[OCUB] 02 – Les deux pieds dans l’été.

Posté dans : Lausanno-lausannois, OCUB 2
En cet été 2013, le Lausanne Bondy Blog vous propose de tromper la grisaille estivale avec les [OCUB] (pour « Où Croiser Un-e Blogueur-se »). On vous parle de ce qu’on va faire, de ce qu’on aime, de ce que c’est que d’être blogueur, lausannois et d'avoir le swag.
Le plateau de Bagh-Chal de la place de Milan
Le plateau de Bagh-Chal de la place de Milan

Arnaud : Quand vous allez vous promener entre le Palace et Montbenon, sous l’ombre des arbres, il se peut que vous remarquiez une espèce de table percée de creux réguliers qui traîne comme une installation artisitque un peu vieillotte. C’est en fait une table d’awélé, un jeu qui nous vient de Côte d’Ivoire. Cette table, et plusieurs autres jeux, ont été installés par l’association Jeux Thème le Monde dans plusieurs coins de Lausanne pour faire découvrir les cultures à travers une démarche originale. Ce soir de 16h à 19h, et demain de 16h à 20h, vous pourrez vous faire initier au Bagh Chal (Népal) et au Pallankuli (Sri Lanka) à la Place de Milan par des membres de l’Assoc’, ainsi que vous faire aiguiller pour retrouver les autres jeux installés dans la ville. Je crois bien que je vais aller y faire un tour… (Photo CC overthemoon)

Florian : Depuis le 29 juin, le Zinéma organise chaque Samedi soir au Parc de Montrepos une projection d’un film en plein air. Et cette année, la thématique est : les réalisateurs Anderson ! Et heureusement pour nous, ils ont sélectionné les trois meilleurs cinéastes portant ce nom si répandu : Paul Thomas Anderson, Wes Anderson et Roy Andersson. Et ce Samedi, c’est La vie aquatique du très original et talentueux Wes, à qui l’on doit aussi The Darjeeling Limited ou plus récemment Moonrise Kingdom qui occupera l’écran géant du parc. Comme à son habitude, le réalisateur texan traite de la famille, des liens complexes qui unissent chacun de ses membres, en y portant un regard toujours tendre, jamais jugeant, simplement humain et en y ajoutant un poésie visuelle sublime.

Rendez-vous donc dès la tombée de la nuit pour vivre un magnifique moment de cinéma, dans un cadre splendide et en plein coeur de la ville. Et checkez le reste de la programmation qui n’est vraiment pas piquée des hannetons : dixtoilessouslesetoiles.ch

Joël : Il paraît qu’il va faire vraiment trop chaud ce week-end, météo idéale pour aller à la Fondation de l’Hermitage voir leur expo ‘Mirò Poésie et Lumière’. Jeunot, j’ai visité le musée  Mirò de Barcelone et j’en ai gardé un très bon souvenir : regarder des formes incompréhensibles, lire le nom de l’œuvre « Femme et oiseau » (la plupart du temps), revenir au tableau, sourire, continuer. Bon évidemment, si vous préférez profiter du beau temps, l’expo est là jusqu’à fin octobre et sera donc encore proposée lors de la Nuit des musées fin septembre…

Margaux : Comme j’ai un bronzage à peaufiner (ok, inexistant pour le moment), je pensais aller y remédier en me promenant dans les jardins du Musée de l’Elysée, pour éviter les piscines bondées, pleines d’enfants qui hurlent (même par 35° ça continue à pousser de ces ciglées !). Et sinon, jeudi, aux Gosses du Québec, ils organisent une soirée Martini, on choisit ce qu’on veut dedans, et il nous en coûte la modique somme de 6 CHF. Pour changer des traditionnelles bières en terrasse… En plus il fait presque trop chaud pour la terrasse, je préfère la fraîcheur et l’ambiance des Gosses dans de telles conditions. Ce weekend, peut-être un petit passage du côté de la Plaine de l’Asse, on verra selon la motivation à se faire entuber acheter un billet au black pour un bras et demi. Mais étant plutôt dans une période calme (les gamins qui braillent ont eu raison de ma patience), je pense céder à l’appel des parcs, avec une sélection de livres dans mon sac (j’ai été bien conseillée par une vendeuse chez Payot, qui n’a pas aimé Fifty Shades, ce qui, pour moi, prouve que c’est quelqu’un de bien), et toujours l’intention de me débarrasser de mon teint de cachet d’aspirine !

Sitara : Alors moi cette semaine, si je trouve un enfant “dès 6 ans”,  je nous emmène voir, écouter et découvrir un conte musical :  la Légende du Pont du Diable, le vendredi 26 juillet de 19h à 19h45, et organisé par la roulotte enchantée  qui, cette semaine, s’arrête à Pré de Montoie [Héééé, Sitara, j’ai plus de 6 ans mais tu peux m’emmener, hein dis ? Ca s’ra cool !!! – NdA]. La description du spectacle :

“Il fut un temps où l’on pactisait avec le diable. Car lui seul avait le pouvoir, en une nuit, de construire un pont en travers des gorges de Shoellenen, jusqu’alors infranchissables. L’histoire raconte comment l’âme d’un simple bouc fut vendue au diable en échange de son œuvre. Il est temps de [re]découvrir cette légende, autrement. Sur scène, la musique vient rythmer, envelopper les mots, esquisser la fable, symboliser et représenter les per- sonnages. Le sculpteur, lui, construit son œuvre, en écho aux mots de la conteuse”.

Avec : Simon Deppierraz [sculpture], Cyrill Greter [alto], Constance Jaermann [piano préparé, voix], Julien Mégroz [percussions], Sophie Schaer [conte] Concept et composition musicale : Cyrill Greter, Julien Mégroz Concept et création sculpture : Simon Deppierraz Texte adapté par : Cyrill Greter, Julien Mégroz, Sophie Schaer

2 Responses

  1. Avatar
    mum48
    | Répondre

    Merci pour toutes ces infos fort utiles pour rompre la monotonie estivale.
    Il y a donc des choses à voir, faire, même par 35 à l’ombre.
    Merci au LBB

    • Avatar
      LBB
      | Répondre

      C’est toujours un plaisir de vous accompagner durant vos activités estivales !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.