OCUB 142 : Durabilité, chocolat, grillades et féminisme! En un mot, le bonheur!

Posté dans : OCUB 0
Tout de mauve vêtu, notre 142ème OCUB vous ouvre les portes d'une quinzaine lausannoise riche et variée! Il y en aura pour tous les goûts, et la météo estivale des jours et semaines à venir (si si, ça va finir par arriver) vous permettra de profiter pleinement de toutes les belles activités que nous avons regroupées pour vous! Que ce soit la grève nationale des femmes*, une magnifique exposition photos à Vidy, la 15ème édition du Festival de la Terre, une rencontre inédite avec deux de nos blogueurs ou encore une balade chocolatée... on vous a gâtés, n'est-ce pas? On vous souhaite de riches et lumineuses balades lausannoises!

VENDREDI 14 JUIN Grève des femmes* / Grève féministe

Manifestation féministe

Il ne s’agit pas là d’un événement purement lausannois, mais bien national. Et j’ajouterai même, historique. C’est pour cette raison que je choisis de vous en parler dans cet OCUB (pour Où Croiser Un.e Blogueur.ueuse) – et aussi, parce que si vous y allez, vous risquez de me croiser (au milieu d’une foule que j’espère dense et plurielle). Cette grève féministe sera l’occasion pour les femmes* de faire entendre leurs revendications, de s’approprier l’espace public et de visibiliser leurs luttes. L’Appel à la grève et le Manifeste rédigés en ce sens listent en détails les raisons pour lesquelles la grève est organisée. Le Collectif vaudois pour la grève s’est littéralement démené pour organiser de nombreuses activités à Lausanne lors de cette journée capitale: des actions de nuit dès jeudi 23:59 au pied de la Cathédrale, puis on enchaînera le vendredi avec un petit déjeuner sur le Pont-Bessières à 08:00, une flash-mob à 10:00, différentes prises de parole sur la Place St-François tout au long de la journée, le défilé à 18:00 et le tout conclu par une soirée et une nuit de fête à l’Arsenic. Que demander de plus? Ah si, j’y pense: la suppression de toutes formes d’inégalités et d’oppressions subies par les femmes*. Toutes les infos ici et aussi . Manon


JUSQU’AU SAMEDI 15 JUIN – Loan Nguyen «Vidy/rivage»

Plage de Vidy, 2018 © Loan Nguyen

Qui n’a jamais fait de grillades à Vidy? Flotté dans la fumée des multiples barbecues? Admiré la sophistication et le confort de certains campements temporaires tout en s’interrogeant – comment les familles font-elles pour transporter tout ça? La plage de Vidy, c’est l’été lausannois dans ce qu’il a de plus multiple. Un lieu de rendez-vous festif et populaire que la photographe lausannoise Loan Nguyen a exploré à la belle saison 2018, partant à la rencontre de celles et ceux qui fréquentent la pelouse entre le théâtre et les rives du lac. Ces photos – plus de cent quarante images reproduites en format carte postale et en plusieurs exemplaires, que les spectateurs peuvent emporter avec eux – sont exposées dans le foyer du Théâtre de Vidy sous la forme d’un mur d’images. Vidy/rivage intérieur répond à Vidy/rivage extérieur. La performance, qui accompagne l’exposition, se tient donc au milieu d’un «théâtre photographique». Ici, Loan Nguyen raconte ses rencontres sur la plage, parfois sous la forme d’un récit, parfois en restituant oralement les conversations enregistrées à l’aide d’une oreillette. Ses impressions et sa biographie (ses parents se sont rencontrés sur cette plage) se mêlent aux récits de vie, les uns et les autres venant charger les images d’une mémoire qui devient collective. Une belle manière de préparer l’été (si l’été arrive un jour) que de se plonger dans ces mille vies qui se frôlent sans forcément se mélanger. L’exposition dans le foyer est gratuite, la performance payante. Plus d’informations par iciJulie 


DU JEUDI 14 AU SAMEDI 16 JUIN – 15ème édition du Festival de la Terre

La notion d’équilibre est au cœur de cette 15e édition

Véritable ode à notre Terre nourricière, le Festival de la Terre vise à questionner notre mode de vie consumériste. Et à reverdir pour ce faire nos consciences, polluées d’une pensée (ultra)libérale dont les grandes lignes furent esquissées à partir de la révolution industrielle, sanctifiées durant les trente glorieuses, et encore largement célébrées de nos jours. Au menu de ces trois journées de festival que l’on espère estivales – tout se passe en plein air –, un programme riche et foisonnant sur l’esplanade de Montbenon, qui se drapera pour l’occasion de mille nuances de vert: divers stands d’ONG et de nourriture bio-végé-vegan-ethno, des conférences (sur la très débattue 5G notamment), des projections (dont le «Silence des oiseaux», un documentaire sur la disparition des oiseaux en Suisse), des ateliers créatifs et de bien-être, des concerts en tous genres (de musique du monde mais aussi de l’infatigable et inénarrable Mark Kelly), de l’artisanat, de la danse etc, etc. Ce festival nous invite à ralentir la cadence, d’abord pour simplement nous relaxer et nous divertir. Pour prendre ensuite le temps de saisir un peu mieux les enjeux environnementaux et sociétaux de notre ère, désormais baptisée anthropocène par de nombreux scientifiques. Et enfin pour découvrir que consommer moins et consommer sain, c’est d’abord (se) faire du bien, mais aussi tenter de contribuer à son échelle à rétablir l’équilibre de notre écosystème en péril. L’accès au festival est libre. Tout le programme et les autres infos sur le site du festivalYoan


MERCREDI 19 JUIN – Alors, Lausanne, heureuse ?

Le marché de Lausanne © Lausanne Tourisme

Quoi de plus champêtre et bucolique que le marché du centre-ville pour le tout premier blind date sauce LBB de l’histoire de la planète. C’est donc entre les tomates, les asperges vertes et les miches de pains à la croix, entre le doux parfum des momos et les effluves – pardon, les senteurs délicates – des vacherins mont-d’or et autres tommes fleurettes, que nous vous donnons rendez-vous ce mercredi matin 19 juin, entre 10h30 et midi. Vêtus de nos plus beaux atours (dont un haut-de-forme rouge à pois verts), crayon à la main et sourire aux lèvres, nous gambaderons gaiement de chalande en chaland, de marchande en marchand, portés par notre curiosité et poussés par une seule et même envie: celle de savoir si vous êtes heureuses et heureux. Manon et Manu


DIVERSES DATES ENTRE LE 19 JUIN ET LE 14 SEPTEMBRE Chocolatiers lausannois de 1830 à aujourd’hui

Miam!

Les choses sucrées, et les choses sucrées chocolatées en particulier, j’aurais beaucoup de mal à m’en passer : très rares sont les jours où je ne gobe pas au moins un dessert, et je me laisse même assez souvent aller à en avaler deux. Tel un fumeur de longue date, j’en rigole, car ceux qui font attention à leur santé ne sont pas moins sujet au vieillissement, et s’ils vivront certes peut-être un peu plus longtemps, ce sera par contre plus malheureux :-D. Vous êtes addict aux plaisirs sucrés et notamment chocolatés tout comme moi ? Alors ne ratez pas la visite guidée proposée par les  guides d’accueil du Mda Vaud, qui proposera un parcours pour découvrir les lieux emblématiques de l’histoire du chocolat à Lausanne, de même que les boutiques d’aujourd’hui. Entrée libre, départ de la Place Centrale devant Payot, les 19 juin, 13 juillet, 23 juillet à 10h00, ainsi que le 27 juin et le 14 septembre à 16h00. Tous les détails iciLucien

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.