Kestudi?? L’s TomB, ta vmt ri1 kompri LOL MDR…

Posté dans : Société 5
Les joies du langage sms ou comment la nouvelle orthographe m'a fait raté l'inratable. (Version française disponible. YaK2manD)

Mardi. Tt avait prtan b1 komenC. 1 SoaR, d ami, 1 fille tr s1patik dt j’fé la konéSans. On diskuT, On PTDR, on s’échanG no numero. A la boN euR! La 6tua6on pare 1probabl, ms atiz ma QrioziT. Rds é dc fXé o vendredi soar. Ou ? A kel heuR ? On savizRa + tar.

JEdi. Mon cerviS 2 msgRi ss fiL m’1form k1 sms é en aTenT 2 lektuR. LE fameu, RdiG par LA fille en KeSTion, ki me R8NRA mon vendredi. XplikaSion. Le sms, ki kont 1 10zéN 2 lign (C tjrs 1 bon 6gne avt 1 1ère renkontr) é ékri en langage sms. No pa qq abrévia6on, 2-3 rakour6 2 mo é qq smiley.  1 truk hardcore, 1DchifraBl, 10gne d plag pub d’MCM ou MTV Frans (Tu veu savoir Ki penS a toA? Envoi PENS o 3680…). DzSPré, jE KomPren vagmvt kel mE 2manD komenjvai é 6 c tjrs ok pr notre rds. Ca C fE ! Il mfo 1 boN 20TN 2 minuT pr AriV o bou 2 la traduk6on D 1forma6on primor10aL, soit lE Komen ? LE A kel heure ? E le Ou ?

VendrEdi. J-J. H-H. JE s8 lA, ds cE bar, Kom konvenu, 1 br1 NRVE. G panC a rzerV 1 tabL. 1 koin s1pa, ou l’on peu diskuT. L né pa la, du m1 pas enkor. O bar, 1 group 2 gEn ziET ma tabL. Il cherch 1 chaiz. Il an voi 1 2 libR. LakL? …. Sel en faS 2 moi. Voila 30 min kE j’aten.

G bu 1 BiR, lu lé jouRNo, obserV lé gen, juE ac mon natL é balizé kom 1 malaD sr la natuR 2 cE retard. Ayé, L ma planT. JE 100 lE RegaR 2 la KlientL. Il doiV avoir saizi l’truK. Mm la servEz 6mai. D1 manR xpditiV, la voila kel m’anonS kil va falloir mE DplaC : « Ya 1 koupL Ki atan. Kom vs éT sEl, il vs fo RsT o bar. » O la Kon !

2 opSion s’ofR a moA. SoaT jbUG juskO bar é j’aSuM lRegaR 1KiziTR dla klienTL. SoaT jE 6muL 1 fx APL Tléfonik a l’aDréS 2 ms vouAz1 2 bar pr mE KC e 1si soV la faS. CE soaR, cE sra la 2ziM op6on.

2or. 21h50. JE TenT vénmt 2 l’apElé, 2 l8 envoyé D sms. R A F. Dsu, faché, jE rej1 D poT, istoaR 2 soV la soaRé. Il é 23h qd jE rEsoA 1 réponS d plu perturbanT : « T ou ? Tu fou koi ? Ca fé 2h kE j’taten. 6 tu nE voulai pA mE voaR, t’aV kA AvoaR lE kouRaG 2 menparlE, +to kE 2 mE pozé 1 lap1. T vrman 1 conaR. Slt. » KOI ????? G vrman ri1 KompRi. L DliR ! C koi 7 histoiR. jE l8 TléfoN. Pa 2 rép. L fé lA gEL. ME voila Epri d’1 soud1 élan 2 justifikaSion é ds la foulé d’1 volonT 2 tiRé 7 afaiR o klair. Ri1 ni fé. Pas 2 rép. à mes apL.

AilER. 23h15. Je fs liR lE sms a 1 poT, lE tt 1er, cEl8 de jEdi. Xper en sms, il kapT Drect lE msg é mE rEgarD en Rigolan : « T kon mek. L tatan ds 1 autR bar ! KOI ??? KOI ??? JE RegarD 2 plu pré l »msg : « MerD ! J s8. Ekri en langaG sms, lE non du bar ds leKeL javai ofisLmt rds é 2venu 1 autR bar, du m1 ds mon servo, à kauz D abréviaSion.

23h30. Il fo agiR. Komen l8 xpliké kE jE nE pa Kompri ltruK é kE c’foutu langage sms tE puRi la vi o pt 2 manké des rds. 1 rds ki, ds ma 6tuaSion orai pu etR galan. E tt cela, sanPaC pr 1 Kon. La rép é : 1poSibL. JE l8 é xpliké lé m1dR Dtail 2 se Kiproko. En vin.

O DrniR nvlles, la bel pens kE jE s8 1 gro Kon préTanS6E, manipulatER é atarD, cr aparamt, tt lE monD maitriz lE langage sms.

AféR A s8vR. Ou pas !

 

Vous n’avez rien compris? Une version française est disponible.

Mehdi

5 Responses

  1. Avatar
    fleks
    | Répondre

    Bl XR6 2 stil.
    jaV Jame mi ot1 2 t1 pr lir 1 artikl.

  2. Avatar
    Jhn
    | Répondre

    Bien joué le coup de l’article sms. Je viens de passer 30 minutes à tenter de déchiffrer. C’est possible de vous soumettre ma version du texte? Suis pas sûr d’avoir compris. Ou de m’envoyer la version française?

  3. Avatar
    romuald
    | Répondre

    J’ai commencé à déchiffrer, mais c’est vraiment prise de tête le langage SMS; j’ai une nièce de 16 ans qui sur son Facebook n’écrit qu’en SMS et, forçément, est nulle en français.

    T’as bdû bien galérer pour écrire tout ce texte sans craquer Mehdi! j’attends la version traduite donc 😀
    Il y a des mots sur lesquels je bloque par contre, ce sont les mots avec un “8”? style “s8” ?

    • Avatar
      mehdi_atmani
      | Répondre

      Je ne te le fais pas dire. J’ai vraiment galéré pour l’écrire et je peine encore à me relire. Ce truc n’est déchiffrable que par les 10-15ans. Je t’envois la version française. A plus

  4. Avatar
    mehdi_atmani
    | Répondre

    Mardi. Tout avait pourtant si bien commencé. Une soirée, des amis, une fille très sympathique dont je fais la connaissance. On discute, on rigole, on s’échange nos numéros. A la bonne heure ! La situation paraît improbable, mais attise ma curiosité. Rencart est donc fixé au vendredi soir suivant.  Où ? Comment ? A quelle heure ? On s’avisera plus tard.

    Jeudi. Mon service de messagerie sans fils m’informe qu’un sms est en attente de lecture. LE fameux, rédigé par LA fille en question, qui ME ruinera MON vendredi. Explications. LE sms, qui compte une dizaine de ligne (c’est toujours un bon signe avant une première rencontre) est écrit en langage sms. Non pas quelques abréviations, deux-trois raccourcis de mots et quelques smiley. Un truc hardcore, indéchiffrable, digne des plages pubs d’MCM ou MTV France (Tu veux savoir qui pense à toi ? Envoi PENSE au 3680…). Désemparé, je comprends vaguement qu’elle me demande comme je vais et si c’est toujours OK pour notre rendez-vous. Ca s’est fait ! Il me faut une bonne vingtaine de minutes pour arriver au bout la traduction des informations primordiales, soit le Comment ? Le à quelle heure ? Et le où ?

    Vendredi. Jour J. Heure H. Je suis là, dans ce bar, comme convenu, un brin nerveux. J’ai pensé à réservé une table. Un coin sympa, où l’on peut discuter. Elle n’est pas là, du moins pas encore. Au bar, un groupe de jeunes zyeutent ma table. Ils cherchent une chaise. Ils en voient une de libre. Laquelle ?………….. Celle en face de moi. Voilà 30 minutes que j’attends.

    J’ai bu une bière, lu les journaux, observé les gens, joué avec mon natel et balisé comme un malade sur la nature de ce retard. Ca y est, elle m’a planté. Je sens le regard inquisiteur de la clientèle. Ils doivent avoir saisi le truc. Même la barmaid s’y met. D’une manière expéditive, la voilà qu’elle m’annonce qu’il va falloir me déplacer : « Il y a un couple qui attend. Comme vous êtes seul, il vous faut rester au bar. » Oh la conne !

    Deux options s’offrent à moi. Soit je bouge jusqu’au bar et j’assume l’humiliation du moment. Soit je simule un faux appel téléphonique à l’adresse de mes voisins de bar pour me casser et ainsi sauver la face. Ce soir, ce sera la deuxième option.

    Dehors. 21h50. Je tente vainement de l’appeler, de lui envoyer des sms. Rien à faire. Déçu, fâché, je rejoins des potes, histoire de sauver la soirée. Il est 23h lorsque je reçois une réponse des plus perturbantes : « T’es où ? Tu fous quoi ? Ca fait deux heures que je t’attends. Si tu ne voulais pas me voir, t’avais qu’à avoir le courage de m’en parler, plutôt que de me poser un lapin. T’es vraiment un connard. Salut. » QUOI ????? J’ai vraiment rien compris. Elle délire ! C’est quoi cette histoire. Je lui téléphone. Pas de réponses. Elle fait la gueule. Me voilà épris d’un soudain élan de justification et dans la foulée d’une volonté de tirer cette affaire au clair. Rien y fait. Pas de réponses à mes appels.

    Ailleurs. 23h15. Je fais lire le sms à un pote, le tout premier, celui de jeudi dernier. Expert en sms, il capte direct le message et me regarde en rigolant : « T’es con mec. Elle t’attend dans un autre bar ! » QUOI ??? QUOI ??? Je regarde de plus prêt le message : « Et merde ! » J’y suis. Ecrit en langage sms, le nom du bar dans lequel j’avais officiellement rendez-vous, est devenu un autre bar, du moins dans mon cerveau, à cause des abréviations.

    23h30. Il faut agir. Comment lui expliquer que je n’ai pas compris le truc et que ce foutu langage sms te pourris la vie au point de manquer des rendez-vous. Un rendez-vous qui, dans ma situation aurait pu être galant. Et tout cela, sans passer pour un con. La réponse est : impossible. Je lui ai bien expliqué les moindres détails de ce quiproquo. En vain. 

    Aux dernières nouvelles, la belle pense que je suis un gros con prétentieux, manipulateur et attardé, car apparemment, tout le monde maîtrise le langage sms.

    Affaire à suivre. Ou pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.