OCUB 26 – Des Hipsters, des Tattoos, du Soleil, de l’Huile… et des pigeons !

Posté dans : OCUB 0
Le Bordu étant compromis pour cette semaine, allons-y de bon coeur et profitons coûte que coûte de cet été à nouveau instable. Heureusement les [OCUB] (pour "Où Croiser Un-e Blogueur-se") sont là pour vous sortir de la grisaille. On vous parle de ce qu'on va faire, de ce qu'on aime, de ce que c'est d'être blogueur-se, lausannois-e et d'avoir le swag!

Reptile Youth OCUBMathilde : Ce mois de juillet en Romandie, mon agenda me met une grande claque… A me mettre à terre. Du coup, je vais essayer d’être partout à la fois en même temps, sauf au taf où j’ai pris quelques jours de congé : NIFFF, LE festival international du film fantastique de Neuchâtel, jusqu’au samedi 12. Le même soir Reptile Youth au Festival de la Cité, et mardi, en exclu pour vous, chers et tendres lecteurs, je serai au Montreux Jazz Festival pour le concert de Lykke Li. Ouais.

Ensuite, il est prévu que je lève un peu le pied, mais une expo m’a tapé dans l’oeil : “Les Romands sont-ils Suisses ?”, une question intéressante dont la réponse est esquissée à coups de dessins de presse, à la Maison du Dessin de Presse justement, à Morges… jusqu’au 17 août, ouf !

F/S OCUBAlexis : Ce samedi, à l’espace Dem Art au Flon, le collectif F/S et Mambo Kings vous invitent au vernissage de l’expo « De la peau au pinceau ». Si le titre devrait d’ores et déjà s’avérer suffisamment évocateur, précisons tout de même qu’il s’agit d’une exhibition de toiles, réalisées par des tatoueurs chevronnés. Créé il y a près de 4 ans en Espagne et aujourd’hui représenté à travers toute l’Europe, le collectif F/S s’évertue à promouvoir sur son chemin l’esthétique Old School du Tattoo. Ils ont, pour ce faire, entrepris d’organiser des expos annuelles en divers villes et pays, en invitant à chaque fois des représentants de la scène locale. L’étape lausannoise débutera donc ce samedi dès midi, avec la participation d’une dizaine de tatoueurs venus des quatre coins de la Suisse. Les visiteurs pourront bien sûr découvrir les œuvres exposées, ou tout simplement picoler en écoutant les DJ’s tourner des mécaniques. Entrée libre, tattoo correct exigé.

placedegranit OCUBGreg : Ce n’est pas parce que les prévisions annoncent une météo maussade pour cette semaine qu’il faut rester chez soi à ne rien faire, sinon à regarder les derniers matchs de la Coupe du Monde, une tasse de verveine odorante à portée de main, tout en grignotant quelques biscuits à l’avoine. Il y a bien-sûr le fameux Festival de la Cité qui, cette année, s’exporte au quatre coins de la ville en raison des travaux à la Place du Château. Rendez-vous donc dans des lieux aussi divers que la friche du Vallon, le parc de l’Eracom ou encore le Tennis Club Stade-Lausanne. Voilà donc pour la Cité. Ou la Ville devrai-je dire. Sinon, dans le cadre des manifestations commémorant le cinquantième anniversaire de l’Expo 64, le Mouvement des Ainés (MdA) organisent des visites (à pieds) des différents lieux de l’Exposition Nationale, dont la place de Granit située en face du siège du CIO. Rendez-vous donc (entre autres dates) le vendredi 11 juillet (à 14h30) et le jeudi 17 juillet (à 10h00) au terminus TL de la Maladière.

Peindre l'amérique OCUBFlorian : Pour ses 30 ans, la Fondation de l’Hermitage nous propose une exposition exceptionnelle, centrée sur les peintures américaines du XIXème siècle. Judicieusement nommée Peindre l’Amérique : les peintres du Nouveau Monde, cette exposition rassemble des œuvres datant de 1830 à 1900, essentiellement composée de paysages et natures mortes. Le but est de montrer comment les peintres européens arrivant sur ce nouveau continent ont interprété et représenté ces espaces sauvages et encore quasiment vierges et comment ils ont, par là-même, créé un nouveau style de peinture, se détachant du classicisme du Vieux Continent. La plupart des peintures présentées sont exposées pour la première fois en Europe. Après la belle exposition Magie du paysage russe, tout l’été au musée des Beaux-Arts lausannois, Lausanne nous offre une nouvelle exposition captivante et présentant un pan novateur de la peinture mondiale. Peindre l’Amérique : du 26 juin 2014 au 26 octobre 2014.

Burning Sun OCUBJoël : Le 20 juillet, je vais peut-être bien me lever pour aller voir le soleil… La société vaudoise d’astronomie dont vous avez toutes et tous certainement entendu parler organise les Dimanches du Soleil. On est donc invité à aller observer Jean Rosset grâce aux télescopes et lunettes de l’observatoire de Lausanne – dont vous avez à coup sûr toutes et tous entendu parler… Finalement, je vous conseille d’aller voir le site de cette société vaudoise d’astronomie qui mentionne toutes les dates des Dimanches du Soleil, ainsi que d’autres événements astronomiques qu’ils organisent.

Opera OCUBEt ce soir, j’irais bien traîner mes guêtres à Mon Repos s’il fait beau (ce sera à l’Opéra, donc). Dans le cadre du Festival de la Cité – paix à son âme – l’opéra de Lausanne propose une représentation gratuite : Phi-Phi, d’Henri Christiné. Tout d’abord parce qu’on nous le vend bien : « Avec ses refrains grivois, ses clins d’œil potaches, son alliance subtile de tradition et de modernité, cette opérette a connu un succès colossal depuis sa création. » Mais aussi et peut-être surtout parce qu’avec une représentation gratuite, il y a des chances de voir quelques bourgeois-e-s s’étouffer sur leur champagne devant les hordes de gueux qui ne manqueront pas de profiter de l’occasion…
La page de cette opérette sur le site de l’Opéra de Lausanne.
.
Pigeons OCUBArnaud : Un de ces jours, s’il fait un peu beau, pourquoi pas, et que l’envie vous prend, allez, main dans la main avec l’être aimé, prendre le bateau à Ouchy destination Evian. Cette petite ville qui nous fait coucou de l’autre côté du lac a eu la bonne idée d’organiser une exposition du travail lithographique de Chagall en présentant une collection de ses estampes, lithographies, gravures, livres illustrés. ça se passe au Palais Lumière (jusqu’au 2 novembre), et ça fait une jolie promenade bras dessus, bras dessous. Plus près de chez nous, les guides du Mouvement des Aînés proposent, ce samedi mais aussi les 2 et 9 août, une visite du pigeonnier de l’Eglise St-François en compagnie de Gérard Cuendet, zoologiste et biologiste responsable des pigeonniers lausannois (je suis sûr que vous ignoriez qu’il y avait un responsable des pigeonniers lausannois). Pour aller prendre des nouvelles de ces stupides volatiles majestueux habitants de nos toits, rendez-vous à 10:00, 10:45, ou 11:30 sous le porche de l’église, entrée ouest.
.

Susheela OCUBSitara : Demain, jeudi 10 juillet, j’irai découvrir une “compatriote” au festival de la Cité . L’artiste Londonnienne, originaire d’Inde du Sud, Susheela Raman nous propose de plonger dans son univers, musique aux accords traditionnels indiens mélangée d’afrobeat, de folk voire de post-rock. 21h15 à la Friche du Vallon. Infos ! Puis ma soirée continuera, toujours au Vallon, avec l’artiste brésilienne Karol Conka, Rappeuse au hip-hop coloré et aux rythmes chaud bouillant ! A découvrir ! 23h à la Friche du Vallon. Infos ici !Enfin, mon week-end se déroulera, lui, plutôt au Montreux Jazz au service du LBB. Je vais pouvoir assister aux concerts de Laura Mvula et de Jamie Cullum, le vendredi soir et j’enchaînerai avec Milky chance et Fauve le samedi soir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.