Le dernier repas

Posté dans : Culture | 0
Ou comment il est maintenant avéré que se rendre à l’hôpital pour un rendez-vous gastronomique est nettement plus agréable que pour une coloscopie.

Lausanne dispose d’un contingent respectable de restaurant mais cette semaine, j’ai testé pour vous l’un de ceux parmi les moins connus de la ville, à savoir : La Source des Saveurs.

Des saveurs, il en était question mercredi dernier, et la Source parce que l’établissement est situé dans la clinique du même nom, sise en haut de l’avenue de Beaulieu. Comme toute bonne table d’hôte, celle-ci se trouve dans la même cuisine qui rassasie les patients hospitalisés quelques étages au-dessus.

En règle générale, les établissements hospitaliers n’ont pas pour vocation d’offrir une grande table digne des plus grands chefs mais Lausanne possède ici une exception qui confirme la règle. « La Source des Saveurs » est une expérience qui depuis bientôt 8 ans maintenant est un succès jamais démenti.

Le concept est simple, chaque mercredi et vendredi midi, le chef Eric Godot propose un menu gastronomique pour les amateurs de bonne chère qui auront eu la patience d’attendre le rendez-vous pris de longues semaines plus tôt.

Une fois dans le hall de l’établissement, vous serez dirigé à travers les couloirs pour vous retrouver dans une petite pièce adjacente à la cuisine. L’espace est décoré sobrement, et le plafond entièrement vitré apporte un éclairage des plus agréables. Une fois installé, le chef vous accueille rapidement pour vous informer que le menu est imposé et que ce n’est pas négociable.
Malgré une petite carte des vins néanmoins avenante, le service est impeccable et l’endroit propose en plus un petit espace fumeur pour les accros au tabac. Notre tablée de huit compères gastronomes s’est vite sentie très à l’aise dans cet espace original. Le défilé des plats a commencé et nous avons découvert avec bonheur que la réputation de l’endroit n’était pas usurpée.

Pour cette première expérience, je retiendrais particulièrement la soupe de courge avec sa glace de foie gras en entrée  mais aussi le plat de chasse terre/mer, audacieux mariage de langoustine et de sanglier. Ce ne sont là que deux exemples car les recettes étaient toutes excellentes et la présentation exemplaire.

Au moment du café, le chef nous a rejoints afin de recueillir nos avis sur le repas. Il en a aussi profité pour nous expliquer la démarche (les menus changent chaque semaine) ainsi que son parcours professionnel qui comporte quelques belles expériences dans des établissements comme La Tour d’Argent, Ducasse ou encore Robuchon, des références qui dans un CV, ou pour les amateurs de cuisine, sont du meilleur effet.

Je ne peux que vous encourager à tenter l’expérience. Pour réserver il suffit de suivre ce lien. Comptez plusieurs semaines de délai pour une date disponible et prenez surtout le temps, pour profiter pleinement des 7 plats nous sommes resté à table de midi à 16h00, café compris.

Au final, pour une somme modique de moins de CHF 100.- vous pourrez déguster 7 plats de saison d’une qualité qui n’a pas à rougir de la comparaison avec les grandes tables de Suisse, alors mangez-en !

Répondre