OCUB Spécial – Ecrire au LBB, c’est toute une histoire!

Posté dans : Lausanno-lausannois, OCUB, Vie du blog | 0
Cette semaine, on vous propose un OCUB spécial en l'honneur de notre soirée Blog et Bois qui aura lieu le 23 septembre. On vous invite (que dis-je, on vous incite fortement!) à venir écrire sur Lausanne en buvant des bières (ou autre chose...). Du coup, pour vous montrer le bon exemple, on a commencé en premier en vous parlant de pourquoi on aime écrire au blog et surtout sur Lausanne.

Florian

"Lausanne mystérieuse... comme je l'aime."  ©Michael Gabriele, 2014
“Lausanne mystérieuse… comme je l’aime.”
©Michael Gabriele, 2014

Le thème était New-York. Du Jay-Z plein les baffles et des hot-dogs à foison. L’appartement était bien trop petit pour contenir tout ce petit monde. Difficile donc d’éviter Arnaud et Etienne, ce soir là autant désinhibés que moi, qui par je ne sais plus quelles maximes bien senties me vendirent le Lausanne Bondy Blog comme un espace d’écriture, de liberté et de convivialité, articulé autour du point commun que nous avions tous : Lausanne. Des numéros ont sûrement été échangés et je ne sais plus vraiment comment, mais le lundi suivant je me retrouvais assis autour d’une grand table du Java, où les idées fusaient et où les rires et le sérieux se faisaient concurrence. Mon premier article fût publié quelques jours plus tard et la fierté qui m’habitait ce jour-là n’a jamais diminué. Depuis maintenant quatre ans, je découvre cette ville aux deux visages, celui de la routine et celui de la folie. Le Lausanne Bondy Blog est comme elle : changeant, passionnant, capricieux et mystérieux.

Lausanne-PhotoGreg

C’était une de ces journées où l’on s’ennuie. Une de ces journées qui vous parait bien inutile et qui vous donne qu’une envie: passez à la suivante. Surfant sur un célèbre réseau social (celui au petit oiseau bleu ou blanc) je parcours mes différentes suggestions d’abonnement du moment. Mon regard est attiré presque instantanément par un compte. Curieux je décide, avant de le suivre, de zyeuter le site en question. Tout de suite, il m’intrigue et m’intéresse. Quoi, un site qui parle de ma ville natale autrement, de la ville que j’aime (la plus belle au monde à mes yeux)? c’est possible? Apparemment oui. Parcourant de long en large les différents articles, je n’en vois aucun traitant de ma grande passion: le hockey sur glace. Mais pas n’importe lequel, celui qui est pratiqué par les filles. Ni une ni deux, je les contacte pour savoir s’il est possible de remédier à cet “oubli”. Ce qui fut réparé quelques semaines plus tard. Et depuis presque deux ans, j’attends toujours avec une certaine impatience notre petite réunion hebdomadaire du lundi lors de laquelle je découvre une autre facette de “ma” ville.

LucienPont-bessieres

Ecrasé sous ma paresse, ma phobie sociale et ma lâcheté, je perdais peu à peu le goût de vivre… Une recherche d’emploi pénible, des carences amicales et un célibat éternel, c’est parfois lourd à porter pour un seul homme ! C’est alors que, dans un sursaut de vie, j’ai réfléchi à l’idée de faire un peu de bénévolat, histoire de sortir de temps en temps de mes quatre murs et de me sentir un peu utile. Par le biais de benevolatvaud.ch, je découvrais le blog. Et ce fut vite décidé : au lieu de sauter du pont Bessière, je décidais de le traverser pour aller, chaque lundi soir, boire un verre avec la très sympathique équipe des blogueurs au Bourg Plage à l’occasion de la réunion hebdomadaire. Pouvoir écrire n’importe quoi (euh, un vague lien avec Lausanne est quand même nécessaire), n’importe quand. Et être lu par des centaines, parfois des milliers de Lausannois. En gros, c’est ça, être blogueur du Lausanne Bondy Blog. Perso, je viens d’intégrer l’équipe, et je suis animé d’un souffle nouveau, parce que je la tiens, ma raison de vivre !

Joël

Lausanne est mon lieu d’adoption depuis une quinzaine d’années. Cette ville, pour paraphraser une vieille pub pour une bagnole quelconque a tout d’une grande : une vie culturelle de qualité, beaucoup de choses à faire, à voir. Mais ce que chacun trouve à Lausanne n’est pas toujours identique. Les sportifs, les yuppies, les hipsters, les cools, les pas cools, tout le monde y trouve son compte. Je sais un peu écrire et j’aime ça, et écrire sur cette ville qui m’a adopté est pour moi la meilleure manière de dire comment et pourquoi je l’aime. Et c’est ça qui nous rassemble au LBB : on aime cette ville et on le raconte, autrement. Et puis le Lausanne Bondy Blog, c’est aussi se voir régulièrement avec une équipe formidable, pour parler avant d’écrire, pour parler après avoir écrit, et pour parler tout court aussi.

Arnaud

Pourquoi j’écris sur le LBB ?

Vaste programme. Avant toute chose, je dirais que c’est pour me la raconter un max. Non, c’est vrai, chaque fois qu’un videur lausannois me demande une carte d’identité oubliée dans le pli du fauteuil d’un précédent estaminet, je n’ai qu’à déclarer en grande pompe “j’écris au LausanneBondyBlog, moâ, môssieur” pour que le torve cerbère s’incline et époussette sur mon manteau la poussière de la ville [NDlR : ça, c’est dans tes rêves]. Ensuite, parce que je n’ai pas trouvé de meilleure équipe pour boire des bières, les lundis soirs habituellement réservés aux alka-seltzers des débuts de semaine, et qu’il est important d’avoir une vie sociale riche au XXIème siècle. Par ailleurs, parce que c’est mon ticket pour pouvoir un jour prendre le pouvoir, devenir syndic et DETRUIRE LE PALAIS DE RUMINE, cette abomination envers tout ce qui est beau et pur.

Enfin, en vrac et surtout :

Pour le bout de falaise totalement incongru entre la rue Centrale et la Mercerie

Pour le guet que j’entends la nuit lorsque le soir est chaud

Pour les cafés et les bars où l’on semble rencontrer tout le monde, tout le temps

Pour les toîts de cuivre, les couleurs qui jaillissent sur une façade

Pour Sauvabelin, balafre verte dans le béton et la pierre

Pour l’Unil et ses moutons

Pour les escaliers, les ascenseurs (et leurs boutons)

Pour les promenades à pied (surtout celles en descente)

Pour les soirées qui s’inventent, le théâtre biscornu, les clubs d’aujourd’hui et d’hier

Pour l’Opéra rouvert

Pour la salle Métropole

Et pour Sitara, Joël, Florian, Cécile, Mathilde, Sarah, Greg, Lucien et les autres qui sont partis vers leurs chouettes aventures, toutes celles et tous ceux qui ont fait de ce petit coin du Net un espace foutraque, curieux, décalé, sympathique, informé, créatif et surtout très, très lausannois.

Mathilde

Le LBB c’est pour moi une aventure qui s’inscrit dans une suite logique : quand Cécile m’a parlé du blog, et que je pourrais y écrire, je n’ai pas hésité. Contribuer à ce projet local marie donc mon goût pour l’écriture à l’envie de participer à la vie culturelle lausannoise, en couvrant un bout de son actualité. Le LBB c’est, depuis ces quelques mois, l’occasion de partager des idées avec mes camarades bloggeurs. Depuis que j’ai rejoint le groupe, mon regard sur la ville s’est affiné, je cherche la petite bête qui fera mouche pour un article prochain. Aussi, et surtout, je m’attelle à mon clavier, je m’accroche à mon bic un peu plus souvent: l’écrivain urbain à besoin d’entraînement.

Sarah

Ecrire sur le LBB était pour moi une manière de marquer le coup et le début de chamboulements dans ma petite vie. Sitara avait déjà vainement essayé d’embarquer des copines dans l’aventure Bondyblogesque, et je me souviens qu’à chaque fois que je voyais un de ses articles, je me disais « mais c’est coooool ce qu’elle fait ! ». Bref, il y a quelques mois, j’ai fait le point sur ces fameux trucs “qu’on-dit-qu’on-aimerait-faire-mais-qu’on-fait-pas dans sa vie”, et j’avais clairement cette envie dévorante d’écrire qui n’était pas assez nourrie. Alors j’ai repensé à Sita et au blog, c’est devenue une évidence, et je me suis retrouvée depuis, avec bonheur, à partager à la fois cette passion d’écrire et cette envie de faire découvrir Lausanne autrement avec une bande de joyeux lurons que je retrouve tous les lundi soirs. Parce qu’écrire tout seul, c’est bien, mais écrire au sein d’une petite équipe motivée, c’est mieux !

Création MassiveCécile

Je connaissais le Lausanne bondy blog d’un ami depuis déjà quelques temps et je trouvais génial qu’un espace libre comme celui-ci existait. Me proposant de l’accompagner, j’ai découvert toute une équipe de joyeux camarades, enthousiastes et plein d’idées, déblatérant sur la vie lausannoise. Mon envie d’écrire n’a fait qu’un tour et je me suis attelée à mon premier article. Ce que j’aime le plus au sein de ce blog, ce sont la diversité des gens et donc des intérêts mais surtout de la liberté que l’on a tant sur la forme que le fond. Lausanne est une ville passionnante remplie de sujet qui ne demande qu’à être traités!

Sitara

Le LBB ponctue ma vie depuis presque 5 ans, depuis la première fois où j’ai suivi ma copine Flo’ qui écrivait alors au blog. J’ai immédiatement apprécié le fond et la forme du LBB. L’autogestion et la liberté inconditionnelle des bloggeurs m’ont plu énormément. Le fait que l’on soit bénévole m’assure une certaine responsabilité face aux engagements que je prends. Ceci nous promet également une liberté d’expression qui m’est (ou nous est) si chère. Depuis toutes ces années, sous la bannière du LBB, j’ai aussi rencontré plein de monde (connus ou à connaître !) artistes, militants, citoyens qui avaient quelque chose à dire de leur ville ou à la ville. Nous avons la chance de pouvoir nous intéresser à ce qu’on veut et non pas à ce qui passe généralement par les médias. La plupart des articles ont un apport informatif qui est important tout en ayant un angle plus subjectif qui rend le contenu différent, parfois décalé.

J’ai découvert un lieu, car oui c’est un lieu, même s’il n’existe pas physiquement ouvert et bienveillant. Moi qui suis très peu « monde informatique ou virtuel », j’ai d’autant plus apprécié que nous ayons une réunion hebdomadaire qui permet de nous rencontrer en vrai, d’échanger, de critiquer nos articles, d’exposer nos idées et de parler de nos projets. Merci pour toutes ces années et vive les prochaines… longue vie au LBB !

Venez faire un tour sur l’événement de notre soirée ainsi que sur le site du 2.21 !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.