NTL 02 : l’ABC

Posté dans : Culture | 0
La nostalgie des toiles lausannoises - Bobine 02 : l’ABC. A Lausanne, les toiles se suivent et ne se ressemblent pas. Des années 1900 à nos jours, le LBB vous propose de découvrir les 1001 vies des salles de cinéma lausannoises : les glorieuses, les déchues et les survivantes. Cette semaine, l’ABC. En lien avec le site d'archives photographiques notrehistoire.ch
En bas à droite, la vitrine de l’ABC qui exposait les photos d’exploitation des films à l’affiche.
En bas à droite, la vitrine de l’ABC qui exposait les photos d’exploitation des films à l’affiche.

La première fois que je suis entré au D! Club, l’architecture intérieure m’a immédiatement surpris. Pourquoi avoir un balcon dans une boîte ? Pourquoi cette alvéole à l’entrée de la salle et derrière le bar ? Ce n’est que plus tard qu’un ami m’expliqua que c’était un cinéma avant d’être une boîte, qu’il s’appelait l’ABC et que le D! Club a été nommé ainsi en hommage à cette ancienne salle de cinéma.

D’abord appelée le Lumen, cette salle ouvre en 1908 au Grand-Pont 4 et fait principalement office de théâtre. Au fil des ans et face à la démocratisation du cinéma, elle s’adapte et accueille de plus en plus de films. C’est en 1935 que la salle devient exclusivement un cinéma, nommé l’ABC.

Faisant dans un premier temps la part belle au cinéma muet, la majorité des films sont musicalement accompagnés d’un quatuor. Puis la salle s’équipe d’un système sonore et le parlant prospère. L’ABC devient durant cette période l’une des plus grandes salles européennes de cinéma.

Défilé du jury de la fête cantonale de gymnastique sur le Grand-Pont (1926). Au fond, on voit le haut de la façade du Lumen, qui propose « Les rois en exil ».
Défilé du jury de la fête cantonale de gymnastique sur le Grand-Pont (1926). Au fond, on voit le haut de la façade du Lumen, qui propose « Les rois en exil ».

En service durant 60 ans, l’ABC laisse sa place au D! Club le 19 octobre 1996, qui deviendra rapidement une des boîtes de nuit les plus en vue de Lausanne. Fin 2012, Thierry Wegmüller, gérant du même D! Club, rénove le balcon de l’ancien ABC (au niveau de la passerelle du Grand-Pont donc) et ouvre un bar-club chic qu’il nomme ABC, second hommage à l’ancien cinéma.

Lundi prochain, nous ferons quelques dizaines de mètres de plus pour nous rendre à la Rue Mauborget, où feu le Ciné Qua Non laissa sa place, à regret, au mercantile Cash Converters.

Photos © Musée historique de Lausanne et events-gallery.ch

.

On devine en bas à droite,  l’entrée du Lumen.
On devine en bas à droite, l’entrée du Lumen.
Le tout nouveau bar-club ABC, au balcon de l'ancien cinéma du même nom.
Le tout nouveau bar-club ABC, au balcon de l’ancien cinéma du même nom.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.