Regards sur la ville : focus sur quatre blogueurs

Passe-temps pour certains, véritable business pour d’autres : le blog. Et si l’on peut bloguer sur tout, Lausanne n’échappe à la règle comme le démontre l’existence même du Lausanne Bondy Blog. N’ayant pas le monopole du sujet, et la ville étant par définition un objet pluriel, d’autres aussi l’écrivent ou la photographient sur Internet. Rencontre numérique avec quatre blogueurs lausannois.

Véritable vitrines pour l’étranger, défricheurs de bons plans pour le lausannois lambda ; les blogs, à l’heure où tout le monde fait ses recherches sur Internet dans le but de lire des avis personnels afin de s’en faire un, ont la cote. Si depuis septembre 2008, le Lausanne Bondy Blog vous parle de l’actualité lausannoise autrement, car il se veut libre de ton et d’opinion, d’autres bloguent également, et écrivent Lausanne. Qui sont-ils ? Sur quoi et pourquoi produisent-ils des articles ? Quel est leur rapport à la ville ? Sur la base d’une recherche Google « blog + Lausanne », j’ai sélectionné les trois premiers blogs apparaissant dans les résultats ainsi qu’une page Facebook proposant de découvrir la ville « autrement » en photos. Non-exhaustive, cette première série de portraits, réalisées sous le format d’« interview express », est vouée à s’agrandir. Aussi, si vous tenez un blog traitant de Lausanne, sous un angle spécifique ou non, écrivez-nous ! Nous serons ravis de faire votre connaissance et d’échanger avec vous.


© Une chouquette à Lausanne
© Une Chouquette à Lausanne

Une Chouquette à Lausanne est un blog « life style ». Son but ? Livrer les secrets de la ville et de ses alentours. On y trouve des interviews, de la culture, de la mode, mais aussi les nouveautés du web pour la Suisse !

LBB : Qui êtes-vous ?

Hello, je suis Cyrielle, bientôt trentenaire décoratrice d’intérieur et événementiel à mon compte et fondatrice du blog www.unechouquettealausanne.ch

LBB : Vous nous racontez votre rencontre avec Lausanne ?

C’était il y a cinq ans, un ras-le-bol de la vie de frontalier. Mon mari a eu un appel pour un poste à Lausanne et vu qu’on était décidé à changer de contrées, on s’est dit mais pourquoi pas ! On est venu une journée et le charme de la ville a de suite opéré. Même sans le poste, c’était décidé, Lausanne allait être notre nouvelle ville !

LBB : Quand et pourquoi avez-vous ouvert un blog ?

L’idée du blog m’est venu un jour entre Noël et Nouvel An il y a bientôt deux ans, cette période où tout fonctionne au ralenti et on a un petit peu plus de temps que d’habitude pour réfléchir et se poser. Je voyais tous les jours des nouveautés dans la ville et quand j’en parlais à mes amis, ils étaient contents de l’apprendre. Alors pourquoi ne pas écrire tout ça sur le net ? En une après-midi, j’avais fait une dizaine d’articles et trouvé un moyen de créer un blog simplement, l’aventure commençait ! 

LBB : Lausanne et vous c’est ; l’amour fou, la guerre, une relation conflictuelle ou, au contraire, extrêmement paisible ?

Lausanne est une ville secrète qui se laisse apprivoiser petit à petit. Il faut savoir l’apprécier à sa juste valeur. Ma relation avec elle est parfois fusionnelle, parfois distante, mais elle est toujours dans mon cœur. 

LBB : Comment votre blog a-t-il fait évoluer votre regard sur la ville ?

Le blog m’a poussé à regarder partout et tout le temps ! On a besoin d’avoir des yeux derrières la tête pour être au courant de toutes les nouveautés. Grâce au blog, je connais de mieux en mieux Lausanne et je suis toujours étonnée de l’offre incroyable que nous avons en terme de culture, de transports, de soirées… Pour une ville pas si grande que ça au final. 

LBB : Dans dix ans, ce sera comment Lausanne d’après vous ?

C’est une inquiétude pour ma part. J’ai peur pour elle, car depuis que je suis arrivée, beaucoup de choses ont déjà changé. Certaines sont supers, comme l’offre du Flon qui développe encore plus le nombre de points de sorties et de fêtes. Mais il y a aussi tous les côtés obscurs qui ont pris plus d’importance. J’espère juste que l’équilibre continuera à régner et qu’il sera un peu plus facile d’y trouver un logement…


© Guérilla Gourmande
© Guérilla Gourmande

Guérilla Gourmande, c’est le blog pour trouver un avis sur les dernières nouveautés culinaires à Lausanne et en Suisse romande. De la table de restaurant au guichet du fast-food en passant par la dégustation de produits ; Guérilla Gourmande nous parle de tout ce qui touche à la nourriture dans un esprit de découverte.

LBB : Qui êtes-vous ? 

Je suis un gourmand invétéré, un blogueur, un esprit contradicteur, un humaniste, un libéral, un professionnel des relations entre business et informatique, un gamer et un homme heureux !

LBB : Vous nous racontez votre rencontre avec Lausanne ?

Comme beaucoup, il a fallu bouger pour se rapprocher du travail. J’ai longtemps vécu à Aigle, puis à Romanel. L’occasion s’est présentée d’habiter au centre de Lausanne. Depuis mon appartement, près de la Gare, je sens le pouls de la ville, mais surtout, je visite régulièrement et facilement un grand nombre d’établissements lausannois. Cet événement a donc participé à la création de mon blog.

LBB : Quand et pourquoi avez-vous ouvert un blog ?

Je suis passé par une période où les challenges professionnels étaient quasiment nuls. Je me suis donc retrouvé avec une grande quantité d’énergie et de créativité à revendre. Quitte à initier quelque chose, autant créer un projet sur mesure. Guérilla Gourmande est à l’intersection de trois de mes passions : la nourriture, l’écriture et la technologie.

LBB : Lausanne et vous c’est ; l’amour fou, la guerre, une relation conflictuelle ou, au contraire, extrêmement paisible ?

Nous vivons un amour non exclusif. Il y a la cathédrale (Lausanne), mais aussi les petites chapelles (Genève, Fribourg, Neuchâtel). Il n’en reste pas moins que c’est une ville en ébullition constante qui est un très bon terrain de jeu pour les gens comme moi. 

LBB : Comment votre blog a-t-il fait évoluer votre regard sur la ville ?

J’ai réalisé la quantité incroyable d’entrepreneurs qui se lancent dans l’aventure de la restauration. Ce sont eux les vrais héros de Lausanne. Ceux qui prennent des risques et participent à faire de la ville un endroit différent jour après jour. Il y a des ouvertures (et des fermetures) toutes les semaines dans une ville qui n’est, somme toute, pas immense. C’est difficile de réaliser ça sans suivre de prêt l’actualité des restos.

LBB : Dans dix ans, ce sera comment Lausanne d’après vous ?

Dix ans, ce n’est pas très long. Lausanne sera transformée et éminemment moderne, mais toujours dans le même esprit. Une ville trendy, à la fois un centre économique et culturel. Elle sera encore plus cosmopolite. 

LBB : Quelque chose à ajouter ? 

De l’ail, de l’oignon et du piment.


© The Lausanne Guide
© The Lausanne Guide

The Lausanne Guide est également un blog « life style », mais il est rédigé en anglais puisque c’est la langue maternelle des trois amis qui le dirigent. Sillonnant la ville entre cafés et boutiques, documentant les articles avec des photos soignées, The Lausanne Guide, donnerait à n’importe quel vacancier l’envie de venir passer quelques jours en ville et aux lausannois celle d’y rester.

LBB : Qui êtes-vous ?

Nous sommes trois amis, deux expatriées américaines et un expatrié argentin, qui avons progressivement développé un amour pour cette ville que nous considérons désormais comme « chez nous ». Nous nous sommes fixés pour but de trouver des manières d’interagir avec Lausanne de telle sorte que cela nous permette de vivre notre vie pleinement et de profiter de ce qu’elle offre.

LBB : Vous nous racontez votre rencontre avec Lausanne ?

Nous avons emménagé ici pour des raisons professionnelles, par amour, et pour le goût de l’aventure. Nous ne nous connaissions pas avant d’arriver à Lausanne, mais notre estime mutuelle pour la ville ainsi que le plaisir de nous engager pour des projets créatifs nous a réuni.

LBB : Quand et pourquoi avez-vous ouvert un blog ?

A peine avions-nous emménagé à Lausanne que nous n’avons guère pu nous empêcher de remarquer qu’il ne se passait pas grand chose (ou du moins le pensions-nous). Il était difficile de trouver des adresses branchées et des événements intéressants au moyen d’une seule ressource qui soit facile d’usage. Nous avons donc décidé de créer le nôtre. En ce sens, le Lausanne Guide a démarré d’abord pour nous ­– cela ne nous a pas simplement permis d’accumuler de l’information, mais cela nous a aussi encouragé à sortir et à interagir avec notre nouvelle ville d’adoption en sortant de notre zone de confort. Parler avec les propriétaires d’entreprises locales ou plus généralement avec des lausannois, nous essayer à la photographie, soutenir des conversations en français – lorsque vous êtes expatrié, vous pouvez soit vous immerger en eaux profondes soit tremper vos pieds dans une pataugeoire et vous en satisfaire. Nous avons choisi l’immersion et le Lausanne Guide est le projet qui nous y a poussé.

LBB : Lausanne et vous c’est ; l’amour fou, la guerre, une relation conflictuelle ou, au contraire, extrêmement paisible ?

Nous avons cette conversation tout le temps aussi bien avec nos compatriotes expatriés qu’avec les lausannois. Pour toute personne qui a vécu dans une grande ville, Lausanne paraît bien petite, tranquille, voire même fermée. Mais de façon similaire à tout ce que vous expérimentez dans la vie, Lausanne est ce que vous en faites. Lorsque nous avons emménagé ici, il nous semblait qu’il n’y avait rien à faire et nous avons donc décidé d’« éplucher » Lausanne pour découvrir ce qui se cache derrière chaque couche. Ce que nous avons trouvé fut une communauté dynamique composée de personnes dévouées et créatives. Lorsque le caractère petit de Lausanne commence à se faire sentir trop fortement, nous faisons une escapade à Paris ou à Londres et après une bonne semaine, lorsque notre train nous ramène sur les quais de la gare de Lausanne, nous ressentons tout à la fois l’énergie de notre temps passé à l’étranger et le joie de se retrouver à la maison. 

LBB : Comment votre blog a-t-il fait évoluer votre regard sur la ville ?

Ce qui est magnifique avec un blog – qu’il soit public ou privé – c’est qu’il aide à orienter et recentrer nos pensées. Lorsque nous avons commencé ce projet, nous savions que nous voulions nous focaliser sur les aspects beaux, stimulants et créatifs de la vie ici, sur les bords du lac Léman. Notre souhait de nous centrer sur les côtés positifs a profondément marqué notre perception de la ville. Nous nous sommes toujours sentis chanceux de vivre ici, mais notre engouement pour Lausanne a progressivement grandi grâce au Lausanne Guide.

LBB : Dans dix ans, ce sera comment Lausanne d’après vous ?

Bonne question ! C’est difficile à dire car nous n’avons créé notre blog qu’il y a trois ans et nous n’avions jamais imaginé à quel point la ville pourrait changer en si peu de temps. Nous *espérons* qu’il y aura davantage d’entreprises créatives sur le devant de la scène (et que les politiciens locaux rendront la vie plus simple pour les entrepreneurs lausannois), mais, en même temps, nous espérons que la ville restera fidèle à elle-même et conservera son identité. Nous espérons aussi VRAIMENT qu’il sera plus simple de trouver un appartement dans dix ans. Parce que, franchement les amis…


Capture d'écran de la page « Lausanne autrement ».
Capture d’écran de la page « Lausanne autrement ».

La page Facebook Lausanne autrement propose de (re)découvrir la ville par le biais de la photographie. Ce sont des images brutes, prisent au détour d’une rue, d’un détail, etc. qui révèlent Lausanne dans un langage pictural sans fard, à la fois commun et individuel.

LBB : Qui êtes-vous ?

Une curieuse, une voyageuse, une piétonne, une râleuse.

LBB : Vous nous racontez votre rencontre avec Lausanne ?

Une rencontre avec un appartement sympa qui m’a fait choisir cette ville.

LBB : Quand et pourquoi avez-vous ouvert cette page Facebook ?

En octobre 2013, pour montrer que la ville n’est pas aussi moche que les gens le disent et toutes les jolies choses qu’ils ne voient pas ou plus. Et puis j’avais trop de photos, alors autant partager. J’ai été surprise de voir que des gens « aimaient », car le principe c’est deux prises pas plus et je ne suis pas photographe.

LBB : Lausanne et vous c’est ; l’amour fou, la guerre, une relation conflictuelle ou, au contraire, extrêmement paisible ?

Ma relation avec Lausanne c’est pas facile : amour-déception.

LBB : Comment votre blog a-t-il fait évoluer votre regard sur la ville ?

Mon regard sur la ville et ma page sont sans complaisance, mais c’est un parti pris de ne montrer que des choses positives, pas de violence, pas de politique, rien que des photos et peu de texte. Après chacun est libre de découvrir les endroits photographiés.

LBB : Dans dix ans, ce sera comment Lausanne d’après vous ?

Cela sera un nouveau Lausanne et les gens diront « c’était mieux avant ».

Répondre