Suisse-moi au bout du monde!

Posté dans : Personnages, Société 0
Sylvain Nicolier, jeune explorateur, nous propose un nouveau concept interactif pour l’accompagner, un peu, dans ses diverses expéditions.

SylvainCofondateur du collectif Areriroru, Sylvain nous présente son nouveau projet « Suisse-moi », un Vlog (vidéo blog) où les internautes peuvent lui lancer des défis et conduire son voyage. Les intéressés vont sur son facebook ou sur son Vlog et lui soumettent, quand les délais sont ouverts, des idées de défis, de destinations, d’interviews, etc.. Puis, le jeune Lausannois va choisir et réaliser certaines de ces idées, les filmera puis partagera les images sur son Vlog.

Sylvain m’explique que ce projet est une continuité à la vie qu’il mène désormais, depuis la fin de sa formation à l’école sociale. Latente depuis près de 10 ans déjà, l’idée a émergé après qu’il a participé à des défis sponsorisés par une marque de bière. Mais les défis n’étaient pas assez intéressants pour lui. Il décide donc de créer « Suisse-moi ». Evidemment, le nom est né d’un gag, d’un jeu de mots mais qui lui évoque son « identité » en voyage, car souvent, à l’étranger, il est identifié comme le Suisse et parfois même on l’appelle comme ça. L’idée étant aussi de partager avec les internautes, il a trouvé sympa de le combiner au « Suis-moi » qui invite à le rejoindre.

Il voyage six mois dans l’année et a eu l’idée d’épicer un peu ces périples et de montSylvain 2er ce concept. L’idée principale est de suivre le désir des internautes et de voyager au gré de leurs idées pour ainsi les faire voyager, un peu, avec lui. Le contenu du voyage se construit donc avec les internautes et leur est restitué toutes les semaines sur le Vlog. Après un voyage de 3 mois sur un voilier et un séjour au Maroc, sa prochaine destination est le Togo. Sylvain travaille 6 mois par année et voyage les 6 autres, ainsi il peut financer ses périples et Suisse-moi n’est pas à première vue un sponsor pour ses voyages. Il aimerait bien développer des partenariats avec des agences de voyages ou autre pour avoir quelques fonds mais c’est encore musique d’avenir.

Son départ au Togo, avec son frère et sa sœur, est prévu pour dans quelques jours. Les 10 défis qu’il va réaliser sont choisis. Il va, entre autres, faire un stage de lutte traditionnelle, enregistrer des artistes locaux sur une instru du groupe lausannois Protonprod ou encore monter un stand de dégustation de cénovis sur un marché de Lomé.

Je remercie Sylvain pour sa bonne humeur, son entrain et ses idées et lui souhaite un excellent séjour au Togo… en me réjouissant de le suivre sur son Vlog.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.