Mots doux à la carte

Posté dans : Lausanno-lausannois 0
"Laisser parler les petits papiers à l'occasion..." [Serge Gainsbourg]

Un certain manque de romantisme se fait ressentir dans notre société made in Facebook, SMS and Whatsapp. Pour les adeptes des petits mots anonymes, le Bleu Lézard, rue Enning 10, se transforme en cercle des poètes disparus chaque mardi tandis que le Java, 36 rue Marterey, se perd, tous les vendredis, dans une ribambelle de douceurs écrites.

Soirées déconseillées aux couples, mais que vous soyez entre filles, entre garçons, entre amis ou entre collègues, les mots anonymes ont la cote, surtout accompagné d’un petit verre ou de plusieurs lors de l’Happy Hour du Java entre 23h30 et 00h30.
Le principe est simple, on vous distribue un bloc de petits papiers et un stylo par table. Les portes du romantisme, de l’humour et de la drague vous sont ouvertes sans risque de perdre vos mots ! Le mot écrit, anonyme ou non, plié dans votre main, vous n’avez plus qu’à appeler l’hôtesse qui se fera un plaisir de le transmettre à la personne que vous aurez décrite. Mais attention, les amis sont friands de ce genre d’histoire, ils s’en mêlent, vous donnent des conseils, arrachent le billet pour y répondre et arborent ce sourire vicieux que vous connaissez si bien.
L’échange se poursuit parfois sur le ton de l’humour, avec cinq écritures différentes et des bavures dues aux ignominies que vos amis ont notées et que vous avez tracées. Si vous faites partie des plus sérieux, l’écriture du rêve se maintiendra jusqu’à l’échange de votre numéro contre celui du bel inconnu ou de la belle sans prénom.

Mesdemoiselles n’ayez hâte, l’inconnu reste parfois un inconnu et le rêve redevient citrouille lors des coups fatidiques de l’horloge qui annoncent la fin de la soirée. Expérience faite, je vous la recommande ne serait-ce que pour ce moment de rire entre amis et d’enquêtes en quête de connaissance de l’audacieuse personne qui vous voit et vous transporte au siècle des Lumières, le tout dans une histoire bien plus soft que les Liaisons Dangereuses.

Sources : http://www.lejava.ch/Soirees.21.0.html
http://www.bleu-lezard.ch/LE-LEZARD-HOME.25.0.html

Sara Aniello

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.