Bouillonnement d’émotions en gare de Lausanne

Une gare, un lieu à part… Une gare c’est un lieu plein de vie, un lieu de passage mais aussi de rencontre, de départ et d’arrivée. Il s’agit également d’une place d’attente et d’achat (toute gare d’une certaine importance est une sorte de mini centre commercial, non?), ainsi que d’un sanctuaire pour le temps qui s’écoule indéfiniment. En effet, tout ne tourne-t-il pas autour du temps qui passe? Les yeux de tous sont fixés sur les incontournables horloges des CFF ou … Lire la suite

La gravité est une loi universelle 2

Posté dans : Lausanno-lausannois 0

Premier épisode ici. Troisième épisode par-là. Pour Corinne, les journées n’avaient plus de fin, ni de commencement d’ailleurs. Un épanchement de grisaille entourait chacune de ses pensées depuis le crash. La torpeur qu’elle avait ressentie ne s’était pas atténuée au fil du temps. Et, trois semaines plus tard, le sentiment était simplement devenu plus familier. Il suivait la jeune femme du matin au soir, puis lors de ses nuits interrompues. Rien ne laissait présager une quelconque évolution de son état. Martin, … Lire la suite

Coexistences – A la rencontre d’une association lausannoise qui créé des liens à travers les différences

Suite au bal de l’Orchestre Jaune du 12 janvier dernier[2], j’ai eu envie d’en savoir plus sur l’association Coexistences. En effet, ce bal d’hiver est organisé chaque année au profit de l’organisme lausannois et ce depuis de nombreuses années. J’ai donc contacté la présidente, Madame Fiuna Seylan Ongen, afin de lui poser quelques questions sur l’histoire, les activités et l’actualité de Coexistences. Elle a gentiment accepté ma demande et nous nous sommes donc rencontrées tout récemment autour d’un thé. LBB : … Lire la suite

L’AmiKette et ses fruiandises artisanales made in Lausanne

C’est une notification qui retient mon attention plus que les autres ; une invitation à aimer la page Facebook L’AmiKette. Intriguée, je découvre qu’il s’agit de bonbons artisanaux composés entièrement de fruits de saison issus de l’agriculture locale. Ni une ni deux, j’ai envie de discuter avec la créatrice afin d’en savoir plus sur son entreprise et la conception de ce produit alimentaire moderne et séduisant. Krystel Fazzi est assistante de direction à l’institut des sciences de la Terre dans la … Lire la suite

Une montre lausannoise ? A la bonne heure !

Posté dans : Lausanno-lausannois, Technologie 0

Nous sommes nombreux à porter un regard perplexe sur la haute horlogerie. A observer ses adeptes d’un œil distant et interrogateur. Il faut dire que la montre – mécanique en particulier – est généralement et d’abord perçue comme un bijou de privilégiés, symbole ultime de richesse et de luxe, reléguant souvent au second rang le formidable degré de technicité que cet instrument de mesure du temps renferme. L’opinion communément admise vient aussi à penser que Genève et l’arc jurassien résument … Lire la suite

Lausanne, ça fout les jetons : notre top des lieux glauques

Passage (anonyme?!) entre Rue Neuve et Rue Pré-du-Marché Un court passage, pavé, étroit et pentu. Assez emprunté le jour, ce trait d’union entre Rue Neuve et Pré-du-Marché devient terriblement inhospitalier une fois la nuit tombée. Éclairé d’un seul misérable lampadaire, une barrière divise la voie en deux, une autre en bas filtre les badauds sur sa largeur, à moins qu’elle ne vienne les inciter à rebrousser chemin… Les toilettes publiques contiguës à ce couloir de l’angoisse diffusent une lumière blafarde … Lire la suite

L’entrevue décalée : Léonore Porchet

Y a-t-il encore besoin de la présenter ? Sémillante Verte, députée remarquée au Grand Conseil vaudois, Léonore Porchet s’engage afin de faire bouger les lignes de notre société. Féministe, fervente défenseuse de la culture et de l’égalité des droits humains, la jeune femme apparaît à intervalles réguliers dans les médias. Prenant le contre-pied des interviews traditionnelles, nous vous proposons de découvrir Léonore Porchet sous un autre angle ; celui du portrait lausannois décalé. LBB : Je te dis « Lausanne » et tu penses … Lire la suite

La littérature romande, ça vous inspire ? – « L’Enfant du placard »

Résumé D’un côté il y a Claire, en 2010, mère de deux jumelles adolescentes, divorcée et célibataire. A la mort de sa mère, elle va découvrir une lettre que celle-ci lui a adressée. A l’intérieur deux inconnus sont mentionnés: Enzo et Tatiana. Qui sont-ils ? Pourquoi sa mère ne lui en a jamais parlé auparavant ? Obnubilée par ces questions, Claire va partir à leur recherche et ce qu’elle va découvrir va chambouler toute sa vie. De l’autre côté, il … Lire la suite

La littérature romande, ça vous inspire ? – « Le Dernier Échangeur »

En choisissant ce livre entre les rayonnages d’une bibliothèque, je ne savais pas trop à quoi m’attendre. La couverture n’était pas la plus attrayante qui soit, mais il s’agissait d’un roman policier dont l’action se passait ici : forcément une petite lueur de curiosité n’a pas tardé à s’allumer au fond de mon regard. Résumé Sans plus une once de motivation, Michel Rod laisse sa vie s’écouler entre son travail de journaliste et ses soirées bien arrosées. L’horrible meurtre d’un … Lire la suite

Journées des alternatives urbaines, décryptage

Pour leur troisième édition, les Journées des alternatives urbaines, ou JAU, ont choisi d’investir la friche industrielle de Malley. Organisées par l’association Urbiculteuse, ces journées visent à réunir plusieurs organismes et acteurs concernés par la ville dans un espace en développement. « Leur mise en place et leurs retombées est un processus de longue haleine », me confie Saskia Zürcher, l’une des deux coordinatrices du projet. En effet, l’un des buts de ces journées est de connecter les habitants/occupants du territoire … Lire la suite

Un regard sur Lausanne : «Itération urbaine»

. Raconter Lausanne autrement. D’ordinaire, cet « autrement » suppose d’alerter sur les trucs bobos, d’informer des astuces edgy sympas, de trahir les tricks municipaux, d’annoncer les nouvelles trends, de susurrer les plus chères, de marketer sincèrement les plus authentiques. Bien sûr, l’accent sur le feel good fait toujours meilleure impression, apaise les plus névrosés, motive les plus débonnaires. Mais cet « autrement » ne comprend-il pas tout autant de pouvoir raconter ces aspects lausannois qui agacent, enferment et lassent … Lire la suite

Le Festival cinémas d’Afrique, 12ème !

Posté dans : Culture 0

Je vais au Festival cinémas d’Afrique depuis qu’il a débuté en 2006. Au fil des ans, j’ai découvert des documentaires, des films et des groupes musicaux uniques. L’année passée, j’ai vu un très beau documentaire « Mali Blues » qui suivait plusieurs musiciens avec leurs univers. A travers ce film, on découvre des situations politiques, des moments qui racontent certains morceaux de l’histoire d’un pays. Une autre année, j’avais découvert l’univers des sapeurs notamment à Kinshasa. L’année passée, il y avait des … Lire la suite

Pour une tentative de trait d’union entre femmes et gynécologues

Posté dans : Société 0

L’université trouve souvent sa place dans les médias, mais beaucoup de travaux publiés ne sont pas disponibles au grand public. C’est l’occasion de faire parler une chercheuse de son travail. Angélick Schweizer a étudié la psychologie à l’Université de Lausanne, en y faisant son bachelor, son master et sa thèse. Durant la réalisation de cette dernière, elle a aussi mis un pied dans la sexologie. Elle a d’ailleurs obtenu un certificat de formation continue universitaire (CAS) dans le domaine, même si … Lire la suite

OCUB 99 : « J’ai 99 problèmes, mais l’ennui n’en est pas un »

Posté dans : OCUB 0

  MERCREDI 26 JUILLET 2017 – La Cathédrale, vitraux du XXe siècle Découvrez le temps d’une visite l’histoire des vitraux de la cathédrale, leur fabrication minutieuse, leur représentation idéologique, bref tous leurs secrets. Il faut compter deux heures pour percevoir un monde, un art et un travail impressionnant. Rendez-vous à 15h00 tapante devant la porte ouest de la Cathédrale (si comme moi vous n’êtes pas sûr de savoir où se situe l’ouest depuis là, anticipez et emportez une boussole avec … Lire la suite

Un regard sur Lausanne : « Fatum »

« Il y a l’ombre et la lumière, au milieu, notre trajectoire. Il fallait choisir une route, alors on a choisi les pluies, acides à s’en brûler le cœur, pourvu que planent les esprits… » Des bribes de chanson de Saez lui reviennent souvent en tête. Relents de son adolescence. Elle se dit que c’est comme un vieux pote qu’elle retrouverait accoudé à un bar à tenir les mêmes discours en boucle. Récemment, elle a pensé que la seule chose … Lire la suite

1 2 3 4 5 6 8