Petites bouffes au Bô Noël

Au marché de Noël de Lausanne, accessible jusqu'au 31 décembre y compris, on peut bien-sûr boire du vin chaud mais pas que ! C'est aussi l'occasion de manger un morceau. Nous avons testé quelques propositions et voici ce que nous en avons pensé...
Les frites de Polenta natures
.
Les frites de Polenta natures, idéales pour l’apéritif

J’adore les frites. J’adore la Polenta. Alors, vous imaginez ma joie de me retrouver face à ces deux mets mixés en un seul! J’ai décidé de les déguster nature (dans un premier temps, car le marché est encore ouvert pendant quelques semaines) afin de ne pas risquer de noyer les arômes sous une épaisse sauce tomate, déjà bien familière. Et je n’ai pas été déçue! Une petite barquette à partager est absolument parfaite pour l’apéritif, en accompagnement d’un vin chaud par exemple. Ce n’est pas trop salé, le goût de la Polenta est bien présent et le côté croquant amené par la friture en fait une alternative toute noëlesque aux chips / cacahuètes. Pour aller goûter tout ça par vous-mêmes, rendez-vous sur la Place de l’Europe, côté LEB, sur le stand Polent’Amo. Manon.

=> Retrouvez le stand Polent’amo sur la place de l’Europe (correspond au stand n°3 sur le plan disponible ici)

Polenta, sauce bolognaise au porc en principal
.
Une polenta bolo, ça fait toujours du bien par où ça passe !
Une polenta bolo, ça fait toujours du bien par où ça passe !

Vivant seul depuis quelques mois, je ne me suis encore jamais cuisiné un vrai plat. Tout juste ai-je une fois enfoui des ramequins au fromage dans le four. Quand j’en parle, on me regarde généralement avec des gros yeux, pas grave, j’assume. La petite cuisine individuelle, à mon sens, est une absurdité. C’est beaucoup d’énergie, de temps et de moyens dépensés inutilement quand des pros (ou pas) peuvent vous mariner de très grosses quantités dans de très grosses casseroles. Bref, tout ça pour dire que ce marché de Noël est une aubaine pour moi, car le resto tous les soirs ça fait un peu cher quand même. J’avoue aussi avoir gentiment fait le tour des sandwichs triangles et autres birchers censés me remplir la panse avant le coucher. C’est donc avec bonheur que, l’un de ces samedis soirs, un peu avant 20h, j’ai déambulé sur la place de l’Europe au milieu des stands en forme de chalets, à la recherche de mon repas. J’ai sélectionné un vendeur de polenta certifiée “sans lactose”, avec plusieurs sauces au choix. C’est sans trop grosse prise de risque que j’ai sélectionné la bolognaise au porc. Evidemment, la polenta se marie toujours à merveille avec la sauce tomate et la viande hâchée, et tout ceci est donc descendu sans problème. Effet réchauffant aussi dans le froid hivernal qui s’intensifie. Pas un souvenir inoubliable non plus, soyons franc. L’absence du lactose étant pour moi plutôt une tare qu’une qualité pour un tel plat, un peu de fromage râpé à tout le moins n’aurait pas fait de mal. Lucien

=> Retrouvez le stand Polent’amo sur la place de l’Europe (correspond au stand n°3 sur le plan disponible ici)

Un kürtőskalács au nutella pour le dessert
.
Ça a l'air bon, et ça l'est.
Ça a l’air bon, et ça l’est.

Bien que la polenta précitée constitue déjà un repas digne de ce nom, il me restait encore un petit creux ce soir-là, j’ai donc à nouveau parcouru les stands à la recherche d’un dessert. Et j’ai orienté mon choix vers un chouilla d’exotisme : l’un des stands de la place de l’Europe propose en effet des kürtőskalács, sorte de pâte briochée enroulée que le vendeur a fait cuire sous mes yeux ébahis… en broche au-dessus d’un grill électrique. Pour enrouler ensuite cette petite cheminée déjà quelque peu graisseuse et gourmande dans du sucre cannelisé puis enfouir quelques cuillerées de nutella dans tout ça… Verdict : très belle découverte, très belle variation pour qui ne craint pas les bombes atomiques calorifiques. Du moelleux et du croquant, de la graisse et du sucre aussi bien-sûr, mais ça change quand même des fameuses gaufres épaisses à l’américaine qu’on nous fait passer pour belges et qu’on nous refourgue à peu près dans toutes les foires. Toujours Lucien.

=> Retrouvez le stand Kürtőskalács sur la place de l’Europe (correspond au stand n°19 sur le plan disponible ici)

Afterwork : pas sans les Empanadas !
.
Quelques jours plus tard, rebelote ! Je me suis trouvé à accompagner des collègues pour une sorte d’afterwork, du côté des stands de Saint-François cette fois-ci. Incapable de me cantonner à un peu de vin chaud, car l’estomac réclamait déjà son dû, il m’a donc fallu me procurer deux Empanadas vers l’un des stands les plus proches des escaliers de l’église. Verdict : la saveur Aji de Gallina, au poulet et sauce péruvienne aux piments doux, vaut largement le détour. C’est goûteux, pas à l’excès non plus, et ça reste relativement léger. La version Clasica en revanche, à la noix de jambon et au gruyère, n’est pas recommandable si vous voulez mon avis : c’est lourd, trop lourd, sans doute à cause du gruyère… On croirait avoir avalé une enclume. Encore Lucien
Au poulet, oui, au gruyère, non !
Au poulet, oui, au gruyère, non !
.=> Retrouvez le stand Empanadas Tayta à Saint-François (correspond au stand n°2 sur le plan disponible ici)

Le traditionnel Malakoff 
.

Je suis une véritable fan de Malakoffs. Ils réunissent tant de choses que j’adore manger: du fromage, de la friture, du

Devant tant de bonheur à déguster un savoureux, Malakoff, j’ai fait l’impasse sur la photo

pain. Alors oui, on est bien loin des standards gluten free, healthy et végan qui ont le vent en poupe en ce moment. Mais tant pis, j’assume! Quel bonheur de pouvoir déguster un authentique beignet au fromage en plein centre ville, servi par un duo fort sympathique et chaleureux! Qui plus est, c’est un excellent remède contre le froid. Dans ce cas, pas question de le partager. Je l’ai gardé rien que pour moi. Tant est si bien que je n’ai même pas pris / eu le temps d’en faire une photo pour accompagner mon paragraphe. La seule solution pour savoir à quoi ces Malakoffs ressemblent? Courir en goûter un! Sur le stand Racl’Burger, situé sur la Place de l’Europe, adossé au shop des TL. De nouveau Manon.

=> Retrouvez le stand Racl’Burger sur la Place de l’Europe (correspond au n°16 sur plan disponible ici)

 


Les marchés de Bô Noël sont ouverts jusqu’au 31 décembre y compris, tous les détails ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.