Comment avons-nous vécu la grève des femmes* du 14 juin 2019 au LBB?

Posté dans : Société | 0

La sororité à son paroxysme  Je me rappelle m’être rendue à l’une des premières réunions du Collectif vaudois pour une grève féministe, il y a un peu plus d’un an maintenant. Depuis ce moment, je n’ai cessé de me réjouir et d’attendre ce jour avec impatience. Et je n’ai de loin pas été déçue. Avec le recul, je réalise que j’étais à des millénaires de me rendre compte que ce qu’allait être cette journée. J’étais présente au pied de la … Lire la suite

OCUB 135 : Égalité des sexes, cinoche, projection de documentaire et urbanisme participatif

Posté dans : OCUB | 0

VENDREDI 8 MARS – Manifestation féministe Aaaaah, le mois de mars. Avec lui s’en vient gentiment le printemps, symbolisé par le retour des côtes de bettes et des radis (légumes de saison parmi d’autres) sur les étals du marché, ainsi que par une présence accrue du soleil et par des journées qui s’allongent. Mais le mois de mars, c’est avant tout le mois qui voit dans de nombreux endroits de la planète la Journée Internationale pour les droits et les libertés des … Lire la suite

Hackuarium : là où se rencontrent science et société

Posté dans : Lausanno-lausannois, Société | 0

Pour résumer, la recherche scientifique souffre des dérives du système qui la commande. Les chercheurs, pour trouver un emploi puis mener « une carrière », doivent produire quantité d’articles, qui leur permettront d’être notés et ainsi de passer au niveau suivant ou d’obtenir des fonds pour réaliser de nouvelles recherches. Les mécanismes d’évaluation, qui devraient permettre de récompenser les meilleurs, ne mesurent finalement que la quantité. De plus, la science reste captive des milieux académiques et privés, sans pouvoir s’extraire … Lire la suite

Ch’uis pas contre, mais…

Posté dans : Société | 3

Bien sûr que l’égalité entre hommes et femmes est une chose nécessaire, bien sûr que des salaires inégaux pour des compétences égales c’est injuste. Mais disons-le franchement et une fois pour toutes, y en a marre de ces féministes chiennes de gardes qui voient le mal partout. A force, elles desservent la cause de la femme plus qu’elles ne la servent. Parce qu’on a quand même beaucoup évolué, et c’est pas une pub Sloggi qui va tout remettre en question. On a de la chance de vivre dans une société qui accorde le droit de vote aux femmes, où celles-ci peuvent accéder à des postes à hautes responsabilités, prendre la pilule et autres.  Voilà le discours du ou de la Tendre Sexiste.