OCUB 27 – Le 1er Août, mais pas que !

Posté dans : OCUB 0
Eh oui, le 1er Août, c'est demain ! Mais ce n'est pas une raison pour se reposer sur ses lauriers. Heureusement, les [OCUB] (pour "Où Croiser Un-e Blogueur-se") sont là pour vous sortir du sempiternel bord du lac férié. On vous parle de ce qu'on va faire, de ce qu'on aime, de ce que c'est d'être blogueur-se, lausannois-e et d'avoir le swag !
© Ville de Lausanne
© Ville de Lausanne

Mathilde : Pas besoin d’aller au Grütli pour la Fête Nationale. S’il faut être patriote, alors honorons nos papilles ! Ce vendredi de 11h à 23h, le parc de Montbenon fait la part belle aux pique-niqueurs. Grills, transats et parasols seront mis à disposition. De plus, des enseignes bien connues de la place seront présentes : boulangerie, boucherie, brasserie, burgerie… Miam ! Tous les détails sur le site web de la Ville.

Si l’envie vous prend d’aller visiter le bout du lac (oui, je fais référence à Genève), je voulais faire mention de deux programmes gratuits quasi-cultes qui rythment l’été de nos amis genevois : CinéTransat (du ciné en plein air) et Musique colorées (des concerts en plein air). Ambiance détendue garantie, jusqu’à fin août.

© 1er Août People in the City
© 1er Août People in the City

Florian : Marre des feux d’artifices, des saucisses cramées, des lagers tièdes sans goût et du drapeau rouge et blanc brandi à chaque coin de rue et de balcon ? Va donc plutôt bouger ta tête sur du bon gros beat électro et des mélodies synthétisées, qui te feront regretter toutes ces années à écouter de la pop savonneuse. Car oui, 1er août : People in the city est de retour pour sa sixième édition. Tout commencera dès aujourd’hui, jeudi 31 juillet, de 14h00 à 02h00, sur l’esplanade du Flon, où pas moins de sept DJs, majoritairement internationaux, viendront faire shaker vos booties sous le ciel étoilé de la fin juillet. Puis, le lendemain, de 14h00, au Sky Garden du Legends Bar (aussi au Flon), ce seront cinq autres DJs, cette fois-ci locaux (Lausanne et Genève), qui vous finiront à coups de gros son sorti directement du fin fond des caves lémaniques. Et pour les plus courageux, le D! Club fera un after, de 23h00 à 05h00, avec l’Italien DJ Tennis et le Suisse La Forêt. Un sacré programme, les amis ! Alors si vous voulez fêter ce 1er aôut 2014 dignement, ou bien si vous comptez les jours en attendant l’Electrosanne, vous savez ce qu’il vous reste à faire. Plus d’infos sur les artistes et les prix des billets ici.

©  Patrick Müller
© Patrick Müller

Joël : Après avoir été Ville du goût en 2012 et 2013, Lausanne a choisi cette année une formule différente qui s’intitule “Lausanne à Table !”. Et ce vendredi 1er août a lieu la 2e édition du Pique-nique de la Fête Nationale à Montbenon, dont Mathilde vous parle déjà un peu plus haut (mais j’en remets une couche). Outre le chouette cadre qui permet de profiter des feux d’artifices sans s’entasser à Ouchy avec tout le monde, il y aura un sympathique choix de produits artisanaux locaux à déguster. Holy Cow est de la partie, ainsi que la Brasserie de Montbenon dont Alexis nous parlait ici-même il y a quelques mois. Il y aura même des glaces au lait de brebis, proposées par la Brebisane… On profitera donc volontiers du beau temps qui revient cette fin de semaine en s’en mettant plein la panse et les mirettes !

© Musée de l'Elysée
© Musée de l’Elysée

Arnaud : Depuis le 4 juin et jusqu’au 24 août, le Musée de l’Elysée s’attelle à la délicate question de savoir ce qui, au final, constitue l’art. Une exposition, intitulée Anonymes ? Des avantages de l’auteur méconnu, nous met face à des œuvres photographiques dont la paternité est floue ou inconnue. Ces photographies, trouvées ou parfois achetées sur eBay, constituent un corpus dont seule la présence au musée nous interroge sur ce qui, au final, sépare l’Art (avec un grand A) du simple souvenir photographique. Je laisse la parole aux organisateurs de l’expo : Objets trouvés, objets recherchés, ces images apparaissent comme des trésors de poésie, de décalage ou d’humour pour qui sait voir et mettre en valeur. On constate alors combien le regard fait l’œuvre, combien les sensibilités esthétiques changent selon le contexte, la culture, l’époque. On s’interroge sur le statut de l’auteur – qui se double ici d’un révélateur soit artiste, soit historien ou conservateur. Ainsi, du regard interprétatif du conservateur au geste appropriationniste et créatif de l’artiste, l’anonymat de l’auteur ouvre un espace vierge qui est colonisé avec bonheur. Ca me laisse suffisamment songeur pour me donner envie d’y aller. Et puis, avec le temps qu’il fait, s’abriter dans un musée n’est pas la pire des idées…

© Ville de Lausanne
© Ville de Lausanne

Sarah : Afin de varier un peu du traditionnel afterwork scotché dans un bar, la Ville de Lausanne propose à ses âmes de partir à la découverte de l’histoire de ses pintes, bistrots et auberges entre ville romaine et ville actuelle. Cette version culturelle du pub crawl où le quidam peut probablement rentrer chez lui sans faire d’inutiles zigzags est proposée les lundis soirs du mois d’août à 18h30 (les 4, 11, 18 et 25). Lieux de vie trépidante, espaces de convivialité et de rencontres que citoyens et voyageurs ont fréquentés de tout temps, la balade a ainsi l’ambition de traverser diverses ambiances entre Vidy et le haut du Petit-Chêne, d’une part pour en apprendre plus sur ces endroits, et d’autres part pour découvrir d’éventuelles nouvelles pépites moins bondées où se rendre pour un futur apéro… Toutes les infos, c’est par ici !

@ Vivarium de Lausanne
@ Vivarium de Lausanne

Cécile : Tu as toujours rêvé d’être face à un animal préhistorique ? Le Vivarium l’a fait pour toi en accueillant, il y a déjà presque deux mois un dragon de Komodo. Cet espèce n’a pas bougé depuis des siècles, c’est comme voir un dinosaure ! Normalement, il habite dans les îles indonésiennes, mais Naga (son petit nom) vient directement du Zoo de Prague. Le directeur l’avait commandé quand il était encore dans l’œuf. 3 ans après, Naga mesure 1,5 mètres (mais se réjouit d’atteindre les 3 mètres !) et pèse 50 kg (70 quand il sera adulte). Alors cours vite dire coucou à Naga et regarder comment il se nourrit de charogne ! Toutes les infos sur les heures d’ouverture ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.