Il Pozzo dei Desideri : le puits à souhaits lausannois

Posté dans : Au quartier, Lausanno-lausannois | 0
Balade lausannoise vers l’un des lieux les plus insolites de la ville : le Pozzo dei Desideri. Si vous avez un vœu à exaucer, un souhait à réaliser, si votre vie a besoin de ce petit coup de pouce magique, suivez le guide.

Depuis la gare, si on descend en direction du Moderne, mais que sans trop s’y attarder on continue son chemin, vers le bas de la ville, vers Ouchy, vers le lac, on peut très bien ne se rendre compte de rien.IMG_1653

On passe d’abord à côté des vieilles halles CFF qui accueilleront dans quelques années le pôle muséal, puis sous les voies de chemin de fer. Le Moderne est ensuite à notre droite, mais comme annoncé, on ne s’y attarde pas, on y passe rapidement, mais à la différence des clients, on ne bifurque pas au dernier moment pour y entrer.

On peut ensuite mépriser Grancy sur notre gauche, repaire de bobos, gauchistes et autres professeurs de l’université. De toute façon ils nous le rendent sans doute bien. Apparaît ensuite le Parc de Milan, prétentieux de verdure en cette année sans printemps, qui contient un jardin botanique qui vaut le détour paraît-il, mais notre destination est plus mystique, plus fantastique, et nous continuons encore à descendre.

Car un peu plus loin, la rue semble s’élargir à droite comme si elle allait déboucher sur une petite place à l’italienne avec une fontaine grandiose où les touristes jettent des pièces, alors qu’il ne s’agit que d’un carrefour, entrée d’un quartier résidentiel ennuyeux à mourir dont le bas de Lausanne a le secret. Mais si on y regarde de plus près il y a, à défaut de la fontaine italienne toute en statue allégorique, un petit puits à souhait dans un jardin.
Les divers panneaux suivants avertissent le curieux :

Mais surtout, au milieu de ce jardin trône le mystérieux puits, dont le nom est affiché sur une plaque rouillée : POZZO DEI DESIDERI (le puits des désirs, ou puits à souhaits en français).

Les plus hardis peuvent faire leur souhait depuis la rue en jetant leur pièce par-dessus la haie, mais ce serait manquer de profiter de l’aura mystique dégagée par le puits à mesure qu’on s’en approche. En faisant le tour, on peut pénétrer dans le jardin, s’approcher du puits, jeter sa pièce et faire son vœu. Évidemment, je ne commettrai pas l’erreur de vous révéler ici ce qu’a été mon vœu, puisque que comme chacun le sait, le vœu doit rester secret si on veut qu’il se réalise !

Il me reste finalement à vous dire que ce puits est une installation de l’artiste Tony Mazzocchin, qui précise sur son blog que c’est sa seule œuvre qui lui rapporte de l’argent. Des photos de 2009 trouvées sur un blog montrent que l’installation a d’abord compris le bas d’un personnage qui semblait vouloir y plonger (ou y vomir).

Je ne donne volontairement pas l’adresse et vous laisse faire la balade pour découvrir l’emplacement exact (les plus futés peuvent essayer de trouver et de donner la réponse en commentaire…).

Le bonus de fin, quelques puits à souhaits en ligne si vous êtes impotent ou feignant. Certains sont payants (via PayPal…), d’autres gratuits. Pour certains, l’expérience sera optimale avec du son…

http://www.chezmaya.com/flash/puits.htm
http://www.onlinewishingwell.org/
http://www.worldsbiggestwishingwell.com/wishes.html
http://wellofwishing.com/
http://www.mywellwisher.com/verify.asp
http://wishing-well-online.com/index.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.