Poser des questions avec des yeux d’enfant : rencontre avec Marie Bertholet

Posté dans : Culture, Personnages | 0
Un nouveau magazine romand pour expliquer l'actu aux 8-12 ans vient de sortir, donc on a envoyé Arnaud investiguer.
La couverture du numéro 1
La couverture du numéro 1

Depuis vendredi, vous pouvez trouver dans le commerce un petit magazine à la couverture mauve et au nom plutôt sympathique : Mazette ! Une exclamation drôle, une police de caractère rigolote, et un sous-titre qui annonce la couleur : Le magazine romand d’info des 8-12 ans. Un projet tout nouveau, tout chaud, lausannois et associatif, qui plus est financé par la plateforme Wemakeit : tous les ingrédients étaient réunis pour que j’aille y regarder de plus près. Je me suis donc procuré un exemplaire, et pour mieux comprendre le projet, je me suis assis avec Marie Bertholet, la rédactrice en chef de ce drôle de petit magazine.

Genèse du projet :
C’était tout un cheminement parce que ça a commencé à germer il y a plus d’une année dans ma tête. Les parents de ma filleule, alors âgée de 7 ans, étaient à la recherche d’un magazine romand d’info pour leur fille. Après quelques recherches, mon mari et moi avons réalisé qu’il n’en existait pas en Suisse romande. Alors nous sommes dit : « Pourquoi ne pas le créer ? ». L’idée a fait son chemin et puis voilà, une année après, on est proche de l’aboutissement (j’ai rencontré Marie quelques jours avant la parution du premier numéro, NDlA), grâce aussi au Wemakeit (plus de 8000 francs ont été récoltés, soit bien plus qu’espéré, permettant ainsi de passer à 15 pages au lieu des 12 initialement prévues).

 

Sangsue et Raie, deux petits personnages accompagnant les jeunes lecteurs dans leur lecture
Sangsue et Raie, deux petits personnages accompagnant les jeunes lecteurs dans leur lecture

Le projet :
On aimerait répondre aux questions des enfants. Prendre du recul avec l’actualité, parce que Mazette ! ne paraît que tous les deux mois, en revenant sur un sujet, essayant de l’analyser, de faire en sorte d’expliquer, de déconstruire pour les enfants des informations ou des images qu’ils verraient à la télé ou sur internet.
Pour prendre ce recul, pour prendre le temps, le choix s’est naturellement porté sur un format papier :
C’est effectivement une volonté d’inciter les enfants à lire sur papier, on ne sait évidemment pas de quoi sera fait l’avenir mais pour l’instant, même s’il y a un site internet, l’idée c’est que les enfants lisent le magazine. J’ai l’impression qu’ils passent déjà beaucoup de temps devant des écrans. Mazette ! invite donc les enfants à lire un support papier adapté à eux.

L’équipe :
Cela a pris du temps parce qu’évidemment on fait pas un journal tout seul :  il a fallu réunir une équipe, des connaissances, des gens de notre entourage, motivés par le projet, ensuite il a fallu poser une ligne éditoriale et réfléchir à des valeurs qui pouvaient nous guider. Tout ça s’est concrétisé au fil des discussions : comme l’équipe est bénévole, le magazine s’est aussi construit à partir des envies de chacun. Au total, nous sommes 5 rédacteurs et deux graphistes.

Le sommaire :
Un premier numéro zéro de test, accompagné d’un petit questionnaire, a été envoyé à plusieurs enfants pour prendre la température, évaluer les articles, etc. Un premier essai concluant : Suite aux commentaires encourageants des enfants, on a rajouté quelques illustrations et tenté de nous rapprocher encore de leurs centres d’intérêt.
Au final, à la une de ce premier numéro, deux questions et une promesse : Que se passe-t-il en Syrie ?, Parles-tu romand ? et La boîte gluante secrète (je dois dire que, ayant 11 ans et demi d’âge mental, j’ai commencé par la boîte gluante, NDlA). Un sujet d’actualité et des articles sur d’autres thèmes, plus des contes, plus des jeux… On a voulu aussi faire quelque chose de spécifique sur le côté local, car on s’adresse tout particulièrement aux jeunes habitants de Suisse romande.
En effet, en plus de deux pages très simples et bien illustrées sur la Syrie : des brèves zinzins (des records et des faits divers, j’ai notamment appris que quand les vaches sont contentes, elles peuvent faire des bonds de joie ^_^) , un article sur pourquoi le zèbre a des rayures, un quizz (pas facile) sur les animaux, l’histoire de la fondue, deux belles pages sur Tinguely, et un début de conte dont j’aimerais savoir la suite (sans parler de comment faire son propre slime dans la fameuse boîte gluante), pas mal pour un premier numéro.

La suite :
Nous reviendrons sur des sujets d’actualité, mais pas seulement. Nous essayerons de répondre aux questions que les enfants se posent, en expliquant ce qui se passe avec des mots simples. C’est un sacré défi aussi pour nous, de nous poser des questions avec des yeux d’enfant !

Information et points de vente sur mazettemag.ch

Répondre