OCUB 52: Sur un air d’été indien

Posté dans : OCUB | 0
Entre cinéma, festival, fête à Montbenon et Electrtosanne... nous n'aurons pas une minute à nous. Comme septembre est beau !

4bb231bfd2616Du 26 août au 30 septembre – Cinéma Bellevaux
LOVE, le nouveau film de Gaspar Noé sort enfin sur nos écrans ! Et c’est le Cinéma de Bellevaux qui hérite de la copie 3D tant attendue (et non Pathé qui laisse passer de plus en plus de bons films…) et pour fêter ça, il ne lésine pas et nous propose carrément un Focus Gaspar Noé. En plus donc de LOVE, histoire d’amour passionnel et excessive, le Cinéma de Bellevaux nous propose le précédent film du réalisateur ENTER THE VOID, un chef-d’oeuvre ahurissant sur la mort et la réincarnation, ainsi que son film fétiche SCHIZOPHRENIA, une oeuvre allemande rare et novatrice qui nous fait entrer comme jamais dans l’esprit d’un psychopathe. Ne rater cet évènement ! Toutes les infos, les séances et les tarifs sur le site du Cinéma de Bellevaux.
Florian

 

 

 

 

2_Laure_Torello
Les badges « MONSTRE bien » qu’il suffit d’échanger contre un joli casque !

Vendredi et samedi 28 et 29 août – MONSTRE week-end à la BM

A la Brasserie de Montbenon, on aime bien faire les choses en grand. Du coup le week-end commence dès vendredi 16h avec une MONSTRE Biergarten dévolue à la bière bavaroise, aux Bretzels et aux Bockwürste. Attention les oreilles, il est prévu le meilleur (ou le pire) de la Schlager musique teutonne.
Les festivités continuent le samedi puisqu’il est prévu une MONSTRE Silent Disco à partir de 17h dans le parc – avec vue sur la mer – où 1’200 casques sont convoqués. Afin de pouvoir écouter au choix de l’électro, de la soul-funk-disco ou encore de la pop, il est conseillé de réserver votre casque en avance directement à la Brasserie, au Saint-Pierre ou au Café de Grancy pour 10 balles. En faisant cela vous obtenez un joli badge « MONSTRE bien » qu’il suffit ensuite d’échanger lors de votre arrivée sur place. Et si vous êtes du genre spontané, venez tôt, la BM garde à disposition 200 appareils-pour-écouter-de-la-musique pour le soir même ! Afin d’accompagner au mieux ce moment de musique incognito, il y aura bien sûr des boissons gazeuses, des burgers de luxe, des cocktails, des transats et même un lightshow dans tout le parc. Que demande le peuple ? Plus d’informations ici. Julie

 

 

 

 

nox oraeSamedi 29 août – Festival Nox Orae à la Tour-de-Peilz

Ce week-end c’est Nox Orae à la Tour-de-Peilz. Bon, la dernière fois que j’y suis allé le ciel nous est tombé sur la tête, pluie, éclairs et tout, au point que les concerts ont été annulés. Mais cette fois, la météo a l’air plutôt clémente. Donc j’irais bien faire un tour par là-bas, pour la 6e édition de ce petit festoche local. Et puis le samedi il y a Deerhoof, qui a l’air d’être un groupe d’indie rock bien sympa et un peu étrange, atypique et avec une chanteuse qui a une voix de ouf. Alors si vous en avez pas assez des festivals, des pieds fatigués et des bières renversées sur vos sapes, écoutez et viendez ! Joël

 

Herencia
trigon-film

Vendredi 4 septembre – Herencia, film en plein-air

Cinéma, cinéma… Je vous emmène toujours au cinéma. Cette fois, c’est la Jetée de la Compagnie qui accueille Cinéma Sud. En effet, lors de son passage au Parc de Milan la deuxième semaine d’août,  l’association a eu droit à un temps pourri peu racoleur. Le programme démarre le 31 août et dure jusqu’au 5 septembre et laisse la place à des films aux provenances exotiques. Celui qui m’intéresse moi, c’est Herencia, un film qui parle d’immigration et d’échanges intergénérationnels. Projection gratuite à 20h45. Mathilde

LogoElectrosanne2015Du 1er au 6 septembre – Electrosanne

Il y a quelques jours, comme un prélude au festival préféré de nos baskets, France culture proposait une série de 5 émissions sur la genèse, le présent, et l’avenir des musiques électroniques. On pouvait y découvrir les pionniers, les inventeurs et les bidouilleurs de ces sons d’une nouvelle ère, et tout ce que ça implique. Ces hommes et ces femmes, dont certains venaient d’univers soul, pop, et bien évidemment le hip-hop, premier style à mainstreamer le sampling parmi d’autres joyeusetés, sont les parrains réels ou imaginaires de ce festival héroïque dont c’est la dixième édition. Au programme : Une cérémonie d’ouverture à l’Octogone avec le grand Henrik Schwarz accompagné du pianiste de Jazz Nik Bärtsch, suivie tous les soirs de la crème de la crème des DJs et producteurs actuels (par exemple, David Guetta n’est pas invité), sans parler de quelques lives bien sentis de tous les coins de la planète (si j’étais vous, j’irais voir Nina Kraviz pour le côté techno et Pete Rock pour le côté Hip-Hop, mais après il y en a pour tous les goûts !). Et puis c’est tellement cool de faire la fête à Lausanne et en plein air qu’on vous propose de gagner plusieurs invites sur notre Facebook pour les jeudi, vendredi et samedi. On se voit là-bas, alors ? Arnaud

Répondre