“Les câlins sont gratuits, pas le parking!”

Posté dans : Personnages | 0
Lausanne, ville d’amour ! La cité accueille depuis un an Monsieur Câlins. À quelques heures de la Journée Mondiale des Câlins, le LBB, en quête d’affection, est parti à sa rencontre.

Jeudi. Le week-end approche mais n’est pas encore là. Il y a encore tout un vendredi à l’affût, long comme un jour sans pain. Pourtant, certains lausannois se lèvent le jeudi avec déjà un grand sourire sur le visage. Et pour cause : ils savent qu’en fin de journée, ils pourront retrouver Monsieur Câlins, entre 16h30 et 20h30, à la gare de Lausanne. Que ce soit pour une étreinte furtive ou une discussion soutenue, les fidèles ne manquent pas le rendez-vous hebdomadaire, devenu presque rituel.

Quand il a commencé à s’intéresser au mouvement Free Hugs, Yves-Alain Golaz ne s’imaginait pas arriver à son statut actuel de Monsieur Câlins romand, connu et médiatisé, présent toutes les semaines à Sion et Lausanne et entouré d’inconnus fidèles. Comme beaucoup, il a visionné la vidéo-phare du mouvement (63 millions de vues sur Youtube), montrant un Australien dispenser des câlins dans un centre commercial de Sydney. « C’était un moment fort, surtout quand cette petite grand-mère fait un hug à Juan Mann (ndlr le pseudonyme de l’homme de la vidéo). Je me suis dit qu’il fallait que j’essaie une fois. » Ce qu’il a fait, d’abord lors d’une soirée de rencontre d’internautes à Bruxelles, puis lors d’autres soirées entre amis, jusqu’à se produire dans des évènements publics. Tous les ans, il distribue ainsi de l’amour au marché de Noël de Montreux.

Sa présence régulière à Lausanne remonte à l’année dernière. Un jeudi d’octobre 2009, il s’installe dans le hall de la gare. Les passants le regardent bizarrement, mais certains se prennent au jeu, tant et si bien qu’il revient le jeudi d’après. « Progressivement, j’ai commencé à revoir des personnes. Elles attendaient ma venue tous les jeudis. » La tendresse, c’est addictif ! Un an après, Yves-Alain avoue presque culpabiliser s’il doit « courber » un jeudi, par maladie ou empêchement.

Des anecdotes, il en a à la pelle. Comme cet homme qui lui saute dans les bras en lui criant « Je suis papa ! ». Ou cet ado qui le raille avec sa bande de potes, et qui revient ensuite seul quémander un câlin. Il y a aussi ce père qui lui fait étreindre son tout jeune bébé « pour la deuxième fois », en lui montrant la mère qu’il avait serrée enceinte quelques mois avant. Et encore cet homme qui passe en voiture, l’aperçoit, se gare pour le rencontrer et constate : « les câlins sont gratuits, pas le parking ! ».

Le personnage ne fait pourtant pas l’unanimité. Nombreux sont ceux qui ne comprennent pas la démarche, considèrant qu’il est en manque d’affection et qu’il quémande de l’amour. Beaucoup ne conçoivent pas toucher un inconnu dans la rue. Les CFF se sont joints au camp des mécontents en juin, interdisant à Monsieur Câlins de performer dans toutes les gares de Suisse. Cette décision a mis un sale coup à la popularité de l’entreprise, renforçant son image psycho-rigide. Yves-Alain, lui, a été projeté sous les feux de la rampe, avec des articles dans le Matin, le 20 Minutes, le Nouvelliste, le 24 Heures et un billet à la RSR. Suite à l’interdiction, il a simplement traversé la rue, pour se trouver devant le M2, se rapprochant sans le savoir de son futur hôte. Les TL ont en effet flairé le bon coup, en invitant l’intéressé à se produire dans le M2.

Pour l’heure, Yves-Alain se prépare pour le Global Free Hugs Day, la journée mondiale des câlins gratuits, qui a lieu ce samedi 2 octobre. Plusieurs happenings sont prévus en Suisse romande, à Sion, Genève et Lausanne (infos ci-dessous). Les clichés des quatre coins de la planète seront collectés et mis sur un site web. Envie d’en savoir plus ? Le mieux est d’aller rencontrer l’intéressé ce samedi ou d’aller à sa « permanence câline », tous les mercredis de 16h30 à 19h30 devant la gare de Sion et tous les jeudis de 16h30 à 20h30 devant la gare de Lausanne. Comment le trouver ? Cherchez le carton…

Global Free Hugs Day
Lausanne – Place de la Navigation (Ouchy) - 14h00-18h30
Sion – Place du Midi – 14h00-17h00
Genève – Place du Mollard – 14h30-17h00

Page Facebook : YAGO Free Hugs

Articles similaires

Etienne

Répondre