Klamydia’s : expertise associative pour la propagation de l’information en santé sexuelle LGBT

Posté dans : Société | 0

Cette expression à rallonge désigne toutes les femmes qui pratiquent du sexe avec d’autres femmes… Volontairement large de sens, car toutes les femmes concernées ne se considèrent pas lesbiennes ou bisexuelles. Les professionnel-l-e-s de la santé utilisent le sigle « FSF » et pour une légèreté de rédaction, FSF fera l’affaire. . Population minorisée Au sein des personnes LGBT, les hommes ont été beaucoup touchés par l’épidémie de VIH, et les effets d’un activisme exemplaire ont secoué les autorités de … Lire la suite

Fête du Slip 2017 : Le programme décortiqué

Posté dans : Culture, Lausanno-lausannois | 0

Le festival des sexualités est multidisciplinaire, une approche par catégorie d’événements s’est donc tout naturellement imposée. A noter que, dans un processus de démocratisation, les événements sont maintenant accompagnés de piments, à la mode des restaurants à la cuisine épicées qui souhaitent rassurer leur clientèle aux papilles sensibles. Le système se rapporte dans le cas de la Fête du Slip à la teneur en contenus sexuellement explicites. Compétition de films porno La Fête du Slip n’est pas un festival de … Lire la suite

OCUB 79 : Au rythme de l’automne

Posté dans : OCUB | 0

JEUDI 13 OCTOBRE – Le sens du rythme : Une déconstruction Un exemple concret aide toujours à l’assimilation d’un concept, quel qu’il soit. Et plus le concept est complexe, plus il faudra multiplier les exemples pour le rendre compréhensible. Il en va sans aucun doute ainsi de la notion de rythme, car les différentes définitions que l’on peut en trouver dans les dicos sont plus impénétrables les unes que les autres. Si vous souhaitez malgré tout comprendre un peu mieux … Lire la suite

La KILL est morte ! C’est quoi les Nuits Affranchies ?

Je n’en revenais pas, la dernière des dernières KILL était annoncée ! D’un côté ou de l’autre du bar, staff au Romandie (Club de Rock Lausannois) ou simple buveuse de kir, toutes les KILL auxquelles j’ai participé se mélangent un peu dans mes souvenirs et évoquent des rires et de la danse. Aux KILL, on pouvait être soi-même, parfois maquillée et reine du dancefloor, parfois avec uniquement du rouge-à-lèvres très rouge et des baskets, tout ça n’importait pas vraiment. Les KILL c’était … Lire la suite