Le Caodaïsme

Posté dans : Culture | 0
A Tây Ninh, au Vietnam, plus de deux millions d'adeptes caodaïstes font preuve d'une religiosité des plus originales : présentation

A l’heure où des Occidentaux bien pensant souhaitent balancer des bombes sur la tête de quelconques barbus enturbannés, et que nombre d’imams zélés désirent le supplice de ces chiens galeux d’infidèles que nous sommes (tandis que des chaussures se perdent dans la masse), il serait bon de s’intéresser à une religion vietnamienne, d’apparence anodine, qui tente d’œuvrer à la réconciliation de toutes les querelles religieuses : le Caodaïsme.






Qu’est-ce que le Caodaïsme ? A première vue, cette religion semble revêtir tous les atours d’une grosse blague. En 1955 déjà, Graham Green qualifiait le Caodaïsme de « prophétie de pacotille », de « Fantasia orientale à la Walt Disney où le Christ et Bouddha contemplent des dragons et des serpents en technicolor ».

Même si l’on peut trouver le commentaire de Graham Green quelque peu réducteur, il faut avouer que le pari des caodaïstes n’est pas des moindres ; regroupés dans des églises aux couleurs pour le moins criardes (voir photo ci-dessus), ces derniers vénèrent non seulement Confucius, Lao Tseu, Bouddha, Jésus-Christ et Mahomet, mais également d’autres illustres figures de l’Histoire, tels que, en vrac, Napoléon, Victor Hugo (voir photos ci-dessous), Jeanne D’Arc, Lafontaine, Aristide Briand, Allan Kardec, Pasteur, Chateaubriand, Flammarion, Descartes, Sun Yat Sen (voir photos ci-dessous), Périclès, Lénine, Shakespeare ou encore Winston Churchill. 

                              
         Détail du tableau se trouvant à l’entrée du saint                                Notice quant à l’identité des personnages
            siège du Caodaïsme à Tây Ninh                                                                

Plus surprenant encore est le lien entre le Caodaïsme et la Franc-Maçonnerie. En effet, le symbole du Caodaïsme, un grand œil, parfois représenté à l’intérieur d’un triangle, n’est pas sans rappeler le symbole franc-maçonnique se trouvant sur les billets de un dollar américain.

                                    
         Symbole du Caodaisme                                                                     Détail du billet de un dollar américain

La raison expliquant la multitude de ces influences, si elle peut apparaître mystérieuse (et potentiellement exploitable par Dan Brown pour un de ses bouquins bidons), est naturellement à chercher dans l’histoire vietnamienne, et plus précisément dans l’épisode de la colonisation française (la plupart des figures historiques figurant au panthéon caodaïste étant d’origine française).

Il n’empêche que le Caodaïsme, malgré toutes ces extravagances, compte à l’heure actuelle plus de deux millions d’adeptes en terres vietnamienne, ce qui en fait la troisième religion pratiquée au Vietnam, après le Bouddhisme et le Catholicisme. En effet, si le syncrétisme pratiqué par cette religion semble autant impossible qu’improbable en Occident, il s’inscrit parfaitement dans le paysage religieux du Vietnam, où les doctrines et les spiritualités les plus diverses, qu’elles soient autochtones ou importées, n’ont cessé de se côtoyer et de se mélanger au fil des siècles.

Dès lors, une question se pose : les caodaïstes vénéreront-ils bientôt Michael Jackson? Rien n’est moins improbable…

Francis

 








Francis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.