Inso Mundo présente ses Têtes noires : « C’est plus simple de passer du grand au petit » et autres conseils

Inspiration Cela fait dix ans qu’Inso Mundo, autodidacte, fait du graffiti, « d’une manière plus intense depuis un peu plus de 5 ans ». En effet, des voyages en Amérique du Sud ont en quelque sorte renouvelé son intérêt pour la discipline artistique avant qu’elle ne s’étiole, notamment parce que le graff est « beaucoup plus figuratif et politique » et que la pratique « est plus facile » parce que de nombreux proprios de murs les laissent à disposition des artistes après discussion. Le … Lire la suite

Lausanne sous les bombes de peinture 2/2

Posté dans : Culture, Lausanno-lausannois | 2

[Pour lire le premier article sur le sujet, suivez le lien] Dans la galerie en fin d’article, des photos des deux autres murs légaux vous sont proposées. Les murs en question se trouvent dans des tunnels, respectivement au chemin du Martinet, entre l’avenue de Morges et celle de Provence, et sous le rond point de la Maladière. Chiller avec ses bombes Pour le graffeur, le mur légal comporte de nombreux avantages. Il donne du temps pour peindre une oeuvre sans … Lire la suite

Lausanne sous les bombes de peinture 1/2

Posté dans : Culture | 2

Avant de vous conter quel parcours j’ai suivi pour récolter ces différentes photos, il faut que j’avoue : cette idée me vient de la trop courte exposition qui a eu lieu en mai à l’Hôtel de Ville de Lausanne. Intitulée « Couleurs sur la Ville », cette expo revenait sur le mouvement lié au graffiti, dès sa naissance puis sur sa place à Lausanne, multitudes de photos à l’appui. Sa conception a été imaginée en 2014 quand des graffitis légaux ont été effacés … Lire la suite

“J’aimerais voir la joie.”

Posté dans : Culture | 1

Kol peint des visages tristes avec des couleurs tristes. Je m’inspire des vraies personnes que je vois dans le bus ou dans la rue, me dit-il. Facile à croire, en effet. Kol peint aussi ses émotions, et là les gros plans deviennent larges et les personnages plus énigmatiques. Mais ce qu’on ressent surtout à la vue de ses tableaux, c’est une sorte d’urgence et d’instinct plutôt primordial, qui le pousse sûrement à mettre sa rationalité en veille pour mieux éveiller … Lire la suite