Pour une tentative de trait d’union entre femmes et gynécologues

Posté dans : Société | 0

L’université trouve souvent sa place dans les médias, mais beaucoup de travaux publiés ne sont pas disponibles au grand public. C’est l’occasion de faire parler une chercheuse de son travail. Angélick Schweizer a étudié la psychologie à l’Université de Lausanne, en y faisant son bachelor, son master et sa thèse. Durant la réalisation de cette dernière, elle a aussi mis un pied dans la sexologie. Elle a d’ailleurs obtenu un certificat de formation continue universitaire (CAS) dans le domaine, même si … Lire la suite