OCUB 69 : Visiter des boîtes de nuit, aller voir un match de foot, s’enivrer de culture et se goinfrer à Beaulieu !

Posté dans : OCUB | 0
Pas frileux pour un sous, l'OCUB (Où Croiser Un Blogueur) vous propose de sortir ! Car Lausanne bouge et ce malgré des températures incitant plutôt, il faut bien l'avouer, à rester au lit.

SAMEDI 30 AVRIL – Portes Ouvertes au Romandie

© Bitur Bitum
© Bitur Bitum

Samedi aura lieu la Première Journée Portes Ouvertures des Clubs Suisses. Journée au nom quelque peu barbare s’il en est, cette PJPOCS (beaucoup plus simple à prononcer, non ?) se déroulera majoritairement à Lausanne et Genève. Le but étant de faire découvrir aux non habitués (ou aux habitués curieux) les coulisses des bars, clubs et autres salles de spectacles de la ville (du moins les établissements qui participent à cet événement). Et, bien entendu, Le Romandie y prend part et nous propose de découvrir tous les postes mystérieux qui se cachent derrière son rideau et ses multiples portes dérobées : cuisine, bar, bureaux, régie, etc. Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur votre club préféré lausannois vous sera révélé (et plus si affinité bien-sûr). Les portes ouvrent donc à 17h et, à 18h30, un DJ Set vous sera proposé, suivi d’un groupe surprise (pas si surprise que ça, car nous, au LBB, on a les contacts qu’il faut et on peut vous dire en totale exclusivité de fou qu’il s’agit du super groupe local Bitur Bitum [à écouter ici], qui viendra vous faire headbanger avec son Grunge de Grange inimitable !!!!!!!!). Toutes les infos sur le site du Romandie et sur l’event Facebook ! Florian

.

DIMANCHE 1er MAI – Match du Lausanne-Sport

© Lausanne-Sport
© Lausanne Sport

Toute la difficulté de notre condition, à nous les humains, provient de ce que nous sommes limités. Pourtant, ce travers comporte aussi son charme. Aucun intérêt, par exemple, à imaginer un match de foot avec de véritables dieux sur le terrain, qui marqueraient à chaque tir. C’est justement les bévues ainsi que la fatigue des joueurs qui promettent des rencontres pleines d’incertitude et de suspens. L’intérêt peut être encore exacerbé lorsque à l’enjeu d’un match isolé est ajouté celui d’un championnat ou d’un tournoi. Pour nous autres lausannois, la Challenge League est particulièrement captivante en ce moment, car le Lausanne Sport en est l’actuel leader, avec donc la possibilité de remonter en Super League ! Prochain affrontement contre Chiasso ce dimanche à 15h00. Billets et réservations ici. Lucien

 .
.
DU VENDREDI 29 AU 1er MAI – Défilé de Food trucks à Beaulieu

CaptureChers lecteurs, pour notre 69ème agenda culturel, j’aurais souhaité vous trouver quelque chose de plus croustillant : un événement qui m’aurait permis de faire des sous-entendus peu subtils. Mais bon, je vais vous parler du festival de food trucks qui aura lieu de vendredi à dimanche, au Palais de Beaulieu. Les food trucks, on aime ou on déteste. Mais si vous aimez, pourquoi pas faire une orgie ? Perdre la tête face à un choix cornélien ? Je serai sur place pour goûter à des joies gargantuesques. Ah au fait, si vous manquez l’événement de ce week-end, la concurrence sera présente à la Riponne lors de celui du 14 mai. Entrée libre. Mathilde

 

JUSQU’AU 12 MAI – Fécule

C’est sur le campus de l’Université de Lausanne que se déroule le festival des cultures universitaires : Fécule.

© Fécule 2016
© Fécule 2016

A la Grange de Dorigny, durant un peu plus de deux semaines, les arts et les idées saugrenues des étudiants se rencontrent. Il semblerait bien que l’Unil ne soit pas qu’un lieu d’étude, mais aussi d’expression de soi ; individuellement ou en groupe. En témoigne la diversité du programme : courts-métrages, pièces de théâtre, poésie, expositions ou encore ateliers. Ce festival est l’occasion de découvrir des étudiants créatifs, généreux et engagés en faveur de la culture. Il serait dommage de se priver de voir quelques pépites d’autant plus que, sauf la mention Entrée libre, chaque événement est au tarif unique de 5.– et qu’un abonnement est également disponible au tarif unique de 15.– Et si tout cela ne vous parle pas, mais que vous ressentez une forte nostalgie du campus, passez donc à Unilive, ce jeudi 28 avril, pour une fin de semaine young, wild and freeJulie


Image de une : © Le Romandie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.