Euro 2016 : L’Eurautrement, un match au bistrot

Posté dans : Sport | 0
Deuxième match de l'Euro vu depuis Lausanne par le Bondy Blog. Comme depuis le début de la compétition, le spectacle n'a pas été folichon. Du coup, on s'amuse comme on peut. Et pour ça, quoi de mieux que d'aller au bistrot ?
Au taquet !
Au taquet !

21h00
Pour le dénouement final du groupe B avec Slovaquie-Angleterre, direction les Boucaniers. Un bar où tu trouves tellement de bières que tu te sentirais presque britannique. Sans les supporteurs russes qui te tapent dessus. En l’honneur du match de la veille, je commande un swiss style burger, avec fromage à raclette. Quitte à ne pas avoir d’été, autant manger comme en hiver.

10ème minute
Tous les clients du bar se foutent royalement du match. À part un groupe de trois personnes à la table derrière moi : “Perso, j’aurais taclé”, dit un type qui n’a pas un physique à jouer au foot, et encore moins à tacler. En plus, il est attablé avec une bière. Ce n’est de toute manière pas facile de tacler à St-Etienne, quand on picole à la rue Etraz.

13ème minute
But pour le Pays-de-Galles dans l’autre match. L’expert en tacles de derrière n’a rien pu faire. Je commande une première bière, histoire de me mettre dans l’ambiance.

17ème minute
Une belle action pour l’Angleterre, suivie d’une grosse faute. Un OOOUH timide, à moitié inquiet, s’élève dans la salle. L’expert en tacle semble être finalement Hockeyeur : ” Sacré bodycheck, là ! “

19ème minute
Arrêt de jeu, un joueur slovaque est soigné. Il a le nez aussi saignant que le burger que j’ai commandé et qui n’arrive pas. Pour passer la faim, et pour me sentir anglais jusqu’au bout du foie, j’avance dans la descente de ma bière.

22ème minute
Deuxième but des Pays-de-Galles. La RTS aurait-elle choisi le mauvais match à diffuser ? Comme hier, où Suisse-France a été remplacé par un épisode de l’inspecteur Derrick. La question reste en suspens…

24ème minute
Carton jaune. On s’enflammerait presque. Toujours aucun maillot déchiré et le ballon ne s’est toujours pas fait crever. L’Euro, ce n’est plus ce que c’était.

26ème minute
Une « faute » est sifflée. Décidément les footballeurs simulent moins bien que ma copine.

29ème minute
Le match est remplacé par le dos d’un homme qui n’a visiblement pas conscience de l’importance journalistique de l’article que vous êtes en train de lire. Il a dû voir dans mes pensées, puisqu’il dégage la vue et va commander, au bar, une bière de connard-qui-cache-les-écrans.

30ème minute
Pause burger. Comme une mi-temps avant l’heure. De toute manière, il n’y aura que des goals pour le Pays-de-Galles. L’expert en tacles de hockey commence à déballer des remarques “ pas racistes, mais bon… “ sur les Turcs qui n’ont rien à faire dans l’Euro (de foot), selon lui. Puis, il enchaîne avec des remarques sur les Japonais. Sur le coup, je ne peux qu’être d’accord. Je ne vois pas ce qu’ils feraient à l’Euro.

45ème minute
Mi-temps. Vous n’avez pas raté grand chose. Une situation bouillante quand même : une trop grosse morse de burger, trop chaude, entre dans la surface de ma bouche. La sauce tombe sur mon pull. Simulation ! L’arbitre ne siffle pas. Un coup de serviette et le jeu continue. La mi-temps est sifflée. Burger 1, pull 0.

Pendant la pause
Le bar se remplit aussi vite que les bières se vident. Mais les gens préfèrent parler entre eux qu’écouter l’analyse des commentateurs de la RTS. La chaîne publique en profite pour diffuser un sujet sur les maillots déchirés de hier soir. L’analyse footballistique dans toute sa splendeur. En même temps, les commentateurs de RTS 2 sont plus drôles qu’experts. Faute avouée à moitié pardonnée, donc.

Beaucoup de publicités aussi. Je pense aux marques qui utilisent l’Euro pour communiquer. Les pauvres, s’ils avaient su… Ils auraient choisi un événement plus passionnant. Comme la Cheese-Rolling Race qui se déroule chaque année sur la colline Cooper’s Hill.

47ème minute
Départ du champion de derrière. La deuxième mi-temps va être longue. Cela dit, au vu de l’enjeu, le match devrait s’animer. En effet, si les Slovaques ne marquent pas, ils termineront troisième, et les Anglais deu… BOAF et puis non, c’est trop compliqué. Retenez que chacun veut marquer sans que l’autre ne réussisse à le faire. Le sport c’est si simple parfois.

50ème minute
Un OOOH s’élève depuis une table à ma droite. Inquiet, je pense avoir raté un but. Non, un des clients a simplement fait une remarque graveleuse.

De l'info, de la vraie ! Comme cet article. ©20Minutes
De l’info, de la vraie ! Comme cet article. ©20Minutes

56ème minute
Deux grosses occasions manquées par les deux équipes, et par le rédacteur qui allait chercher une tournée de bière. Il paraît aussi que Wayne Rooney est rentré. Mais cela ne semble pas avoir plus d’impact sur l’univers que cette incroyable scoop, sorti dans le 20 Minutes il y a quelques jours : Le jour où Rose a décidé d’arrêter de se raser.

60ème minute
Un Anglais rate l’immanquable. Mais je viens de rater cette action, moi aussi, à cause de la lecture de l’article sur la pilosité de Rose. Le joueur britannique est donc pardonné.

67ème minute
Le numéro 22 slovaque sort en ayant fait 24 passes. Ce n’est sûrement pas sa journée de boulot la plus productive. À moins qu’il ne soit gigolo.

69ème minute
Le Pays-de-Galles a mis un troisième but à la Russie. À part faire rentrer Vladimir Poutine, rien ne semble pouvoir sauver les Russes. L’Angleterre et la Slovaquie nous ennuient tellement qu’on en vient à espérer que personne ne gagne. Voire même que tout le monde perde.

Puisque vous n'arrivez pas à vous entendre, personne n'aura de dessert. © memes.com
Puisque vous n’arrivez pas à vous entendre, personne n’aura de dessert. © memes.com

75ème minute
La bière au basilic de la brasserie des Trois-Dames est meilleure que le match. Santé ! Le ballon sort en corner pour les Anglais. Cela dit, il commence à nous ennuyer tellement, ce ballon, qu’il pourrait sortir en boîte, en slip, en tongs ou en DVD que ça nous ferait une belle jambe. Ne le blâmons pas : lui aussi doit trouver ce match un peu long.

80ème minute
Je tiens à remercier les lecteurs qui liraient encore ces lignes après 5120 caractères et 80 minutes de pas grand chose d’intéressant. Tenez le coup, plus que 10 minutes et quelques lignes ! Promis, il n’y aura pas de temps additionnel à cet article.

90ème minute
5 minutes de temps additionnel. Contrairement au Japon, la Corée du Nord est à l’Euro, représentée par ses méthodes de torture.

Fin du match
ENFIN ! Un grand merci à Pascal Droz qui me permet de conclure un résumé de match ennuyeux en citant sa question aussi triste que ce 0-0 : “Et vous, les joueurs du FC Troistorrents, vous adoptez une tactique plutôt anglaise ou slovaque ?”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.