OCUB 114 : 1001 choses à faire par Lausanne ces prochains temps !

Posté dans : OCUB | 0
De la musique d'ici et d'ailleurs, le printemps avant l'heure, une exposition aux multiples facettes, de la danse contemporaine, du cinéma comme on l'aime… La quinzaine que nous vous proposons est résolument placée sous le signe de l'art sous beaucoup de ses formes !
Anthony Joseph en 2017. CC by Carstor

SAMEDI 24 FÉVRIER  « Ode à la Caraïbe » avec Anthony Joseph : film et concert au Cinéma CityClub

Mélangez de l’afrobeat bien cuivré à du jazz caribéen ensoleillé, ajoutez-y une bonne dose de funk psyché et une touche de calypso endiablé, décorez avec des improvisations instrumentales inspirées, enrobez le tout de poèmes historico-surréalistico-futuristes et vous obtenez le plateau-musical savoureux servi par Anthony Joseph. Pour scander ses textes mi parlés, mi chantés, le poète originaire de Trinidad, chantre de l’identité caribéenne, s’accompagne d’une troupe de musiciens puisant ses influences dans l’exceptionnel répertoire stylistique de l’archipel. Pour démarrer cette soirée qui s’annonce bouillonnante, le film « Ultimos dias en la Habana », du réalisateur cubain Fernando Peréz, sera projeté dès 18h30. Entrée 30.– (25.– réduit). Toutes les autres infos sur l’évènement iciYoan


DU 27 FÉVRIER AU 4 MARS – Ecrans Urbains  

La CUB, nouvelle fondation lausannoise dédiée à l’architecture, l’ingénierie, l’urbanisme, le patrimoine et le paysage, s’associe avec la Cinémathèque suisse et la revue Tracés pour présenter Ecrans urbains, une programmation originale de films contemporains autour de la ville. Concrètement ça donne quoi ? Six journées de projections, de rencontres et de débats ! Cette édition a pour thème «Les mutations de la ville» et se déroulera dans plusieurs salles de Lausanne (Casino de Montbenon, Zinéma, Forum d’architectures, Capitole et Théâtre de Vidy). Vous retrouvez toutes les informations utiles iciJulie


DU 27 FÉVRIER AU 15 MARS  Territoires en mouvement

Au Forum de l’Hôtel de ville, on retrouve fréquemment des expositions de toutes sortes. Dès le 27 février, la Ville de Lausanne, en collaboration avec la Fondation pour le développement durable des régions de montagne, dans le cadre du programme SMArt, ouvrira les portes d’une nouvelle exposition. On pourra y découvrir la vision d’une douzaine d’artistes sur la montagne. C’est au travers de la photographie qu’ils présenteront les défis actuels et futurs de ces régions. Une exposition qui mêle à la fois art, questionnement et développement durable.  Le mardi 27 février à 18h30 aura lieu le vernissage de cette exposition, qui perdurera jusqu’au jeudi 15 mars 2018. L’entrée est libre et il est possible d’y faire un tour du lundi au jeudi de 10h00 à 18h00. Alors pourquoi ne pas y jeter un coup d’œil ? De nombreuses informations supplémentaires sont à découvrir iciCamille


MERCREDI 28 FÉVRIER  Bleu Lézard slameur

Un texte dit, un verre offert. Une scène ouverte à toutes celles et tout ceux qui ont envie de partager des mots, des maux et des bonheurs, pendant plusieurs heures. Pas d’instrument, pas de déguisement, pas de faux-semblants. La Société Lausannoise des Amatrices et Amateurs de Mots (la SLAAM) investit le Bleu Lézard pour une soirée placée sous le pur signe du partage, de la poésie et de l’expression. Cette association lausannoise a en effet pour noble but de donner de l’espace aux slameurs et slameuses venus d’ici et d’ailleurs. D’autres bonnes raisons de venir ? L’entrée est gratuite et le cadre intimiste. La cave du Bleu joue en effet à merveille le rôle d’écrin à tout ces vers qu’elle voit s’envoler et aux tintements de verres qu’elle fait raisonner. Pour voir si l’inverse est également possible, je vous recommande vivement ce riche moment de musique, le mercredi 1er février dès 20h. Plus d’infos ici, et aussi. Ah et aussi par , comme ça vous saurez vraiment tout. Manon


DU 28 FÉVRIER AU 18 MARS – Les Printemps de Sévelin 

Ils ont 21 printemps cette année les Printemps de Sévelin. Sous l’égide de Philippe Saire, le festival fait la part belle à la danse contemporaine. Cette édition s’ouvre avec Titans, de Euripides Laskaridis, pièce qui promet de nous transporter dans un univers fantastique singulier. A ne pas louper non plus, Faits et Gestes de Noé Soulier que j’imagine poétique et Hope Hunt & the Ascension into Lazarus d’Oona Doherty, véritable révélation de la danse en Irlande. Pour vous parler de toutes ces performances, je ne serai pas sur le LBB, mais sur les ondes de CultuRadio, que je vous invite à écouter en direct les samedis 3 et 10 mars de 17h30 à 20h30. Julie


Jerry Lewis en 1960.

DU 4 MARS AU 29 AVRIL – Hommage à Jerry Lewis à la Cinémathèque

J’ai un terrible péché à vous avouer : le plus souvent mes OCUB (pour Où Croiser Un Blogueur) n’en sont pas véritablement, c’est du pipeau. Le nombre de fois où je me suis effectivement rendu à l’événement que j’ai présenté doit se compter sur les doigts d’une main. Il m’arrive même bien souvent de présenter un événement qui ne m’intéresse pas le moins du monde, mais qui m’a inspiré une ou deux bêtises à écrire. Aujourd’hui est une exception. Je suis POUR DE VRAI très enthousiasmé par l’un des prochains cycles de films qui seront montrés à la cinémathèque : Une rétrospective en hommage à l’incontournable Jerry Lewis ! Grand habitué de la cinémathèque depuis quelques mois, m’y rendant de 5 à 6 fois par semaine, souvent à 18h30, j’espère rater le moins possible de films du célèbre acteur. Un homme je ne connais pas tellement bien pour tout dire. J’ai du voir un ou deux de ses films, dans mon enfance. Très certainement avec d’horribles doublages français qui plus est. J’en garde quand même un excellent souvenir. Bref, ce merveilleux cycle commencera le dimanche 4 mars et nous fera rire jusqu’à fin avril, quel bonheur ! 😀 Tous les détails ici. Lucien

Répondre