Passage à l’acte

Posté dans : Culture | 0
Le parcours d’une association théâtrale lausannoise et son aboutissement sur scène : "Le Père Noël est une ordure"

 Créer une assoc’ à Lausanne ? Facile ! On est une dizaine et on veut monter une pièce de théâtre par nous-mêmes. A partir de là, ça doit pas être bien compliqué. Reste plus qu’à trouver un nom qui convienne à tout le monde, définir les rôles de chacun, créer les statuts, constituer un dossier de présentation, trouver une pièce qui nous plaise avec le bon nombre de personnages, trouver un endroit où répéter, une heure et un jour dans la semaine où tous les membres sont disponibles, un théâtre où jouer, les dates des représentations, les costumes, les accessoires, les décors, une personne qui s’occupe de la technique, une personne qui s’occupe de la lumière, réussir à articuler cours répét’ et boulot, assurer la qualité du jeu, de la mise en scène, la promotion, les affiches, les flyers, le site internet, ouvrir un compte et se débrouiller pour financer tout ça. Petit conseil, s’y prendre à l’avance…

Du théâtre on en fait tous depuis longtemps, l’envie d’aller plus loin et d’être autonomes se fait ressentir. Alors passons à l’acte ! Passage à l’acte, pas mal comme nom d’assoc’, non ? Une pièce maintenant. Quelques semaines de réflexion passant de Harold Pinter à Woody Allen, et hop c’est décidé, nous jouerons “Le Père Noël est une ordure” du Splendid. C’est drôle, accessible, acide et satirique. Petit souci, il n’y a pas le bon nombre de personnages… Qu’à cela ne tienne ! Nous nous lancerons dans une adaptation libre entre la pièce et le film où un nouveau personnage fait son entrée, et le problème est réglé. Adapter, faire rire et se démarquer. Choix ambitieux ! Tout le monde connaît ce fameux Père Noël, et personne ne nous connaît, nous. Quel théâtre va nous programmer ? Il faudra commencer par louer une salle, le CPO (Centre Polyculturel d’Ouchy). Cela implique de payer la salle, et le reste…

Les cotisations c’est bien, mais ça ne suffit pas. La ville de Lausanne propose des subventions pour soutenir ce genre de projets, notamment le groupe intérêt jeunesse qui soutient des associations de jeunes entre 13 et 25 ans. Ca tombe bien on a la vingtaine! Seulement voilà, il y a des délais et ils sont dépassés… Alors tout est bon à prendre tant qu’on va jusqu’au bout. Vente de pâtisseries à St-François, gestion d’un bar pour une fête de la ville, petits bulletins de versement glissés sur le lieu de travail, le pote d’un pote qui connaît un mec qui peut nous faire un prix pour les flyers, et c’est dans la poche. Il faut faire fonctionner les réseaux, et tout le monde met la main à la pâte. Petit tour à l’Armée du Salut, Terre des Hommes ou Picpuce et nous voilà avec des éléments du décor et des costumes. Au-delà de ça, répéter, répéter, répéter !!! Un mois, une date. Décembre 2008, du 11 au 14. Après un an d’organisation et de travail pour fournir un résultat à la hauteur de nos espérances, la pression monte et l’aboutissement approche. “Le Père Noël est une ordure”, version inédite, du 11 au 14 décembre au CPO à Lausanne.

 

www.atpa.ch  (Association Théâtrale Passage à l’Acte)  

Articles similaires

Cristina

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.