôtres d’écouter de la musique Funk & Soul le temps de quatre soirées dans le cadre du Holy Groove. Seule manifestation en Suisse vouée à la musique Funk & Soul ; Holy Groove est né grâce à l’Association Lausanne Funk (ALF). Le festival a comme ligne directrice de privilégier la qualité en dévoilant des musiciens d’ici et d’ailleurs, qui ne sont pas forcément connus du plus grand nombre. Le LBB … Lire la suite

Ce soir il y a une boum. Viens, ce sera trop plein, euh, bien !

Posté dans : Culture, Soirées | 1

Samedi dernier, le D! Club et l’ABC accueillaient les désormais fameuses BOUM ! Le cru du mois était de 1998, excellent choix qui réjouissait un très, même trop grand nombre de personnes. Le principe est simple : il suffit de s’inscrire à l’événement sur sa page Facebook pour directement figurer sur la guest list. Cet accès bien trop facile aurait dû permettre à quelques 2’500 nostalgiques d’entrer dans le club gratuitement, et ce avant minuit. La soirée promettait d’être si pleine que … Lire la suite