OCUB 117 : Vous êtes plutôt cinéma, concert, impro, opéra ou ail des ours ?

Posté dans : OCUB | 0
«En avril ne te découvre pas d'un fil» nous dit l'adage. Histoire de ne pas tomber malade juste avant de pouvoir pleinement profiter des terrasses les jours de beau temps, notre OCUB (pour Où Croiser Un-e Blogueur-se) fait la part belle aux activités intérieures : cinéma, concert, impro, opéra. Et pour les téméraires qui souhaitent prendre l'air, c'est cueillette d'ail des ours !

MERCREDI 4 AVRIL – Mulan à la Cinémathèque Suisse (Pâkomuzé)

Une jeune fille qui se révolte et qui, au nez et à la barbichette de son père et des traditions, décide de rejoindre les champs de bataille afin de se battre pour son pays. Le tout en se faisant passer pour un homme. D’aussi loin que je m’en souvienne, c’est bien la seule héroïne Disney à avoir pris en main son destin avec autant de cran, et surtout sans compter une seule seconde sur la moindre dose de testostérone. Non, Mulan n’est pas du genre à faire reposer l’entièreté de son destin sur l’issue d’un foutu bal. Et ce n’est pas non plus elle qui prendrait un kiffe monumental à l’idée de faire le ménage pour sept gars portant des bonnets ridicules. Elle est indépendante, forte et intègre. C’est pour ces raisons entre autres que ce dessin animé fait toujours du bien, même si on l’a déjà vu des dizaines de fois (comme c’est mon cas) et qu’on approche de la trentaine (comme c’est là aussi mon cas). Je ne peux donc que vous recommander de faire honneur au chouette programme de Pâkomuzé et d’aller faire un saut cet après-midi (15h) à la Cinémathèque Suisse pour (re)voir ce dessin animé qui nous propose pour une fois un personnage féminin avec une sacrée paire d’ovaires. Toute les infos ici et les tarifs Manon


VENDREDI 6 AVRIL – Les Chicklettes au Romandie

Duo composé des fondatrices de la Gravière et du festival Antigel de Genève, «Les Chicklettes» affutent leurs platines pour mastiquer le hip-hop, entre morceaux underground et old school des origines et émanations gangsta trap plus récentes. A travers son répertoire, le combo féminin veille également à offrir une place de choix aux rappeuses, dont la présence dans le milieu reste encore trop rare. Que vous soyez donc fan de Run DMC, de Naughty by Nature, d’Aaliyah ou de Gucci Mane, la setlist concoctée par les deux DJs comprendra forcément les ingrédients propices à vous faire bouger la tête de bas en haut. Pour vous faire une idée, un mix des Chicklettes est dispo ici. L’entrée est 5.–, les autres infos de la soirée sont par làYoan


SAMEDI 7 AVRIL – Balade et cueillette de l’ail des ours, organisé par Pôle Sud

Plante aux saveurs uniques et bourrée de vitamine C, idéale pour aromatiser des pâtes ou fourrer une tomme vaudoise, l’ail des ours pousse dans nos sous-bois à l’état sauvage. Encore faut-il savoir où… et ne pas confondre cette plante printanière avec le muguet ou la colchique, sous peine d’être violemment intoxiqué et de passer un sale – et peut-être dernier –  quart d’heure… Afin d’éviter la tragédie que supposerait une telle fin, et d’arrêter accessoirement de débourser 2 francs 50 pour six misérables feuilles d’Allium ursinum conditionnés sous plastique par Migros, je ne saurais que vous recommander de participer à la journée dédiée à l’ail des ours, organisé par Pôle Sud. Au programme : balade locale d’1h30, cueillette, confection et dégustation de recettes. Un hic toutefois, l’évènement est complet… mais une chances d’y participer subsiste : une fois inscrit sur la liste d’attente, mon natel sonnait peu après pour m’indiquer qu’une place s’était libérée. L’événement coûte 15.–, toutes les autres infos sont iciYoan


SAMEDI 7 AVRIL – BOURGLLYWOOD : Quand l’impro se frotte au cinéma

Des films cultes, du doublage déjanté en impro, de la bonne bière et un cadre bien sympa : c’est tout ça Bourgllywood ! En plus, c’est vous (le public présent) qui décidez des films qui seront revisités par (entre autres) les excellents Valérie Paccaud et Vincent Kucholl. Puristes du 7e art s’abstenir, le but de l’exercice est juste de rire un bon coup ! Les amateurs d’improvisation / de théâtre / de cinéma / d’humour y trouveront facilement leur compte. Ça se passe tous les premiers samedis du mois au Bourg et ça vaut clairement le déplacement. Les portes ouvrent à 20h15 et le show démarre à 21h. Le tout pour 15.– Bonne séance ! Toutes les infos ici et aussi un peu par Manon


SAMEDI 14 AVRIL – Ligue d’impro professionnelle suisse

L’improvisation théâtrale a fêté ses 40 ans en 2017! Mélange de théâtre et de hockey venant du Canada, un match d’impro voit s’affronter deux équipes sur une «patinoire». L’arbitre leur transmet un thème, puis c’est aux joueurs de se débrouiller pour créer un sketch théâtral avec uniquement quelques minutes de préparation dans leur propre équipe. Ne sachant pas à l’avance ce qu’a préparé l’équipe adverse, il faut faire preuve d’imagination et de répartie. Les scénarios se mélangent et donnent souvent un résultat inimaginable. Le public, loin d’être inactif, vote à la fin pour désigner le vainqueur (et parfois propose même des sujets à jouer). A voir absolument au moins une fois dans sa vie ! Afin de célébrer cet anniversaire comme il se doit, Impro Suisse a organisé une ligue professionnelle suisse. Déjà six matchs ont vu s’affronter des improvisateurs professionnels romands depuis le 21 octobre 2017, jour même du jubilé. Le 14 avril, se déroulera le septième et avant dernier match de la ligue, à l’Aula du Belvédère (Ch. des Croix-Rouges 24) à Lausanne. Il faut s’attendre à deux heures de spectacle à en perdre haleine où tout peut arriver. Toutes les informations sur le match sont à découvrir ici. Une chose est sûre, on ne risque pas de s’ennuyer. Camille


DIMANCHE 15 AVRIL – Un peu d’Opéra à Renens

L’Opéra peut sembler difficile d’accès. Il l’est pour moi aussi, bientôt trentenaire se voulant cultivé, mais au fait ignare dans presque tous les domaines de la création humaine, y compris la musique. J’ai pourtant appris à apprécier un zeste de musique classique, notamment à travers l’usage qui en est fait dans certains films, ceux de Terrence Malick en particulier, mais d’autres réalisateurs s’y sont essayés avec succès, tels que Lars Von Trier ou encore Nicolas Winding Refn. Ainsi Wagner, Camille Saint-Saens, Mozart ont ils désormais trouvé grâce à mes yeux, je reconnais qu’il y a quelque raison de se souvenir de leurs compositions. Et il est de mon devoir de vous informer qu’il existe des moyens encore meilleurs que le cinéma pour découvrir l’Opéra en douceur et sans débourser un centime. Par exemple, le dimanche 15 avril à 17h, à la salle de spectacle de Renens, le chœur Opus 1020 donnera un petit florilège d’une heure seulement avec des airs connus et moins connus. Entièrement gratuit donc, tous les détails ici. Lucien

Répondre