OCUB 129 : Arpentons Lausanne de jour comme de nuit avec des expositions, des réflexions et de la poésie

Posté dans : OCUB | 0
Une fois toutes les deux semaines, l’équipe du LBB vous propose une sélection d'activités lausannoises. La question vous brûle les lèvres : Où Croiser Un Blogueur cette fin septembre ? Dans les rues du centre-ville, aux musées, à l'écoute d'une conférence ou encore lors d'une soirée slam.

MERCREDI 19 SEPTEMBRE – Vernissage au mudac de «The Bauhaus #itsalldesign» et d’«Histoires à modeler»

Né en Allemagne au tournant des années 1920, le mouvement Bauhaus est considéré comme l’une des bases ayant permis l’avènement de l’architecture moderne. Dans son manifeste, le fondateur du mouvement Walter Grotius affirmait «qu’il n’y a pas d’“art professionnel“». Pas plus qu’il n’y a selon-lui lieu d’établir une distinction profonde entre ingénieurs et architectes, artistes et artisans, tous devant au contraire concourir à atteindre un seul et même but, à savoir concevoir et créer une «nouvelle construction». C’est ainsi qu’émergeront bientôt des bâtiments et des objets du quotidien aux formes purifiées, fonctionnels et construits à base de nouveaux matériaux, souvent moins chers et donc accessibles au plus grand nombre.
A travers de nombreuses pièces originales et documents d’archives des années 1920-1930, mais aussi de réalisations plus contemporaines, la nouvelle exposition du mudac «The Bauhaus #itsalldesign», retrace les grandes étapes du mouvement et revient sur les artistes emblématiques dont les travaux continuent d’inspirer les créations d’aujourd’hui. La seconde expo, inaugurée le même jour, propose quant à elle d’explorer un domaine fort ludique et dont l’enfant qui sommeille en chacun de nous se souvient forcément: la pâte à modeler! Toutes les infos ici. Yoan


JEUDI 20 SEPTEMBRE – Marche exploratoire de la ville 

Je dois le confesser, je suis (ou tout du moins, j’ai été) une fêtarde avérée. Je suis un oiseau de nuit et il m’arrive de rentrer tard – voire tôt. Selon l’heure, je privilégie le taxi – ou un autre service récent dont je tairai ici le nom afin de ne pas faire de publicité. Non pas parce que je cultive un goût immodéré pour le luxe, ni même parce que c’est vraiment pas fun de remonter à pied depuis le centre jusqu’à Bellevaux (quoique ?), mais surtout parce que ça craint encore trop parfois de se balader librement en ville quand on ne coche pas la case « Monsieur » sur les formulaires. Et, quand je m’autorise à rentrer à pied, il m’arrive de me retourner pour m’assurer qu’on ne me suit pas, ou même d’éviter certains quartiers qui ont pour moi un aspect particulièrement anxiogène. Je suis cependant d’avis que tout le monde devrait se sentir libre et en sécurité partout et en tout temps. Et pour vous autres ? Comment ça se passe quand vous flânez à Lausanne ? La Ville s’est posé la même question et propose de rechercher la réponse toutes ensemble, ce jeudi, lors d’une marche exploratoire. Cette marche d’environ une heure a pour but de brosser un premier portrait du centre tel qu’il est perçu par les femmes. Cette initiative s’inscrit dans le cadre de la Semaine de la Mobilité. Je me réjouis de vous retrouver à 18h tapantes sur le parvis de l’Eglise Saint-François ! Inscriptions via : routes-mobilite@lausanne.ch Toutes les autres infos ici et Manon


© www.valenthier.ch

SAMEDI 22 SEPTEMBRE – La Nuit des Musées de Lausanne et Pully 

Bienvenue chez vous ! La célébration annuelle des musées lausannois et pulliérans aura lieu de 14h à 2h du matin. Au menu des 25 institutions participantes, retrouvez notamment : une improvisation en musique autour de la mort d’une étoile transmise par un pulsar, une visite d’exposition où les odeurs de Lausanne sont mises à l’honneur ou une vente aux enchères des objets d’une exposition menées par des commissaires-priseurs loufoques. Dès 23h, la Silent Party – avec, en prime, une battle de Djs des musées – ouvrira ses portes aux noctambules, et ce jusqu’aux premières lueurs de l’aube. A noter que cette année, deux clés se sont ajoutées au trousseau des musées participants : après deux ans de travaux, le Musée historique de Lausanne (MHL) rejoint à nouveau les rangs, paré d’une toute nouvelle exposition. Résidente de longue date du Palais de Rumine, la Bibliothèque cantonale universitaire (BCU) s’associe également à la fête et passera sa première Nuit aux côtés de ses voisins de la Riponne. Munissez-vous du billet-objet, une clé, pour 10.- et partez ouvrir les portes des musées. Toutes les infos iciJulie


LUNDI 24 SEPTEMBRE  Faire mieux avec moins

La Terre photographiée par le satellite DSCOVR.

Il m’est venu à l’esprit un argument antiécolo que l’on entend pourtant peu voire pas dans la bouche des rétifs à tout effort pour le bien de la planète. Cet argument est le suivant : tel un organisme humain, la planète Terre a eu un début… et aura de toute manière une fin ! Peu importe la modération faite dans l’usage des ressources et dans la pollution, un jour le soleil explosera et rayera la poussière Terre de l’univers. Alors, à quoi bon ? Une réponse à cette question peut sans doute être trouvée en poussant plus loin l’analogie entre la terre et l’être humain : dans l’état actuel, la Terre brûle la chandelle par les deux bouts, elle est comparable à un alcoolique qui s’accorde une grande beuverie chaque soir, ou pire peut-être un toxico qui manque de se tuer par overdose chaque semaine. Les efforts écolos valent donc tout de même la peine pour prolonger un peu la vie terrienne, certes promise à la mort, mais qui demeure un phénomène tout à fait exceptionnel, nulle trace de vie biologique n’ayant été découverte nulle par ailleurs. Ainsi donc, aucune excuse pour ne pas se rendre en masse à la conférence « Faire mieux avec moins » qui sera donnée par M. Gunter Pauli, manager et conférencier très réputé dans le domaine du développement durable. Son exposé sera suivi d’interactions avec le public puis d’une table ronde. Tout ceci le 24 septembre à l’aula du Palais de Rumine, à partir de 17h30. Tous les détails iciLucien


MERCREDI 26 SEPTEMBRE  Soirée Slam au Bleu Lézard

La puissance de leurs mots fait chavirer mon cœur dès que je les écoute. Mon âme demeure pensive durant le reste de la soirée sous leur effet. À quoi fais-je allusion ? Aux slams, évidemment. Débutants et initiés se retrouveront le mercredi 26 septembre à 20h au Bleu Lézard pour le début de la nouvelle saison de slam, ouvert à tous ! Une bonne de dose de courage est nécessaire pour monter sur scène et se lancer pour la première fois. Heureusement, pas besoin forcément de se mouiller, on peut simplement assister aux poésies lyriques de nos héros et se laisser emporter par le flot de leurs mots. Par ailleurs, les orateurs seront récompensés généreusement par un verre offert par la maison. Alors laissez-vous tenter par un spectacle touchant et authentique car rares sont les occasions où l’on est face à une humanité prête à se dévoiler entièrement, aussi bien ses histoires insolites que ses moments intimes. Tous les détails iciDaniel


Répondre