OCUB 44 : Vernissage, Nuit de la Lecture, théâtre et rencontres au programme!

Posté dans : OCUB | 0
Le printemps est là, nous fait sortir et redécouvrir les petits bonheurs des terrasses mais ce n'est pas tout! De la culture à tous les coins de rue, lecture, théâtre, tel est le programme de l'OCUB de cette semaine. On vous parle de ce qu'on aime, de ce qu'on va faire, de ce que c'est d'être blogueur.euse, lausannois.e et d'avoir le swag!

VENDREDI 17 AVRIL – Vernissage du fanzine SPRING

© 2015, SPRING
© 2015, SPRING

Ce vendredi soir à La Clef, le nouveau fanzine lausannois SPRING fait acte de naissance ! Créé par cinq lausannoi(e)s acharné(e)s, dont deux blogueuses du LBB (reprezent !), ce fanzine de 16 pages mélange plusieurs styles : poésie, chroniques historico-humoristiques, sculpture, articles absurdes et rapports d’une réalité saugrenue. Pas faussement arty pour un sou, SPRING amène donc un vent de fraîcheur sur la scène culturelle non-officielle de la ville et peut facilement se vanter de nous faire passer un bon moment, plein de sincérité et de bonne humeur. Chose rare, s’il en est.

Rendez-vous donc ce vendredi à La Clef, dès 20h30, au premier étage, pour rencontrer l’équipe, boire des coups et repartir avec un exemplaire (à prix libre) du premier tirage d’un petit fanzine qui deviendra sûrement grant ! Event FB iciFlorian

 

SAMEDI 18 AVRIL – Nuit de la Lecture

“Prisez partout les rêveries les plus démentes.”
Pour la Nuit de la Lecture, j’irai faire un saut, entre autres, au Parc de Mon-Repos dans la soirée, pour profiter d’un petit projet sulfureux justement nommé La Maison Eclose. Le concept est simple mais coquin : muni d’un précieux mot de passe (que vous pouvez créer ici), vous pourrez, entre deux petits fours, alpaguer l’un.e des écrivain.e.s présent.e.s pour lui demander une petite passe littéraire. Dans une pièce, en tête-à-tête, la personne de lettres vous susurrera à l’oreille un petit texte de sa composition sur le désir, tout le désir, n’importe quel désir (de l’activité physique horizontale jusqu’au chocolat). Une chouette initiative qui vous permettra de découvrir un joli panel de la vie littéraire romande. Pour plus d’infos, le dossier de presse est par iciArnaud

 

Cécile Vuillemin - Words on the Road
Cécile Vuillemin – Words on the Road  © Nicolas Grillet

Je l’avais suivie sur les routes de la Nouvelle-Orléans, l’année dernière. Un compte-rendu en poème nous raconte son voyage sur son Tumblr. Un an plus tard, Cécile Vuillemin est bien de retour parmi nous. Mais elle s’évade encore à travers l’écriture, et la lecture. Le samedi 18 avril, dans le cadre de la Nuit de la Lecture, les poèmes de voyages “Words on the Road” seront lu par une comédienne Charlotte Reymondin. Rendez-vous sous la Yourte à la rue de la Louve, à 1h30. Mathilde

 

DIMANCHE 19 AVRIL – Eloge de la folie, 17h

Illustration d'un exemplaire de l' "Eloge de la Folie" datant de 1515.
Illustration d’un exemplaire de l’ “Eloge de la Folie” datant de 1515.

Un enfant, lors de l’eucharistie dans une église catholique : “Bouhouhou, moi aussi je veux un bonbon”. Ah cette belle innocence enfantine, qui sans le faire exprès pointe le doigt là ou ça fait mal :). Et l’Eglise n’a pas besoin de ça ! C’est que parée de certaines convictions étonnantes et de rites souvent curieux, elle est déjà une proie bien trop facile pour la satyre. Il fut pourtant une époque où elle écrasait les nations occidentales sous son joug. Mais désormais ses bancs se vident, et la religion est l’une des ficelles principales utilisées par les humoristes de nos latitudes pour faire rire, souvent avec un manque flagrant de subtilité.

De la subtilité, Erasmus, lui, en avait. Né une quinzaine d’année avant Luther, il est l’auteur de l’Eloge de la FolieIl s’agit d’une euvre magistrale qui met notamment en évidence, de manière allégorique et burlesque, les dérives du christianisme de l’époque. Pour découvrir ou redécouvrir l’oeuvre magistrale d’Erasmus, rendez-vous ce dimanche 19 avril à 17 heures à l’église de Montheron. Un concert “Filosophique” y est organisé, avec au menu des extraits de l’Eloge de la Folie lus par des comédiens, épicés d’une belle dose de musique classique (Bach, Vivaldi, Montervedi,…). Entrée gratuite, collecte à la sortie. Tous les détails utiles iciLucien

.

 

JEUDI 23 AVRIL- DUBLIN ET DROITS HUMAINS: conférence 20h -Salle de paroisse de St-Laurent

Le Collectif du R. organise une conférence débat autour des questions de renvois des personnes liées aux accords de Dublin. Selon cette convention, les personnes qui demandent l’asile doivent s’adresser au premier Etat européen dans lequel elles arrivent. Ce système a provoqué une crise humanitaire et politique majeure. Les pays situés au porte de l’Europe, comme l’Italie doivent ou devraient se préoccuper de ces personnes. Mais souvent les réfugié.e.s se retrouvent sans abri ou entassé.e.s dans des camps. Bien que la cours européenne des droits de l’homme a constaté cette défaillance, aucune décision solide n’a pour l’instant été concrétisée. Cette conférence esquissera, d’après les organisateur.trice.s quelques pistes d’analyse et d’action.

Aldo Brina ( Centre social protestant de Ge), Cristina Del Biaggio ( Vivre ensemble), Denise Graf ( Amnesty International Suisse) participeront au débat, modéré par Marie-Claire Caloz-Tschopp ( Collège international de Philosophie, Genève-Paris). Infos : ici.Sitara

 

 

N’IMPORTE QUAND – Connaissez-vous MEETUP ?

Meetup
Meetup

Au lendemain des attaques du 11 septembre à New York, Scott Heiferman a eu l’idée d’utiliser Internet pour réunir des personnes d’origines et cultures diverses… comme pour tenter une immense thérapie de groupes par le rire, le partage et l’organisation d’activités. C’est ainsi qu’est né MEETUP. Aujourd’hui, cette compagnie (qui n’a aucun but lucratif et qui se développe au gré des propositions et des envies des citoyens du monde) compte 13 millions de membres, répartis dans 196 pays et 125.247 groupes. À Lausanne, MEETUP organise chaque semaine de nombreuses rencontres, pour tous les goûts et toutes les passions : amateurs de bières, développeurs de jeux en ligne, mamans, mamans et bébés, entrepreneurs en devenir, accros à la méditation ou au yoga, fans de romans policiers ou de littérature allemande… S’il est vrai qu’une grande partie des participants est anglophone, c’est peut-être pour vous l’occasion rêvée d’améliorer vos connaissances linguistiques et de rencontrer des personnes ne faisant pas partie de votre cercle habituel. Azucena

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.