La source sûre : un test de daltonisme pour évaluer la sincérité des Verts lausannois?

Posté dans : Politique | 0
Daniel Brélaz, syndic écologiste, souhaiterait mettre en place un test de détection du daltonisme chez les partisans verts, afin de s'assurer de leur sincérité.
La vie en vert ? © Erling Mandelmann
La vie en vert ? © Erling Mandelmann

Les résultats des élections fédérales du 18 octobre dernier ont été mauvais pour le parti écologiste. Avec onze représentants au Parlement, contre quinze précédemment, la direction du parti se devait de réagir. C’est chose faite, grâce à la proposition de Daniel Brélaz. Le test de détection du daltonisme aurait, selon lui, plusieurs attraits : “Déjà, il permettra de voir si nos partisans sont vraiment sensibles à la cause verte. J’ai l’impression que de plus en plus de gens votent écolo pour se donner bonne conscience. C’est un peu facile de nous soutenir mais de rouler en 4X4 pour aller acheter des tomates d’Espagne en plein mois de décembre. Un peu de cohérence. C’est la première chose. Ensuite, nous réfléchissons à des méthodes pour que nos adhérents soient plus présents sur les stands de marchés et pour distribuer des tracts. Avec ce test, nous verrons qui sont les vrais verts et pourrons plus facilement les impliquer.”

Une idée inspirante pour les autres partis

Les partis concurrents, Verts Libéraux en tête, n’ont pas réagi officiellement pour l’instant. Mais selon nos sources, ils pourraient s’y mettre aussi. Les socialistes vérifieraient que leurs partisans portent tous un blazer en velours côtelé en allant acheter Vigousse. Au POP, un poster de Josef Zizyadis dans sa chambre serait indispensable. Au PLR, il faudrait soit avoir sa propre entreprise, soit être connu. Quoiqu’il en soit, une rapide vérification du solde du compte de l’adhérent est préconisée. Au PDC, la présence d’un bénitier dans la salle-à-manger serait indispensable. Finalement, à l’UDC, il n’y aurait aucun critère requis. En effet, aucune cohérence n’est demandée : vous pourriez être étranger opposé à l’immigration ou gay homophobe, que vous seriez le bienvenu, tant que vous votez pour le parti “démocratique” du centre.

Un timing à définir

Les Verts sont toutefois satisfaits du bon résultat de Luc Recordon, au côté de Géraldine Savary, pour la course aux Etats. Daniel Brélaz précise : “Cette mesure anti-daltonisme pourrait être abandonnée en cas de très gros score de Monsieur Recordon. Nous verrons en fonction des résultats.”

C’est une nouvelle, qui, bien qu’elle pourrait rendre service aux écologistes, n’aura pas de grandes conséquences sur la classe politique suisse.

 

Photo de Une : © Wikpédia

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.