Qui a peur du “grand Noir” ?

Posté dans : Société | 1
Quand la visite fortuite d’un «Black» au numéro 30 met tout un immeuble lausannois en émoi.

C’est dimanche. Un vrai ! Training, lunettes, t-shirt Fido Dido (et oui !), cheveux en bataille et machine à laver qui tourne. Les rues sont mortes, le temps pourri. Il est 15h sur l’horloge du hall de mon appartement. Je m’active sans trop de convictions aux tâches ménagères hebdomadaires quand on sonne à la porte. Un bref coup d’œil sur la tenue du jour me met dans tous mes états : j’ouvre ou je fais le mort ? Je tente de cacher la merde au chat en passant rapidement la tête sous le lavabo ou j’assume la déviance Fido Dido ? Pas le temps de penser. J’ouvre. Un “grand Noir” se tient devant moi, me sourit et me dit très poliment : “Bonjour, excusez-moi de vous déranger. Je viens voir le voisin du dessous, Stéphane (qui n’existe pas), mais il ne répond pas. Je voulais lui téléphoner, mais j’ai laissé mon portable chez moi à Yverdon. Vous auriez 13 francs 50 pour le train ? Je vous remettrai l’argent dans votre boîte aux lettres.”

Pas folle la guêpe comme dirait ma mère. Ce coup-là, je le connais. Pas plus tard que la semaine dernière, un mec m’a fait le même speech à la gare. L’année d’avant, un autre m’aborde au centre-ville et me demande de le dépanner en me promettant de me rembourser. Je lui avais filé 15 francs pour qu’il aille à Echallens, mais je n’ai jamais revu l’argent. Cette fois-ci, c’est fini. Quelle clairvoyance mon petit Mehdi ! Je refuse gentiment et ferme la porte.

Le lendemain matin, je quitte l’appartement. Tel Ghostbuster et son aspirateur industriel en sac à dos, ma concierge s’active sur les feuilles mortes du rez-de-chaussée. Elle me voit, tire la prise de son engin et s’exclame : “Vous n’auriez pas aperçu un grand Noir ?” Surpris, je lui explique l’histoire de la veille. “Ces temps, il y a beaucoup de Noirs qui rôdent autour du bâtiment. Il y a quelques mois, il y en a même un qui est entré dans l’appartement de la famille XXXXXXXX au numéro 22. Je vais faire un tout-ménage pour prévenir le voisinage. Une oreille avertie en vaut deux.” Quel fin nez cette Madame Prêtre ! Dans la foulée, j’apprends que la concierge mène l’enquête depuis de longues semaines. Que la police du quartier est aux aguets et qu’un agent est fourré dans les bosquets pour observer les allées et venues des « Noirs » derrière les petits jardins de l’immeuble. Ca sent la filature me dit-elle toute contente d’être la pièce maîtresse d’un roman policier de quartier.

Le soir devant les boîtes aux lettres. La voisine du quatrième tient fermement dans ses bras le 24heures et la publicité sur les dernières actions Conforama. Elle monte quelques marches, puis s’arrête : “Madame Prêtre m’a dit qu’elle vous avait averti pour le grand Noir ?” L’infraction au numéro 22, le flic dans les bosquets, les rondes dans le jardin, oui oui, oui oui je suis au courant. “C’est bien. Plus on est à surveiller, moins ils viendront.” Enfin, moi je ne surveille rien je lui dis. “Vous devriez, me répond-elle. Ils croient quoi ? Que la Suisse c’est l’eldorado? Regardez tous ces Tunisiens (ah oui les Tunisiens) qui migrent en Italie pour venir en Suisse. Ces Egyptiens… On leur promet monts et merveilles, mais il n’y a rien pour eux ici. La solution elle est toute simple. Fermons les frontières !” Oh la brillante idée je me dis. La voisine du quatrième n’a pas dû bien lire l’origine de mon nom sur la boîte aux lettres.

Mardi matin. On sonne à la porte de mon appartement. Monsieur XXXXXXX, “black” de son état, employé d’une entreprise de maintenance vient vérifier mes compteurs d’électricité. J’ouvre. Il pousse un soupir de soulagement. “Vous avez reçu mon courrier pour vous informer que je venais ? Sur les cinq entrées de l’immeuble, vous n’êtes que le 7e à m’ouvrir.” Le tout-ménage de Madame Prêtre semble avoir porté ses fruits. Ce mardi matin à travers le judas, quand la porte a sonné, nombreux sont mes voisins qui ont fait le mort.

Articles similaires

Mehdi

  1. Anonyme
    | Répondre

    Pas mal!
    A proposer l’idée pour un nouvel épisode Babel Gium : http://www.youtube.com/watch?v=w1NZcSx-G04
     

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.